Arrosoirs & sécateurs

Le jardin d’Albert Kahn

Si vous souhaitez voir davantage de photos du jardin, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran.


7 octobre 2014,
On ne peut pas visiter le musée et le jardin, sans connaître au préalable un minimum de la

biographie d’Albert Kahn (1860 - 1940).


- Une enfance alsacienne : Il naît à Marmoutier dans le Bas-Rhin (son vrai prénom est Abraham) et poursuit sa scolarité à Saverne jusqu’en 1876.
- Arrivé à Paris, il mène de front sa vie professionnelle dans une banque et ses études (aidé par Henri Bergson). Il s’enrichit en spéculant sur les mines d’or et de diamants d’Afrique du Sud.
- Il devient associé principal du banquier Edmond Goudchaux.
- En 1893, il loue une maison à Boulogne sur Seine et débute la constitution de ses jardins qu’il achète parcelle après parcelle.
- En 1898, il fonde sa banque qui prospère rapidement.
- Il va alors consacrer sa vie et sa fortune à créer de nombreuses institutions destinées à favoriser la compréhension entre les peuples et la coopération internationale.
- Entre 1886 et 1912, il voyage beaucoup (Europe, Etats-Unis, Amérique du Sud, Asie et notamment AU Japon
- Le krach boursier de 1929 porte un coup fatal à la fortune du banquier. C’est la faillite.
- Il conserve l’usage de sa maison de Boulogne bien qu’elle ne lui appartienne plus.
- Les jardins sont ouverts au public en 1937.
- Il meurt en novembre 1940 dans sa maison de Boulogne.

Le jardin

Il a donc été constitué en achetant petit à petit diverses parcelles pour réaliser un ensemble de près de 4 hectares. Chaque acquisition permet de créer une nouvelle scène : le jardin japonais, le jardin anglais, le jardin français...
A partir de 1989, l’équipe de conservation du musée et la Direction des espaces verts du Conseil général des Hauts-de-Seine mènent en concertation des travaux de restauration.
En 1990, un nouveau jardin japonais a été créé par le paysagiste Fumiaki Takano.
En 2000, après la tempête de 1999, la forêt vosgienne a été reconstituée.

Les différents jardins

Le village japonais
Constitué d’un pavillon de thé et de deux maisons traditionnelles. Restauré en 1989.

Le jardin japonais contemporain
Créé en 1989, il rend hommage à la vie et l’oeuvre d’Albert Kahn. L’eau est l’élément dominant.

Le jardin français et le verger-roseraie
Réalisé en 1895 par les paysagistes Henri et Achille Duchêne. Une monumentale serre est un ouvrage de ferronnerie de la fin du XIXème.

La forêt bleue
Tient son nom des cèdres de l’Atlas et des épicéas du Colorado qui forment toute l’année un rideau végétal bleuté et épais.

La forêt dorée
Doit son nom aux bouleaux pleureurs qui prennent en automne une teinte jaune et or très lumineuse.
La forêt vosgienne
La forêt vosgienne, créée sur une parcelle acquise en 1902, est directement liées aux origines d’Albert Kahn.
Jardin anglais
Une vaste pelouse bordée d’arbustes. Une rivière sinueuse borde la pelouse et se jette dans un petit bassin surmonté d’une « rocaille ».

Musée et jardin départementaux Albert Kahn
10-14 Rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt
Tel : 01 55 19 28 00
Métro : Boulogne - Pont de Saint-Cloud (terminus de la ligne 10)
Renseignements pratiques
Site internet

Le jardin d’Albert Kahn

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic