Arrosoirs & sécateurs

Le jardin "les Gargalhous" de Nadine Maumy

Samedi 3 juin 2017

Un nom bien bizarre pour un jardin ! Est-ce le nom du lieu-dit à Fresselines dans la Creuse ? Pas du tout : "Gargalhous" est le nom local du cynorrhodon qui est le fruit de l’églantier et de certains rosiers. Vous pensez donc que la raison de ce nom original doit venir du fait que Nadine aime les rosiers et cultive dans son jardin de 2000 m² un grand nombre de rosiers, notamment anciens. Gagné !

JPEG - 35.5 ko
Des graminées à l’entrée du jardin


En 2000, Nadine achète une propriété : un pré à vaches planté de quelques arbres. Le sol est argileux et lourd : pas question d’y cultiver des Rhododendrons ou des Azalées ! C’est une terre à blé favorable à la culture des rosiers. Aucune hésitation : Nadine qui a toujours aimé les roses se lance et avec l’aide de Philippe Wanty de l’arboretum de la Sédelle, structure le jardin (auparavant Nadine n’avait eu pour jardin qu’un espace de 50 m² dans la région parisienne).


Le jardin donne une impression d’intimité car il est relativement clos : on circule dans des allées parfois assez étroites entre les massifs plantés bien sûr de rosiers mais aussi d’arbustes et de vivaces. Toutefois des vues sur la campagne environnante (et ses vaches !) permettent de s’évader.

La collection de rosiers est impressionnante. Ils sont grimpants (sur des pergolas, les murs d’une grange, des supports horizontaux...), arbustifs ou en buissons. Beaucoup sont peu connus : ’Menja’, ’Duc d’York’, ’Perle d’or’, ’Rêve d’or’, ’Pleine de grâce’, ’William Lobb’ etc sans oublier ’Mermaid’ qui nous accueille à l’entrée du jardin. Nadine n’est pas une fan du sécateur, aussi les rosiers ne sont pas taillés sévèrement. Elle les laisse vivre leur vie de rosiers ce qui a l’avantage de produire pour certains en fin de saison des cynorrhodons ou plutôt des... gargalhous !

JPEG - 17.6 ko
Rosier ’Félicité et perpetue’
On l’appelle souvent « Bouquet de la Mariée ». Un rosier grimpant non remontant.
JPEG - 20.3 ko
Rosier ’Bleu magenta’
Un grimpant non remontant.
JPEG - 12.6 ko
Rosier ’Purple Mont Vernon’
Un buisson très remontant


Quant aux arbustes, certains sont rares. On notera Sambucus nigra ’Thundercloud’, Neillia affinis, Calycanthus floridus etc mais aussi des clématites.

JPEG - 42.4 ko
Clématite ’Romantika’
Elle est superbe. Les clématites sont indispensables avec les rosiers.
JPEG - 10.3 ko
Calycanthus sinensis


Bien entendu, des vivaces et annuelles habillent les pieds des rosiers et se mélangent aux arbustes : Hellébores, Astrantia, Nigelles de Damas, Cephalaria gigantea, scabieuse, campanule, Orlaya etc.

JPEG - 27.2 ko
Scabieuses
JPEG - 23.8 ko
Campanules


La pluie était annoncée et la pluie est arrivée. Pas question pour le groupe de se laisser aller à une quelconque baisse de moral. De toute façon, l’enthousiasme et l’accueil chaleureux de Nadine nous ont permis de passer un excellent moment. Quand on visite un jardin, il y a... le jardin mais la personnalité et l’accueil du jardinier ou de la jardinière sont aussi importants, On y fait la plupart du temps de très belles rencontres. Ce fut le cas avec "la dame des Gargalhous".

Si vous voulez en savoir encore plus sur les Gargalhous, cliquez sur le logo du site www.jardin-jardinier...

...et regardez la vidéo

Nadine Maumy
Le jardin des Gargalhous
Lieu dit : châtre
23450 Fresselines
Tel : 06 42 78 02 77 / 05 55 89 28 87

Le jardin

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic