Arrosoirs & sécateurs

Le village de Chédigny

Si vous souhaitez voir davantage de photos du village, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran.



7 juillet 2014

C’est en 1998 que Pierre Louault, maire de Chédigny et Jacqueline Gourdain envisagent le fleurissement de ce village de Touraine situé en Indre et Loire au Nord de Loches.

Il ne s’agit nullement d’un fleurissement comme on en voit dans beaucoup de villes et villages de France, il s’agit notamment de transformer les trottoirs en plates-bandes ! Les travaux de terrassement des trottoirs et les apports de terre ne tardent pas et les plantations, sur les conseils d’André Eve, commencent à l’automne suivant.

JPEG - 22.3 ko
André Eve


Quels rosiers planter ? Grimpants, arbustifs, buissons ? Avec quelles vivaces les associer ? Ainsi des grimpants habillent les façades, les buissons sont sur les trottoirs au milieu de vivaces et les arbustifs sont réservés aux endroits dégagés.

JPEG - 19.4 ko
La rose est reine dans le village.


Bilan : 800 rosiers... 8000 variétés de plantes.

JPEG - 35.3 ko
Hydrangea, rosiers grimpants sur les façades...
JPEG - 21.1 ko
Les vivaces recouvrent les trottoirs


Sous le contrôle du maire, toute une équipe assure la taille, le palissage et plus généralement l’entretien des plantations.


JPEG - 34.3 ko
le ruisseau d’Orfeuil


Le bourg est traversé par des cours d’eau affluents de l’Indrois notamment le ruisseau d’Orfeuil. Il traverse la rue du lavoir et ses abords ont été aménagés.



Le village est donc devenu un jardin. Chédigny est le 1er village en France ayant reçu le label "Jardin Remarquable".
Un festival des roses a lieu tous les ans le week-end de la fête des mère de 10H à 19h.et une association "Les roses de Chédigny" a été créée. Voir son blog.

JPEG - 12.6 ko
Un livre est paru fin 2013
Texte de Sonia Lesot, photographies de Georges Lévêque et préface d’André Eve..

On a visité ce village début juillet. Si les vivaces et certains arbustes, notamment les Hydrangea sont en pleine floraison, la floraison des roses est malheureusement terminée. C’est pourquoi, si l’on veut voir les roses en fleur, il est bon de venir fin mai début juin. On reviendra !

Retour à Chédigny le 28 mai 2018

Il fallait revenir... nous sommes revenus le lendemain de la fête des roses. Cette fois les roses sont bien en fleurs. Une nouvelle balade dans le bourg s’imposait mais une surprise nous attendait : LE JARDIN DE CURE ouvert au public depuis 2017.
C’est un jardin de 2000 m² situé près de l’église et de son presbytère du XVIIème siècle. Celui-ci a d’ailleurs été restauré pour devenir un gîte et un lieu de restauration.
Le jardin de curé a été conçu par Philippe Ferret, Aurore Mangold, Denis Retournard et Xavier Matthias.
Conçu dans l’esprit des jardins de curé du XIXème siècle, autour d’un tilleul séculaire, il rassemble des plantes médicinales et aromatiques, d’ornement (vivaces et annuelles), des arbustes et des arbres fruitiers. On y trouve également un potager.
Des stages pratiques pour jardiniers amateurs ou professionnels y sont organisés.
Une superbe réalisation.

Le village de Chédigny

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic