Arrosoirs & sécateurs

Le violet au jardin

Cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran

Bleu + Rouge = Violet


Certes mais si :
- le rouge domine, on obtient du pourpre ou du magenta (ne dit-on pas rouge magenta ?)
- le bleu domine, on va alors vers le mauve, lilas, parme... qui sont en fait des violets pâles combinant le rose et le bleu.

Je vais vous faire un aveu : entre le violet, le bleu-violet, le violet pourpré et le pourpre violacé sans compter le lilas ou le mauve qui tire un peu sur le vieux rose tout en restant un peu parme... il y a de quoi avoir le tournis. C’est pourquoi mon choix de photos pour le diaporama n’a pas été simple : le rendu des photos n’est pas toujours évident !

JPEG - 30.1 ko
Clématite viticella ‘Étoile violette’
associée à la rose ’Léonard de Vinci’ et au feuillage gris du Senecio vira-vira



C’est une couleur froide. C’est même la couleur la plus sombre du cercle chromatique. Sa couleur complémentaire est le jaune.

Le violet est très discret et ne s’affirme pas. C’est une couleur qui inspire le rêve mais aussi la mélancolie voire la tristesse. Beaucoup l’associent comme le noir au deuil. C’est la raison pour laquelle on aime ou on déteste. Il est étonnant de voir des personnes passer devant des roses pourpre-violacé (‘Reine des violettes’, ‘Nuits de Young’...) : j’ai pu constater très souvent que certaines vont admirer les fleurs après un véritable coup de foudre tandis que d’autres passent sans regarder ou en faisant la moue. Le violet ne laisse pas indifférent.
Le violet est une couleur pour coins ensoleillés. A l’ombre il est inexistant.

JPEG - 12.5 ko
Rose ‘Évêque’


Le violet n’est pas une couleur facile à marier

Il y a avec le violet des mariages heureux mais aussi des mariages qui peuvent être désastreux !
Il ne faut pas abuser du violet, en trop grande masse, pour des raisons qui découlent de ce qui est écrit plus haut. De toute façon, il assombrit un massif.
Par contre, en association avec un feuillage vert clair, il a un rôle éclairant (un tapis d’Ajuga reptans ‘Burgundy Glow’ au feuillage pourpre et aux fleurs bleu foncé met en valeur un Physocarpus opulifolius ‘Dart’s Gold’ au feuillage jaune d’or. Une scène pour la mi-ombre).

JPEG - 19.7 ko
Rose ‘Reine des Violettes’


- Des mariages heureux : avec du...

  • Jaune : contraste maximum. Le jaune, s’il est lumineux assombrit le violet. Le jaune peut être apporté par des feuillages vert-jaune ou dorés.
  • Gris : Les feuillages gris mettent en valeur le violet et le mélange ne manque pas de classe.
  • Rose : surtout avec un rose pâle.
  • Blanc : attention toutefois car l’ensemble est froid. Méfiance.



- Des mariages à éviter ou à manier avec précaution : avec du...

  • Vert foncé : Ensemble terne et sans intérêt : le violet est inexistant.
  • Rouge le rouge doit être lumineux. On peut marier le violet et le rouge mais des feuillages gris en complément seront bienvenus.
  • Orange : contraste fort qui peut être écœurant ou agressif si on n’y prête pas garde.
  • Bleu : ensemble froid.



Lilas, mauve, parme, lavande...

JPEG - 51.6 ko
Verbena bonariensis
JPEG - 11.5 ko
Scabieuse columbaria ’Butterfly Blue’


Il s’agit là de violet pâle provenant d’un mélange de rose et de bleu. Ce sont des couleurs subtiles que l’on ne doit pas écraser par un soleil trop violent. A réserver donc aux endroits mi-ombragés.

On notera que l’on trouve un nombre important de fleurs ayant ces coloris. Le choix est vaste : Penstemon ‘Alice Hindley’, Scabiosa columbaria ‘Butterfly Blue’, Veronica gentianoides, Salvia sclarea, etc. (pour les vivaces), Buddleja alternifolia... (pour les arbustes) mais aussi la Clématite ‘Proteus’ ou la Rose ‘Lavender Dream’.

Alain, le 13 décembre 2010

A lire égalemant :
- Soyez fleurs bleues
- Quand le bleu se marie
- Quelques fleurs bleues

Le violet au jardin

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic