Arrosoirs & sécateurs

Les Delphiniums : fiche d’identité

La splendeur d’un matin d’été n’est pas complète sans Delphiniums. (Karl Foerster)

FICHE D’IDENTITÉ



Noms communs : Le Delphinium est appelé communément Pied-d’alouette ou, dans le cas de certaines variétés annuelles, Dauphinelle = delphis en grec (par ressemblance avec le corps du dauphin).

Noms usuels : Bec d’oiseau, Éperon de chevalier.

Pour la petite histoire, c’est une plante cultivée depuis le XVIe siècle. Le Delphinium a, dès cet époque, intéressé le jardinier alors que son intérêt se portait plutôt sur les plantes utiles comestibles ou sur des plantes médicinales et aromatiques.

Karl Foerster est un jardinier créateur allemand à qui l’on doit beaucoup car il vouait un intérêt particulier aux Delphiniums (il s’est, en particulier, préoccupé de sa multiplication).

Origine : Asie centrale, Chine.

Famille : Renonculacées.

Caractéristiques : Les Delphiniums sont des plantes vivaces ou annuelles, au port dressé ; ils sont plus ou moins ramifiés. Leur hauteur est variable : de 40 à 180 cm.

Les feuilles sont digitiformes à palmiformes et souvent très découpées.
Les différentes formes de feuilles des Delphiniums
1. D. bicolor
2. D. staphisagria
3. D. muscosum
4. D. tatsienense
5. D. semibarbatum
6. D. grandiflorum
7. D. nudicaule
8. D. trolliifolium
9. D. delavayi


Les fleurs sont hermaphrodites et zygomorphes (se divisent en deux moitiés semblables, comme une image inversée).

Les fleurs de Delphiniums
Elles se réunissent en grappes ou en panicules terminales et latérales. Elles sont simples, semi-doubles ou doubles.
Les cinq sépales ont la forme de pétales. En fait, les surfaces de couleur (le plus souvent bleues) sont des sépales. Les parties visibles des pétales sont d’une même couleur mais différente (!) des sépales.

Les graines sont souvent triangulaires et noires.


'Summer Skies'

La couleur la plus répandue est le bleu (lavande, bleu ciel, bleu turquoise, mauve). Il existe également des variétés de blancs, rouges, jaunes.

Toxicité : elles sont hautement toxiques chez les animaux et les humains (symptômes : ballonnements, constipation, mort par asphyxie).

Evelyne Stéphan
17 mai 2008

Retour
Les delphiniums : exigences de culture

Les Delphiniums : fiche d’identité

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic