Arrosoirs & sécateurs

Les Hostas

JPEG - 11.5 ko
’Hadspen blue’
JPEG - 19.6 ko
Ventricosa ’Aureo-marginata’

POURQUOI DES HOSTAS ?

- pour leur feuillage décoratif vert, jaune, glauque ou panaché.

- pour leur culture très facile.

- pour leurs fleurs inclinées, en trompettes réunies en grappes, floraison blanche, lilas, violette, mauve, lavande. Certaines fleurs sont parfumées.


CULTURE

- Exposition

Plante d’ombre et mi-ombre (plante de sous-bois) mais tolère les situations ensoleillées non brûlantes et supporte pour la plupart une sécheresse passagère (en terrain trop sec les feuilles se dessèchent).

Les variétés panachées gardent mieux leurs couleurs vives à mi-ombre et ombre (elles y apportent une touche lumineuse)

Les variétés glauques préfèrent les expositions plus ensoleillées (leurs coloris sont plus accentués). Plus il y a de soleil, plus la terre doit être humide, mais il faut éviter d’arroser le feuillage en plein soleil (effet de loupe).

JPEG - 27.3 ko
’June’

- Terrain
Les hostas adorent :
- la fraîcheur (sol frais et poreux mais non gorgé d’eau).
- les terres riches en matières organiques.
Creuser le trou de plantation en proportion de la plante (près de 1 m² pour H. sieboldiana !) Incorporer une demi-brouette de fumier (de vache mais surtout de cheval), compost et terreau de feuille de manière à fournir une grande quantité d’humus. Alléger les terres trop lourdes et surfaçage régulier de fumier et compost.
Plus la terre sera riche en matières organiques, plus les hostas supporteront une exposition ensoleillée et une sècheresse passagère .
Une fois installées, ne plus les déranger pendant des années.

- Ravageurs

Attention aux mulots mais surtout aux limaces et escargots qui dévorent les feuilles.

C’est le gros problème que pose cette plante.

Agir très tôt dès que les hostas sortent de terre au printemps car les limaces et escargots festoient des feuilles jeunes et tendres.

Prévoir granulés anti-mollusques (préférer le ’Ferramol’) et cendre autour des pieds ou bière, mais en évitant les produits chimiques, on peut espérer avoir des hérissons qui vous aident à vous débarrasser de ces charmantes bestioles... et pourquoi pas des poules ?

- Multiplication
Diviser et replanter les éclats en mars à la reprise de croissance.

ESPECES ET VARIETES

Afin d’éviter une énumération trop longue des nombreuses espèces et variétés, un petit tableau classant les plus intéressantes en tenant compte de leurs coloris et de leurs tailles peut-être utile (cf tableau ci-après).

Vertes Bleutées Jaunes Marginées Panachées
Petites hostas

de moins de 10 cm

venusta

longissima

’Vera verde’

tardiana

’Blue Moon’

’Golden Tiara’
Hostas pour bordures

20 - 40 cm

tardiana

’Halcyon’

’Hadspen Blue’

x ’Gold Edger’ decora

sieboldii

’albo-marginata’

x ’Gingo Craig’

’June’

Hostas de fond

40 - 60 cm

lancifolia

ventricosa

sieboldiana ’Glauca’

x ’Big daddy’

’Golden medaillon’

x ’August moon’

Fortunei ’Albo picta’

Zounds

crispula

Fortunei

undulata

Ventricosa ’Aureo marginata’

Fortunei ’Phyllis Campbell’

x ’Gold standard’

Grandes hostas elata

plantaginea

sieboldiana ’Elegans’

x ’Krossal regal’

x ’Sum and subtance’ sieboldiana ’Frances Williams’


Ce tableau donne un très petit aperçu des différentes variétés d’hostas.


COMMENT LES UTILISER ?

- Les mettre en valeur sur un tapis de plantes basses ou de couvre-sol : lamium, helxine, ajuga, campanules muralis, pulmonaires, alchemilles…

- Placer les hostas à grandes feuilles et au port un peu lourd (S. elegans) près de plantes au port élancé (digitale, grandes campanules, aconit, fuchsias riccartonii, magellanica, ’White knight’s pearl’…) et des feuillages fins (fougères, Dicentra formosa, astilbe…)

- Créer une toile de fond sur laquelle elles se détachent. Ce peut être un arbuste, à condition que son port ne soit pas trop lourd (rhododendron par exemple). On pourra penser à un petit érable du Japon (Acer dissectum), pour une hosta vert foncé ou glauque choisir un feuillage clair en fond (Physocarpus ’Dart’s Gold’)


Plates-bandes d’hostas dans un jardin breton que nous avons visité



AVANT DE PLANTER, TENIR COMPTE :

- de l’exposition qui les mettra le mieux en valeur :
- feuillages clairs ou marginés,
- feuillages glauques,
tolèrent le plein soleil : plantaginea « grandiflora », « golden médaillon »

- de la hauteur du feuillage :
- les petites de moins de 40 cm pour rocailles, bordures d’allées et de massifs.
- les moyennes sur tapis de plantes basses.
- les plus grandes peuvent être associées aux vivaces et arbustes.
On peut créer évidemment un effet de masse en associant plusieurs hostas de tailles et de feuillages différents. (Seul inconvénient : un vide dans les massifs en hiver que l’on peut toutefois éviter en plaçant entre les pieds d’hostas des poteries ou des bulbes de printemps).

- des coloris : c’est une affaire de goût mais attention aux mélanges de variétés d’hostas panachées ou d’hostas panachées avec vivaces ou arbustes panachés.
Aux hostas panachées, associer des feuillages unis ; sombres avec des hostas claires ; clairs avec des hostas marginées de blanc ou de jaune.
Les hostas jaunes ou vert clair seront mises en valeur par un couvre-sol sombre (ajuga « jungle beauty », heuchera « palace purple »…
Quant aux hostas bleutées, elles mettent en valeur les couleurs franches : rouge, jaune, orange (astilbes, rosiers, alchemilles…) et servent d’écrin de douceur aux rose, violet, mauve ou blanc (campanules, digitales et pourquoi pas les gauras au soleil ?)

JPEG - 9.4 ko
’Paul Revere’
JPEG - 10.5 ko
’Wirlwind’

LA CULTURE EN POTS

est une autre utilisation que ces plantes apprécient particulièrement. Effet spectaculaire garanti à condition que :
- la taille du pot soit proportionnelle à celle de l’hosta.
- la terre soit suffisamment riche (compost et fumiers mûrs, « or brun »…)
- la terre soit constamment fraîche (arrosages fréquents).
Il existe de toutes petites hostas (moins de 25 cm) que l’on peut cultiver dans des pots de diamètre 25 à 30 cm. On peut réaliser une composition de potées à disposer dans un massif ou sur une terrasse.
On ne peut pas ne pas mentionner dans cet exposé sur les hostas que certaines sont parfumées, principalement H. Plantaginea et plus particulièrement ’Royal Standard’.

JPEG - 24.5 ko
’Geisha’
JPEG - 12.4 ko
montana ’Aureo-marginata’


Alain, août 1997

Les Hostas

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic