Arrosoirs & sécateurs

Les Phalaenopsis

Cette superbe orchidée de culture facile est à recommander à tous ceux qui souhaitent des fleurs tout au long de l’année.

D’une manière générale, les orchidées aiment la lumière mais pas le soleil direct qui brûle le feuillage. Elles ont besoin d’arrosages réguliers, mais le compost doit presque sécher entre chaque arrosage. Leur pire ennemi est une humidité stagnante qui fait pourrir leurs racines et favorise l’apparition de maladies.


Où les placer ?


Votre Phalaenopsis se plaira dans une pièce claire, bien aérée, entre 18°C et 20°C, par exemple à proximité d’une fenêtre si celle-ci est munie d’un voilage qui atténue le soleil direct, ou bien sûr dans une serre si celle-ci est chauffée l’hiver.

Attention aux vérandas qui sont parfois surchauffées l’été (le soleil risque de brûler les feuilles de votre orchidée) et trop froides l’hiver.

Comment l’arroser ?

Il faut savoir que les Phalaenopsis sont originaires d’Asie et vivent dans un climat chaud et humide. Ils "sèchent" entre deux pluies tropicales, et l’hygrométrie avoisine les 80%.
Arrosez de préférence le matin.
Utilisez de l’eau de pluie ou une eau non calcaire à température ambiante.
- L’hiver, 1 fois tous les 15 jours, voire toutes les 3 semaines.
- L’été, 1 fois par semaine ou tous les 10 jours.
L’idéal est de repérer la fréquence à laquelle le compost devient sec. Ceci dépend bien sûr de la température de votre logement. Lorsque le pot devient léger, et que le substrat est sec en surface, il est temps d’arroser. Si vous hésitez parce que le compost vous semble encore humide, reportez l’arrosage au lendemain.

Arrosez abondamment au-dessus d’un évier, pour laisser l’eau s’écouler à travers le pot.
Maintenez une atmosphère humide en posant le pot sur une soucoupe remplie de gravier ou de billes d’argile baignant dans l’eau.
Dès que la température s’élève, n’hésitez pas à vaporiser de l’eau sous les feuilles (partie orientée vers le sol), ceci afin d’éviter que l’eau ne coule vers le coeur de la plante, sensible à la pourriture.
Attention : Le pot ne doit jamais rester baignant directement dans l’eau, au risque de faire pourrir très rapidement les racines de votre orchidée.

Quel est son rythme de croissance ?

Comment le faire refleurir ?

Les Phalaenopsis ont une croissance continue tout au long de l’année, et n’ont pas de période de repos. La floraison intervient en général au printemps, mais parfois les hampes florales se succèdent toute l’année.
Après la floraison, vous pouvez couper la hampe à la base, ou bien sous la fleur la plus basse. Une nouvelle hampe florale peut sortir d’un oeil, ou à défaut, à partir de la base de la plante.
Si votre Phalaenopsis est placé dans une pièce claire mais à l’abri du soleil direct, et si vous maintenez une humidité et des arrosages correctement distribués, il fleurira abondamment.

Et les engrais ?

Distribuez de l’engrais tous les 15 jours environ, tout au long de l’année. Humidifiez toujours le substrat avec de l’eau claire avant d’arroser avec de l’engrais. Cette précaution vous évitera de brûler les racines.

Les maladies

Votre orchidée est peu sujette aux maladies.
- Les petits malheurs les plus courants sont les invasions de pucerons, cochenilles et acariens. Vous trouverez des produits adaptés dans le commerce.
- Chassez les escargots et les limaces car ils croquent volontiers les jeunes pousses ou les racines.
- Prévenez l’apparition de champignons ou les attaques bactériennes en plaçant votre orchidée dans un endroit bien aéré et en évitant l’excès d’arrosage.

Conseils de rempotage

Le Phalaenopsis a de nombreuses racines très fermes. Si les racines sortent trop du pot ou si le mélange de culture commence à se décomposer, il est temps de rempoter votre orchidée.
Cette opération s’effectue de préférence au début de l’été, lorsque l’orchidée présente des racines actives. Il faut éviter de rempoter avant ou pendant la floraison.
Si la plante est en fleur toute l’année, mais qu’elle a besoin d’être rempotée, sacrifiez une hampe florale. Ceci évitera à votre Phalaenopsis de s’épuiser. Rempotez tous les 2 ou 3 ans maximum.

- Utilisez un compost spécial pour orchidées. Faites tremper ce compost au moins une demi-heure dans une bassine pleine d’eau, puis égouttez-le.

- Dépotez la plante doucement sans arracher les racines qui peuvent coller au pot (elles se décollent plus facilement si on les humidifie). Enlevez toutes les particules de compost qui n’adhèrent pas aux racines.

- A l’aide d’une paire de ciseaux préalablement passée à la flamme pour la désinfecter, coupez les racines mortes, noires ou qui dépassent trop.

- Replacez la plante dans un pot légèrement plus grand que le précédent et bien drainé, de manière à ce que la plante soit bien stable. Tassez bien en tapotant le pot sur une table.


Bilan de santé

Signes de bonne santéA surveiller
Les racines sont nombreuses, colonisent l’espace libre entre les éléments du substrat, elles sont fermes, argentées, leur extrémité est verte Les feuilles sont jaunes, voire rouges : trop de lumière. Eloignez la plante de la fenêtre
Les feuilles sont vert bouteille, bien fermes, non flétries Les feuilles sont vert très foncé, la plante ne fleurit pas : pas assez de lumière, changez l’emplacement de la plante
La plante fleurit une fois par an au moins Les racines pourrissent, la plante semble dépérir : avant tout, modérez les arrosages !
La floraison dure 5 à 6 semaines minimum Beaucoup de racines sont sèchent et ne poussent plus


Merci à Colette et Dominique Barthélémy qui m’ont permis d’utiliser leur fiche de conseils pour réaliser cette page.

www.lacanopee.com

Les Phalaenopsis

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic