Arrosoirs & sécateurs

Les clématites viticella

Cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran.

Les plus faciles à réussir... elles fleurissent tout l’été...

A raser en hiver... parfois dès l’automne.

8 BONNES RAISONS de mettre des clématites viticella dans un jardin

- Extrêmement florifères, elles se recouvrent de milliers de petites fleurs, généralement des petites clochettes penchées.
- La floraison a lieu généralement de mi-juin à mi-août.
- Insensible à la maladie des clématites.
- Beaucoup moins exigeantes pour les conditions de culture, elles supportent le vent, contrairement aux hybrides à grandes fleurs qui n’apprécient pas beaucoup. J’en cultive à des endroits que ces dernières n’accepteraient pas.
- Très faciles à multiplier par bouturage (en été), ce qui est loin d’être le cas des hybrides à grandes fleurs.
- Très faciles à tailler : il suffit de les raser à 50 cm, parfois au ras du sol en automne ou durant l’hiver. Elles repartiront de plus belle au printemps et refleuriront sur les pousses de l’année.
- Elles adorent monter dans les arbres (même des fruitiers tels que cerisier, pommier... il suffit de les guider le long du tronc) et arbustes à port aéré (lilas, viburnum...). Elles atteignent 3 mètres environ.
- Ce sont des clématites pour débutants, car contrairement aux hybrides à grandes fleurs, ce ne sont pas des plantes capricieuses.
Pour commencer une collection...

Quelques descriptifs...

Clématite viticella
L’espèce type : des petites clochettes bleu-mauve. Des milliers de fleurs tout l’été.
Elle pousse ici dans un cerisier.


Clématite viticella ’Etoile Violette’
Tépales pourpre violet (plus rouge à l’ouverture) ; étamines jaunes. Très florifère et vigoureuse. Plus d’un mois de floraison abondante et ininterrompue de fin juin à fin juillet.
L’une des meilleures viticella.


Clématite viticella ’Alba Luxurians’
Des tépales blancs marqués d’un trait vert à leur extrémité. Etamines noires.
Très particulière. On peut ne pas aimer.


Clematite viticella ’Kermesina’
Rouge avec étamines noires.
Floraison abondante en juillet. Très vigoureuse (5 m)


Clématite viticella ’Mme Julia Correvon’
Rouge comme la précédente mais les étamines sont jaunes et les tépales plus allongés sont écartés.
Viticella moins vigoureuse mais tout autant florifère.
Intéressante en couvre-sol.


Clématite viticella ’Royal Velours’
Elle porte bien son nom, car ses tépales pourpre foncé ont un aspect velouté exceptionnel. Une merveille.
A mettre en valeur dans un feuillage clair (gris par exemple, en la faisant grimper dans un Olearia ’Quick Silver’)


Clématite viticella ’Purpurea Plena Elegans’

Très double, en forme de pompon rouge magenta.
C’est une vieille variété du XVIème siècle. Etonnante... Une variété superbe et délicate. Une de mes clématites préférées.

A choisir en priorité.


Clématite viticella ’Polish Spirit’ (1989)
Très facile à cultiver, cette variété récente d’origine polonaise (ce n’est pas la seule), a des tépales bleu violet et des anthères noires.
Pour un petit arbre ou un rosier arbuste à floraison jaune (’Golden Wings’)ou orange (’Westerland’)
Remarquez sur la photo les grandes feuilles dentelées et vert foncé de ’Mrs Robert Brydon’.


Clématite viticella ’Minuet’
Tépales à fond blanc veiné de rouge pourpre sur les bords.
Hauteur 3 m.
Exposition : de préférence la mi-ombre.
Excellente pour la fleur coupée.


Clématite viticella ’Betty Corning’
Les fleurs pendantes en clochettes ont 4 tépales mauve rosé pâle et des anthères jaunes. Un ton très délicat.
Elle est intéressante pour la culture en pot.
La floraison est assez tardive (fin juillet-août)
2 m.


Clematite viticella ’Margot Koster’
Des tépales fins et bien séparés rouge carmin (diamètre 8 à 10 cm).
Bonne résistance aux maladies.
Pour soleil ou mi-ombre.
2 à 3 m.



Alain

Les clématites viticella

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic