Arrosoirs & sécateurs

Les jardins de Sardy

Jeudi 24 octobre 2008, le matin

Quittons Bergerac et ses gabarres sur la Dordogne, pour rejoindre, à 27 km en direction de Bordeaux, les jardins de Sardy.

Jardins de Sardy

La promenade commence par la cour des plantes odorantes.

Un peu d’histoire :

Les fondations de Sardy datent du Moyen-Âge.
Le chai et le pigeonnier de la cour sont du XVIIème siècle.
La demeure et les bassins ont été construits au XVIIIème siècle.

Le jardin actuel a été créé à la fin des années 1950. C’est l’oeuvre de Betty et Bertie Imbs.

JPEG - 11.7 ko
Le patchouli
surtout utilisé en parfumerie et en cosmétologie.
JPEG - 13.6 ko
Citrus bergamia
le bergamotier, qui n’est pas très rustique.



Jardins de Sardy Jardins de Sardy

Passée la cour d’entrée on découvre, vue d’en haut, le coeur du jardin : la longue pièce d’eau.

JPEG - 26.1 ko
Encadrée de haies et de cyprès, cette scène est d’inspiration italienne.



Jardins de Sardy Jardins de Sardy

JPEG - 21 ko
Près de la statue de St Fiacre
perchée sur la racine d’un charme, on peut contempler le bassin.


Jardins de Sardy
Jardins de Sardy

Jardins de Sardy
Jardins de Sardy Jardins de Sardy

Jardins de Sardy Jardins de Sardy

Jardins de Sardy

Jardins de Sardy
Mais assis sur un banc près de St Fiacre, on découvre un tout autre jardin.

Jardins de Sardy

Jardins de Sardy Jardins de Sardy

Jardins de Sardy Jardins de Sardy

Jardins de Sardy

Jardins de Sardy

Le bassin date de 1740. La photo prise en 1956 montre l’état du bassin après un l’éboulement de la partie sud de la maison. En effet, initialement le corps du bâtiment arrivait jusqu’au pied du bassin. Dans les années 50, lorsque la maison subit des travaux de rénovation importants, le bassin est vidé pour enlever les pierres tombées à l’intérieur et la partie sud est reconstruite. Toutefois, l’architecte chargé des travaux, Louis Aublet, décidera de ne pas rétablir la partie écroulée et la maison actuelle est donc en retrait de 4 mètres par rapport à la structure primaire de la bâtisse..

Ridouane, le jardinier.

Nous avons eu la chance de bavarder assez longuement avec Ridouane, le jardinier.
Mais il est surtout l’âme du jardin.

Jardins de Sardy

24 230 Velines

(entre Bordeaux et Bergerac)

tel : 05 53 27 51 45

fax : 05 53 22 87 93

Ouvert de Pâques à la Toussaint

tous les jours de 10 h à 18 h

Site internet : www.jardinsdesardy.fr

contact@jardinsdesardy.fr

Retour
Les jardins du manoir d’Eyrignac
Les jardins de Cadiot
Les jardins de Marqueyssac
Le clos aux sources
Suite
Les jardins de la Souloire
Le jardin de la Marotte

Les jardins de Sardy

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic