Arrosoirs & sécateurs

Les jardins du moulin de la Souloire

Vendredi 24 octobre 2008, l’après-midi

Après les jardins de Sardy, notre périple continue et nous rejoignons la région bordelaise pour visiter le jardin du moulin de la Souloire.
Nous sommes accueillis chaleureusement par la propriétaire des lieux avec laquelle nous nous baladerons dans tout le jardin. La visite durera tout de même 3 heures !!!
En fait, faut-il dire LE jardin de la Souloire ou LES jardins de la Souloire ? Les scènes sont tellement différentes les unes des autres qu’il est certainement plus exact de parler au pluriel.

8 hectares autour d’un ancien moulin à farine du XIIème siècle... 3000 essences différentes... 3 plans d’eau... Un total dépaysement.

Commençons par l’étang, c’est lui que l’on découvre en premier quand on arrive.




Un nombre impressionnant de glycines qui partent à l’assaut des arbres... Ce sont les grandes lianes que l’on voit dans les arbres. Bien sûr à cette époque de l’année, nous ne pourrons profiter que du feuillage qui a pris des teintes jaunes. Mais on peut imaginer le spectacle de la floraison en mai...






C’est un foisonnement ordonné et harmonieux d’arbres et d’arbustes mais une deuxième pièce d’eau nous attend...











JPEG - 17.2 ko
Un sous-bois.
JPEG - 21.4 ko
L’eau est présente partout...



JPEG - 20.7 ko
On est si bien ici...
que les grenouilles jouent de la musique !
JPEG - 19.5 ko



JPEG - 21.8 ko
Et l’on arrive à "la maison du thé"...


JPEG - 16.8 ko
... où les bambous sont très présents.


JPEG - 15.7 ko
La "maison du thé"
JPEG - 14.8 ko
Un 3ème plan d’eau...





JPEG - 15.2 ko
Retour vers la maison...
on aperçoit la serre.





JPEG - 15.6 ko
Une merveille achetée aux enchères...



JPEG - 26.3 ko
On pourrait presque espérer du mauvais temps
pour pouvoir rester au chaud dans la serre !









JPEG - 26.1 ko
Peu de floraisons à cette époque de l’année...
peu importe...



JPEG - 28.1 ko
c’est l’automne
et les feuillages sont superbes.



Merci à Marie-Josée Degas pour ces 3 heures passées dans son jardin. Quand nous sommes partis, elle était sur le toit avec ses paons en train de tailler sa vigne-vierge !!! Je n’ai pas osé prendre une photo... seulement les paons !!!

Et pour finir, un petit mot de Maurice Laurent (Monsieur Viburnum), écrit sur le forum, et qui la connait bien :
"Marie Josée est un personnage extraordinaire. Tu as vu comme elle est la joie de vivre même, cette femme !!! Elle a le don de communiquer sa passion, de faire passer les messages.
Quand on quitte son jardin (on n’ en a pas envie !!!), on ne peut qu’aimer et se mettre au jardinage, si ce n’était pas déjà fait. C’est une femme exceptionnelle. Je la connais depuis les années 88/90, je ne sais plus exactement, et depuis, elle est pour moi un modèle de courage, de ténacité, d’encouragement...
Je vous joins le lien pour accéder au reportage qu’avait fait chez elle Stéphane Marie, il y a quelques années. Ça permettra aux ami(e)s qui l’avaient raté à l’époque de se rendre compte de ce chef d’oeuvre dans l’art du jardinage."
http://www.france5.fr/silence-ca-pousse/silence-ca-pousse-video.php?id_rubrique=124&id_article=1292

Retour
Les jardins du manoir d’Eyrignac
Les jardins de Cadiot
Les jardins de Marqueyssac
Le clos aux sources
Les jardins de Sardy
Le jardin de la Marotte

Les jardins du moulin de la Souloire

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic