Arrosoirs & sécateurs

Les oeillets de rocaille

Les oeillets (Dianthus)

L’utilisation du nom « œillet » pour nommer cette fleur est retrouvée dans les années 1490.
Le mot "œillet", diminutif du mot œil désignait vers 1295 une petit trou rond dans une étoffe, ou un anneau de métal .
Est ce le bouton qui a valu à la plante, le nom d’œillet ou est-ce la macule située dans le cœur de la fleur ?
L’œillet a été nommé DIANTHUS CARYOPHYLLUS (oeillet des fleuristes) par Carl von Linné. Dianthus signifie en grec "fleur de Dieu" et caryophyllus fait référence à la girofle ou caryophyllon en grec en raison de son parfum.

Caractéristiques générales

Famille
Caryophyllacées
Genre composé d’environ 300 espèces de sous arbrisseaux, vivaces, annuelles et bisannuelles.
Origine
Europe, Asie, Afrique du Sud

Tous présentent une allure similaire :
- Feuilles opposées, linéaires, lancéolées, pointues pour la majorité, gris bleu ou gris vert de 1 à 13 cm de long sur des tiges noueuses.
- Les fleurs sont solitaires, en ombelle ou en cyme. Fleurs à base tubulaire courte, tépales étalés dentés, frangés, barbus ; fleurs simples, semi doubles et doubles.
- Les couleurs : blanc, rose rouge, rarement jaune, bicolore
- Le parfum bien sûr, mais pas tous ! attention à certains hybrides récents
Principaux types :
- Œillets à massifs non remontants, annuels, non rustiques, pour la fleur coupée.
- Œillets remontants, vivaces et semi rustiques plus grands que le précédent.
- Œillets Malmaison, vivaces semi rustiques à très grandes fleurs très parfumées, très florifères .
- Œillets mignardises de type ancien, vivaces, rustiques, parfumés, floraison 2 à 3 semaines
- Œillets mignardises de type moderne, vivaces, rustiques, pas toujours parfumés, floraison se renouvelant tout l’été, au moins.
- Œillets nains qui peuvent être utilisés en rocaille !

Les œillets de rocaille

JPEG - 8 ko
Dianthus ’Artic Fire’

Les œillets qui seront utilisés en rocaille sont des œillets nains rustiques, généralement des espèces, mais on trouve de plus en plus de cultivars.

Pourquoi s’intéresser aux œillets pour rocaille ?

C’est une plante incontournable pour les passionnés de plantes alpines et de rocaille !
Mais aussi pour tous ceux qui ont un jardin de taille réduite voire pas de jardin du tout, seulement une terrasse ….

Taille
Réduite permet leur utilisation en rocaille, bien sûr mais aussi en auge, en pot, sur murets de pierre de 3 à 15 cm.

Forme
Coussinet serré, coussinet lâche, tapis ras, couvre sol sur jardin de gravier par exemple, aspect net.
La taille et la largeur des feuilles, la taille des entre-noeuds vont conditionner l’aspect de la plante ; plus les entre nœuds sont rapprochés, les feuilles courtes et étroites, plus la plante aura un aspect trapu, en coussin.

La couleur du feuillage
est un élément important de leur aspect esthétique.
Bleu glauque, vert bleuté, gris bleuté, vert clair voire vert foncé, mais beaucoup de bleuté.
Leur floraison
La forme des tépales et de la fleur contribue à l’identification de l’espèce et aussi à la beauté de la plante
- Fleurs solitaires ou en panicules, à tige plus ou moins courtes
- Pétales légèrement dentés ou franchement laciniés
- Rose et tous les tons de rose, blanche, rouge, quelque fois bicolore, à macule
- Spectaculaire par la densité de la floraison
- Remontante, parfois.
Leur parfum
suave pour ceux qui le sont ! !

Culture

Plutôt facile si on respecte certaines conditions :
- Les œillets aiment le plein soleil en général, les sols neutres à calcaire bien drainé.
- Certains préfèrent les sols acides comme D. glacialis, D. microlepsis, D. pavonius. et la mi ombre comme D. glacialis.
Si le sol est trop lourd , il est préférable d’y ajouter un peu de sable.
- Ce que les oeillets détestent et en particulier ceux utilisés en rocaille, c’est l’humidité stagnante qui va favoriser la pourriture des tiges et des racines.
- La culture sur graviers donne de bons résultats.
Il faut garder présent à l’esprit que la plupart des œillets nains sont des espèces originaires de zones montagneuses ; ces espèces poussent dans les pelouses d’altitude, les fissures de rocher, les éboulis.

Multiplication

- Boutures de tiges coupées au dessus d’un noeud dans du sable humide.
- Marcottage en recouvrant la tige de terre mélangée à du sable. Environ 1 mois après, on peut procéder à la séparation.
- Division de touffes comme pour les autres vivaces
- Semis avec les aléas de l’hybridation.

Ennemis


- L’humidité stagnante : drainer, sabler …
- Rouille sur feuilles et tiges pour certaines espèces
- Fusariose ( dessèchement des feuilles et tiges), viroses
- Pucerons , araignées rouges et thrips

Des œillets pour rocaille

- D.x allwoodii ‘alpinus’ : variété horticole, feuilles gris vert, en coussin hauteur 15/20, rose à macule plus foncée, parfumé, juin/juillet.

- D. alpinus , espèce : feuilles vert foncé, coussinet de 30cm environ, larges pétales dentés rose vif, hauteur 5/10, mai à juillet. Autriche, Sibérie.

- D. anatolicus, coussin très dense vert moyen teinté de gris, feuilles très petites, hauteur 1à 4 cm, rose, mai à juin.Turquie à Tibet.

- D. arenarius ou œillet des sables, sols sableux acides, vert foncé feuilles très fines, tapis couvre sol de 30/40cm, hauteur avec les tiges florales environ 10/15 cm fleurs blanches laciniées, parfumées, mai /juin. Europe.

- D. caesius = gratianopolinatus

- D. deltoides ou œillet des Landes, sols légèrement acides pas trop secs, soleil, durée de vie assez courte ; coussinets gazonnants, à feuilles petites, vertes ou vertes bleu ; fleurs solitaires ou en panicules, roses, rouges ou blanches ; hauteur avec tiges florales 10/15 cm ; juin juillet.

- D. erinaceus var alpinus, coussinet à feuilles raides, très courtes, entre-noeuds très rapprochés, vert moyen ; fleurs solitaires roses, pétales dentées, barbus, bien séparés, été ; hauteur 5cm ; éboulis. Turquie

- D. glacialis : coussinet de feuilles luisantes vertes foncé de 0,5 à 2 cm ; fleurs solitaires rose pâle à pourpre, revers des pétales teinté de jaune, mai /juin ; sol dépourvu de calcaire et pierreux, mi ombre. Europe.

JPEG - 18.8 ko
Dianthus gratianopolinatus

- D. gratianopolinatus ou œillet de Grenoble coussinet gris bleuté à croissance lente, feuilles linéaires coriaces, entre-noeuds rapprochés ; fleurs solitaires, simples et très parfumées, pétales dentés et légèrement barbus, rose ou rouge pâle. hauteur : 10 cm ; pentes rocheuses, fissures ; sol calcaire ou non.
Quelques cultivars :

- D. x ’la Bourboule’ : coussinet dense parsemé de fleurs simples, parfumées, rose, feuilles vert gris ; hauteur : 3 à 5cm ; fente des pierres, gravier, auges ; floraison Avril /Juin. Horticole.

- D. nardiformis : forme un tapis de feuilles très fines et étroites vert, hérissées de tiges portant des fleurs isolées roses dentées donnant un aspect assez lâche ; sol sableux ; hauteur 10cm avec les tiges florales. Juillet /Août ; végétation très réduite en hiver ; cours inférieur de Danube.

- D. microlepsis : petit coussinet serré de très petites feuilles vert gris à croissance lente ; les fleurs sont comme posées sur les feuilles et assez grandes ; roses ou blanches ; hauteur : 5cm ; Montagnes de Bulgarie, sol non calcaire.

- D. neglectus := pavonius ou œillet paon : coussinet de 5 à 10 cm de haut , feuilles étroites vert soutenu pointues et rigides ; les feuilles sont disposées isolément en général, quelques fleurs par 2 ou 3, rose dragée à rouge, l’œil est clair, verdâtre au jaunâtre au revers ; printemps ; Pyrénées et Alpes.

- D. petraeus ssp petraeus dit œillet de pierre forme des tapis de 20 cm environ pas très compacts, les feuilles sont courtes bleu gris, pointues, les tiges florales de 10/15 cm portent des fleurs blanches ou roses aux pétales dentés très découpés, très gracieuses et parfumées. Fin du printemps ; Balkans.

- D. subacaulis : tapis dense de 20cm environ, vert bleuté ; souche solide, tiges non ramifiées, petites feuilles pointues ; floraison inconstante dans les jardins, rose clair à œil blanc, pétales dentés ; croissance assez rapide ; belle plante ; hauteur 10cm, sol très pierreux ; éboulis ; SO Europe

- D. serotinus est un œillet gazonnant, et forme des coussinets denses vert d’eau ; courtes feuilles pointues ; floraison blanc crème, hauteur : 10 cm, mai juin ; sol sableux. Balkans.

- D. spiculifolius = spiculiformis dit œillet frangé : très proche de D.petraeus ; coussin ras de feuilles vertes, assez longues, linéaires, pointues. Les fleurs sont blanches ou roses, laciniées et barbues en mai juin ; hauteur 15cm ; Carpathes et Ukraine sur terrain calcaire.

- D. uralensis forme un tapis dense de 40cm environ de petites feuilles coriaces pointues gris bleuté, entre-noeuds très courts ; floraison rose, fin du printemps hauteur 10/15 cm. Oural.

Et il y en a bien d’autres, à vous de les découvrir !

Dernière difficulté : toutes les plantes du même nom peuvent ne pas avoir la même apparence selon le mode d’obtention, le lieu de culture, terrain et climat....

Les sources bibliographiques

- Encyclopédie universelle des 15000 plantes et fleurs de jardin, Ed. Bordas

- Camette, catalogue des plantes alpines et maritimes, Vème édition

- Le livre des plantes de rocaille, Fritz Köhlein , Ed. Ulmer

- Le monde insoupçonnable des plantes de rocaille, Jean Lefebvre

- Les œillets, Janine Trotereau, Ed.De Vecchi

Les oeillets de rocaille

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic