Arrosoirs & sécateurs

Muscari armeniacum

Muscari armeniacum

FICHE D’IDENTITE

Origine :
Sud-est de l’Europe

Famille :
Hyacinthacées/Liliacées

Caractéristiques :
Vivace bulbeuse. Les feuilles étroites, linéaires et charnues apparaissent à l’automne. La touffe fait alors une quinzaine de centimètres. En fleur, elle atteindra 20 cm. Après la floraison, le feuillage va jaunir et disparaître en été. La période de dormance est assez courte.

Floraison  :
Grappes de fleurs bleues en clochettes en mars-avril. La floraison est assez longue (3 bonnes semaines).

Variétés voisines :
Muscari armeniacum ’Blue Spike’ : une variété à grandes fleurs bleues doubles
Muscari aucheri (syn : tubergenianum),
M. azureum (il existe une variété blanche ’Album’),
M. botryoides (il existe une variété blanche ’Album’).
Toutes ces espèces se ressemblent.

Mais il existe des espèces différentes :
M. macrocarpum (syn : M. moschatum var flavum) aux fleurs tubulaires jaunes et parfumées,
M. comosum appelé muscari à toupet, qui porte des fleurs stériles formant le toupet au sommet et des fleurs fertiles (la variété ’Plumosum’ a des épis plumeux)

EXIGENCES DE CULTURE

Sol :
Fertile, frais et bien drainé
Exposition :
Soleil ou mi-ombre
Rusticité  :
Très bonne

PLANTATION

A l’automne. A 10 cm de profondeur. Il faut les planter en groupes d’au moins 10 bulbes (c’est un minimum) pour avoir un effet de masse. Les espacer de 8 à 10 cm car, s’ils se plaisent, les touffes deviendront vite trop compactes.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Aucun...

ENNEMIS

Viroses

MULTIPLICATION

Diviser en plein été les touffes trop compactes.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Muscari armeniacum
A planter par touffes assez conséquentes en sous-bois, au pied d’arbustes avec d’autres bulbes tels que les narcisses, crocus et des vivaces (hellébores, euphorbe robbiae et amygdaloïdes, aubretia...).
On peut aussi les planter en rocaille.
Une idée : les planter en pot l’année de l’achat et les replanter ensuite en pleine terre (on peut bien sûr planter quelques bulbes en pot au moment de la division d’été).
Il faudra planter les bulbes plus serrés pour un effet immédiat

NOTES PERSONNELLES

Ce sont, bien sûr, des bulbes très connus que l’on trouve dans beaucoup de jardins. Et alors ? Pourquoi s’en priver ? On peut faire de charmants petits bouquets ronds au printemps.

Le plus : culture facile
Le moins : rien

Retour floraison de mars

Muscari armeniacum

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic