Arrosoirs & sécateurs

Newsletter N° 8

Bonjour,
Même si la période se prête peu au jardinage, je vous envoie tout de même des nouvelles du site qui a maintenant plus de 12 000 images et presque1 000 articles.
De nouveaux articles sont en ligne :
- un jardin
Les jardins du temps Un jardin de deux hectares situé dans la banlieue de Mulhouse. Une abondance de graminées, vivaces et arbustes dans les nombreux massifs.
- des fiches de plantes
Robinia pseudoacacia ’Twisty Baby’ Un petit arbre pour petit jardin à planter en isolé. Beau même en hiver.
Isodon longituba (Syn ; Rabdosia longituba) Une floraison bleue à l’automne pour les coins ombragés.
Santolina chamaecyparissus Un petit arbuste bas au feuillage gris argenté et persistant.
Rubus parvifolius ’Ogon’ Un arbuste couvre-sol jaune superbe et facile de culture. Très peu connu.

JPEG - 20 ko
Rubus parvifolius ’Ogon’

- Une fiche pratique :
Transplantation d’un arbre ou d’un arbuste Il est bon de “cerner” la motte assez longtemps à l’avance pour permettre aux racines tranchées de se régénérer avant la transplantation.La technique du cernage est expliquée par des dessins.
- La culture du camellia
Tout commence à l’achat ! Acheter un plant trop jeune, mal formé ou malade conduit inévitablement à l’échec.
Des exigences Quelle exposition ? Quel sol ?
Plantation et transplantation Des camellias pour tous les goûts. Comment les planter ou les transplanter ?
Entretien Finalement, et malgré tout, les camellias sont des plantes très agréables à vivre et à cultiver !

A faire en ce moment (si vous le pouvez, et si vous avez le courage !)
Pensez aux hellébores (qui vont fleurir à partir de février) : coupez le feuillage abîmé et vous pouvez même raser complètement la plante. Les fleurs apparaîtront dans du feuillage sain.
Les travaux de janvier :
Vivaces, annuelles, bisannuelles et bulbes
Arbustes, arbres et grimpantes

Pour terminer, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et je vous présente mes meilleurs voeux pour 2014.

Je peux déjà vous annoncer pour 2014
- une grève générale des pucerons, vers blancs et chenilles,
- que les champignons tels que l’oïdium ou le marsonia refuseront de se développer,
Et que
- les plantes seront vigoureuses et florifères,
- les potagers déborderont de légumes et les fruitiers crouleront tellement la production sera abondante (chez moi, c’est moins sûr !).
Vous ne me croyez pas ? Vous avez peut-être raison !
A bientôt.
Alain, le 23 décembre 2013

Newsletter N° 8

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic