Arrosoirs & sécateurs

Olearia virgata

FICHE D’IDENTITE

Nom commun : Aster en arbre, arbre à pâquerettes, pâquerette en arbre : des noms fantaisistes sans intérêt !
Origine : Nouvelle Zélande
Famille : Asteraceae
Caractéristiques : Arbuste persistant au fin feuillage vert-gris (revers gris argenté) qui rappelle un peu celui du romarin. Les plus grandes feuilles mesurent 4 mm de large pour 7 à 8 cm de long). Croissance très rapide. Son port est dressé (ses branches - de longues tiges fines - sont souvent verticales). Il peut atteindre 2,50 m à 3 m pour 1 m de largeur.
Olearia virgata
Floraison : Toutes petites pâquerettes parfumées en été. Sans intérêt !
Espèces et variétés voisines :
Il existe environ 130 espèces d’Olearia. Ce sont de petits arbres ou des arbustes au feuillage persistant. Ils proviennent généralement de Nouvelle-Zélande, parfois d’Australie. Certains se trouvent facilement en pépinières dans les régions de bord de mer. Pour réaliser des brise-vent, on choisira en priorité :
- Olearia x Hastii (arbuste buissonnant et touffu. 2 m x 3 m. Floraison blanche en été.
- O. macrodonta ’Major’ : 3 m x 2 m. Feuillage vert-gris à feuilles de houx.
- O. solandri ’Aurea’ : 2 m x 2 m. Feuillage fin rappelant la bruyère
- O. traversii : 5 m x 3 m. Très beau feuillage.
Il existe bien d’autres Olearia.

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : Ordinaire mais drainant. Accepte les sols pauvres, la sécheresse et même le calcaire. Qui dit mieux ?
Exposition : Soleil ou mi-ombre. Très résistant aux embruns : parfait arbuste brise-vent pour le bord de mer.
Rusticité : Assez bonne rusticité (-10°C)

PLANTATION

Plutôt à l’automne, mais on peut aussi le planter en fin d’hiver. Si on veut créer une haie brise-vent, séparer les plants de 80 cm environ.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

C’est un arbuste qui pousse très vite mais qu’il faut tailler régulièrement. A mon avis 2 fois par an : une fois en fin d’hiver vers mars (c’est impératif) mais aussi en fin d’été (vers septembre).
Pour deux raisons :
- pour l’empêcher de se dégarnir du pied. Quand on vient de les planter, on a hâte de le voir grandir et on ne taille pas, ce qui est une grossière erreur.
- Pour l’obliger à se ramifier et former une haie dense efficace comme haie protectrice étroite.
A noter que l’arbuste supporte d’être rabattu sévèrement. Sans problème, j’ai rabattu une haie de 2 m à moins d’un mètre (j’avais effectivement fait l’erreur de le laisser pousser trop vite sans tailler).
Olearia virgata

ENNEMIS

Parfois attaques de cochenilles mais généralement c’est un arbuste sain qui ne pose aucun problème.

MULTIPLICATION

Bouturage facile de mai à septembre.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

L’un des meilleurs brise-vent en bord de mer. C’est un arbuste que l’on rencontre très souvent en Bretagne... devinez pourquoi ?!
- On peut en planter plusieurs pour réaliser un rideau sur quelques mètres (5 ou 6 pas plus). N’en n’abusez pas en plantant 20 m. C’est une plante que l’on trouve à des prix très intéressants mais attention à la monotonie et la tristesse d’autant plus qu’il forme un rideau gris qui manque de gaité. Pour éviter cela, on peut y faire grimper des clématites, des passiflores et pourquoi pas un Akebia ? J’ai même fait pousser un rosier grimpant ’Pierre de Ronsard’.
- On peut aussi l’associer avec des arbustes pour haies de bord de mer : Grisellinia littoralis, Eleagnus, Atriplex halimus, Olearia traversii (et autres), Tamaris etc.

JPEG - 81.7 ko
Le rosier grimpant ’Pierre de Ronsard court sur le mur devant la haie d’Olearia virgata

NOTES PERSONNELLES

Le brise-vent idéal. Il faut impérativement le tailler pour qu’il soit beau. Il est intéressant de l’utiliser comme support de plantes grimpantes pour l’égayer un peu. On peut même y faire pousser un rosier grimpant.
Une qualité à ne pas négliger : il forme des haies étroites si on le taille régulièrement.
LE PLUS : brise-vent de bord de mer
LE MOINS : feuillage parfois tristounet

Olearia virgata

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic