Arrosoirs & sécateurs

Pivoines herbacées et pivoines arbustives.

DEUX GRANDS TYPES TRES DISTINCTS


La Pivoine herbacée,
plante d’environ 80 cm de haut, dont le feuillage et les tiges disparaissent en hiver,

La Pivoine arbustive,
petit arbuste d’environ 1,5 à 2 m de haut dont le feuillage est caduc.

A noter qu’un Japonais, M. Itoh, a réussi à croiser les deux types pour obtenir ce qui s’appelle désormais les Pivoines Itoh-hybrides (ou hybrides intersectionnels), qui disparaissent en hiver comme les herbacées, mais dont les fleurs bénéficient de la taille, des couleurs et de la résistance des arbustives.

JPEG - 11.3 ko
‘Moonrise’
Une herbacée au blanc pur

ORIGINES


Les herbacées sont originaires des montagnes européennes et de Chine, mais ce sont les variétés chinoises qui ont donné la plupart de nos Pivoines actuelles.
Les arbustives sont originaires uniquement de Chine, où elles poussent au niveau des glaciers, ce qui explique leur résistance au gel, à la chaleur ou à la sécheresse.
Les Pivoines ne se trouvent donc que dans l’hémisphère nord (Europe de l’Ouest, Chine et deux espèces aux USA)

HISTOIRE


Paeonia pour les botanistes. Ce nom remonte à la mythologie grecque. Homère dans l’Iliade nous raconte que Paeon, médecin de l’Olympe aurait soigné Hades d’une blessure faite par Heracles… avec des graines et des racines de Pivoine.
C’est donc une plante connue depuis l’antiquité, déjà citée dans les traités de médecine au premier siècle avant J.-C.
En France jusqu’au Moyen-Age, la Pivoine n’est cultivée que pour l’usage médicinal (anti-épileptique et antispasmodique) ; tous les monastères en sont donc bien pourvus.
Effectivement les analyses biochimiques actuelles ont montré la présence d’un alcaloïde sédatif, analgésique et anti-convulsifiant, et de paenol, connu pour ses propriétés notamment anti-inflammatoires.
Il faut attendre le XVIe siècle pour qu’elle soit cultivée pour ses fleurs. En Chine, par contre, la Pivoine est cultivée pour ses fleurs depuis plus de 1 500 ans, et les espèces indigènes sont toujours utilisées dans la pharmacopée traditionnelle.

JPEG - 18 ko
‘Raspberry’

CLASSIFICATION


Les Pivoines font partie des plantes Angiospermes, Dicotylédones.
Elles appartiennent à l’ordre des Dilléniales (Saxifrages auparavant).
Famille : Paeonacées (Renonculacées auparavant).
Genre : Paeonia.
Environ 35 espèces ont été recencées et il existe des centaines de cultivars.

ASPECTS DE LA PLANTE


Le port
La Pivoine herbacée donne une touffe de tiges de 60 à 80 cm de hauteur, et peut couvrir plus d’1 m² au sol.
La Pivoine arbustive est un arbuste de 1,5 à 2 m de hauteur, pour une surface au sol de plus d’1 m².
Le feuillage

JPEG - 32 ko
Extrait de l’ouvrage "Pivoines" de J.-L. Rivière



JPEG - 34.5 ko
4 feuillages différents



JPEG - 22.2 ko
Pivoine tenuifolia
au feuillage très fin

Les racines
Elles sont charnues et ressemblent plus à… une poignée de carottes qu’à un bulbe ou un tubercule !


Les fleurs

- Pétales : La fleur de la Pivoine sauvage est toujours simple, avec généralement une seule rangée de pétales. Les cultivars quant à eux vont de la fleur simple à la fleur double, triple… sans limite
Les producteurs distinguent :

  • les simples : deux ou trois rangées de pétales et petit cœur d’étamines jaunes,
  • les simples japonaises : simples avec un gros cœur dont de nombreuses étamines sont transformées en éléments floraux proches des pétales,
  • les semi-doubles : le nombre de rangées de pétales se multiplie, le cœur restant visible,
  • les fleurs en forme de couronne ou globuleuses ; le cœur a totalement disparu.

- Couleurs : Dans la nature le jaune est réservé aux Pivoines arbustives (sauf la Pivoine officinale corse "mascula").
Dans nos jardins, les couleurs vont du blanc pur au violet très foncé, en passant par toutes les nuances et mélanges de rouge, rose, jaune et blanc.
La couleur d’une plante n’est pas immuable, elle peut varier en fonction de la région de culture, ou de la météo de l’année. SAUF le blanc pur qui reste toujours blanc.

- Parfum : d’inexistant (souvent) à très soutenu (plus rarement).

- Floraison : période assez courte. En Bretagne de début avril à mi-juin.
Cueillette : cueillir les fleurs au stade du bouton fendu, celui-ci tient très bien en vase et la fleur s’épanouit totalement. (Autre solution, les tableaux au mur…)

- Graines : après la floraison le pistil mûrit puis éclate ; à ce stade apparaissent les graines souvent de deux couleurs : rouge pour les non fécondées et noire pour celles qui pourront être semées.

Alain Bourlès, 17 octobre 2009

Suite
Culture et entretien des Pivoines
Quelles Pivoines choisir ?

Pivoines herbacées et pivoines arbustives.

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic