Arrosoirs & sécateurs

Plectranthus ciliatus ’Nico’

FICHE D’IDENTITE

Synonyme : On peut le trouver sous le nom de P. ciliatus ’Nikki’. Il ressemble étrangement à P. ciliatus ’Drege’. Est-ce le même ?
Nom commun : Lierre suédois, Germaine.
Origine : Les Plectranthus sont originaires d’Afrique, Asie et Australie. Le Plectranthus ciliatus est originaire d’Afrique du Sud.
Famille : Lamiaceae (Lamiacées)

Caractéristiques : Vivace au feuillage persistant. Les feuilles sont vert foncé avec des nervures profondes pourpres. Le dessous est uniformément pourpre. 50 cm de hauteur et 80 cm de large. Port étalé qui en fait un bon couvre-sol (mais gélif) mais surtout une excellente plante retombante en pot.

JPEG - 25.3 ko
Dessus des feuilles
JPEG - 18.3 ko
Dessous des feuilles


Floraison : Des épis de fleurs tubulaires blanc rosé apparaissent en fin d’été (autour d’octobre mais j’ai observé des fleurs jusqu’à fin novembre).

Espèces et variétés voisines : 300 à 400 espèces toutes plus ou moins gélives qui se cultivent comme plantes d’intérieur. Certaines sont aromatiques ou d’ornement pour le jardin.
On pourra noter : Plectranthus coleoides ’Variegatus (beau feuillage vert grisâtre bordé de blanc), P. oertendahlii, P. australis (plante d’intérieur), P. ecklonii petit arbuste, 2 m), P. madagascariensis, P. neochilus (tapissante), P. saccatus, P. thyrsoideus.
- P. argentatus (feuillage gris superbe)
- P. ciliatus ’Nico’, ’Easy Gold’, ’Royal Duke’, ’Zulu Wonder’, ’Sasha’, ’Silver Knight’, ’Richard’, ’Violet Foliage’, ’Troy’s Gold’ ...
Le Plectranthus ’Mona Lavender’ est un hybride récent apparu en 2010 très intéressant : feuillage brillant, floraison lavande.
Deux espèces ont ma préférence : P. argentatus et P. ciliatus ’Nico’

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : frais et bien drainé. En pot, un bon terreau conviendra.
Exposition : soleil non brûlant, mi-ombre et même ombre.
Rusticité : très gélif. La température ne doit pas descendre en dessous de + 5°C. La moindre petite gelée grille le feuillage. C’est pourquoi on le cultive en pot à l’extérieur mais rentré à l’abri l’hiver ou bien à l’intérieur toute l’année (une véranda convient très bien).

PLANTATION

A cause de sa très faible rusticité, si on le plante en pleine terre il faut le faire au début du printemps quand tout risque de gelée est écarté (donc en mai). S’il est planté en pot mis à l’abri du froid, la plantation d’automne peut se concevoir.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Pratiquement aucun.
Si la plantation a été faite en pleine terre, il ne faudra pas oublier de le déplanter, le tailler assez sévèrement dès que des risques de gelées sont à craindre et le mettre à l’abri du froid.
Si la plantation a été faite en pot, après l’avoir taillé, il suffit de le rentrer à l’abri des gelées. Si le pot est dans une véranda... il y reste !
Dans tous les cas il faut couper les fleurs fanées. Cela va de soi !

ENNEMIS

Aucun

MULTIPLICATION

Le bouturage du printemps à l’automne. On pourrait presque dire que le bouturage est inratable. En tout cas, une des plantes les plus faciles à bouturer.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

A mon avis, c’est une plante à cultiver en pot
- soit en plante d’appartement (une véranda est idéale)
- soit à l’extérieur du printemps à l’automne, dans une plate-bande ou une terrasse.
Pour la pleine terre, on choisira d’autres plantes moins gélives... sauf si l’on aime planter, déplanter, replanter etc. Il est bien plus simple de le mettre dans un pot que l’on posera en bordure de plate-bande entre des vivaces au soleil (pas brûlant), mi-ombre ou ombre.

NOTES PERSONNELLES

C’est une plante que j’ai découvert (je ne sais plus où et à quelle occasion) il y a plusieurs années. Je l’aime énormément pour la beauté de son feuillage sombre. A part le problème de rusticité, elle n’a que des qualités, notamment sa vitesse de pousse et sa facilité à se multiplier. Vous la bouturez au début du printemps et en fin de saison, c’est déjà une belle plante qui recouvrira entièrement le pot.
Pour moi, l’intérêt de cette plante est son feuillage. La floraison est un petit plus mais qui reste assez secondaire. Mais ce n’est que mon avis ! C’est la raison pour laquelle cette fiche a été classée sur le site dans les feuillages verts et non dans les floraisons.
LE PLUS : beau feuillage sombre
LE MOINS : faible rusticité

Plectranthus ciliatus ’Nico’

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic