Arrosoirs & sécateurs

Pourquoi cultiver des bruyères ?

Aucune famille de plantes n’offre une telle variété de tailles, d’aspects et de floraisons.

COMMENT CULTIVER DES BRUYERES ?

Ses feuillages toujours persistants sont très variés : oranges, rouges, dorés, verts et argentés et constituent de merveilleux couvres-sols. Les époques de floraison s’étendent sur presque toute l’année et peu de plantes demandent aussi peu d’entretien.

OU PLANTER ?


Chaque jardin mérite quelques bruyères ou une plate-bande entière. Les bruyères peuvent être utilisées seules ou en associations avec d’autres plantes. En masse dans le jardin sauvage, parmi les arbustes ou les vivaces, sous forme de haie ou de bordure de plate-bandes.

Les massifs de vivaces ou les rocailles sont embellis pendant la morte saison par des bruyères d’hiver (Erica carnea et Erica x darleyensis).

QUEL TYPE DE SOL ?


La bruyère aime une situation ouverte, ensoleillée ou mi-ombrée, un sol de jardin bien cultivé, bien drainé, sans excès de calcaire (PH inférieur à 7), léger. Elle supporte bien la sécheresse, mais le sol doit pouvoir retenir l’humidité pendant les fortes chaleurs et ne pas être trempé lors des périodes de fortes pluies.
La tourbe comme le terreau sont d’excellents éléments d’apports, si le sol est très sableux pour lui donner de la consistance, ou s’il est lourd pour l’ameublir. Il faut toujours incorporer la tourbe dans le sol plutôt que de la laisser en surface où elle provoque une évaporation trop rapide en été au lieu de retenir l’humidité dans le sous-sol.

La bruyère recouvre rapidement le sol empêchant toute mauvaise herbe de lever. C’est un couvre-sol réellement efficace.

LA PLANTATION


Si vous désirez recouvrir le sol rapidement, comptez environ 30 cm entre les plants. Pour les bruyères arborescentes de 50 cm à 1,50 m suivant l’effet recherché.

Plantez toujours profond en enterrant les feuillages inférieurs. Recouvrez ensuite le sol de mulch . Trempez bien les mottes si les plants sont secs et griffez les racines.

Pendant la 1ère saison, n’oubliez pas d’arroser, d’enlever les mauvaises herbes, de griffer entre les plants, aucun apport d’engrais n’est nécessaire.
_

Si on n’enlève pas le feutrage produit par les racines à l’extérieur de la motte, il n’y a aucune chance de reprise. Grattez avec une brosse métallique (par exemple) pour supprimer ce tapis de racines. C’EST INDISPENSABLE

LES MALADIES

Les bruyères sont peu sensibles aux parasites et aux maladies, toutefois afin d’éviter des attaques de Phytophthora cinnamoni, il est conseillé de traiter avec un fongicide.

Marie-Jeanne Carrier (20/01/01).

Pourquoi cultiver des bruyères ?

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic