Arrosoirs & sécateurs

Présentation des sauges (Salvia)

Genre : Salvia
Famille des lamiacées : tige à section carrée, fleurs en forme de lèvres disposées en épis terminaux, la floraison commence par le bas de l’épi et remonte ; chaque étage de feuilles se place à 90 degrés par rapport aux étages inférieurs et supérieurs.
Les sauges (Salvia), plantes aromatiques, riches d’environ 900 espèces botaniques, auxquelles s’ajoutent de nombreux cultivars, sont présentes dans les régions chaudes d’Europe, Asie, Afrique et Amérique (Mexique, Chili, Pérou, Bolivie, Brésil).
Elles ne sont pas présentes dans la nature ni en Australie ni en Océanie. En Europe, seules 300 espèces et variétés sont cultivées .
Les sauges présentent une grande diversité au niveau :

- des feuilles, petites, découpées, grandes, allongées, rondes, duveteuses, lisses, gaufrées, vertes, argentées, pourpres, panachées…, caduques ou persistantes.

- des fleurs aux nombreux coloris clairs ou foncés, pastels ou vifs : bleu, blanc, rose, rouge, jaune ; de plus, la durée et l’importance de la floraison est exceptionnelle.

- du port : couvre-sol, buissonnant, érigé de 10cm à 1m20 et plus.

- des parfums : ananas, pomme, cassis, lavande, menthe….

« Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin »

Salvia vient du latin : salvare (sauver, guérir). Connues depuis l’antiquité, les sauges possèdent des propriétés médicinales : antiseptique, antispasmodique, antisudorale, apéritive, bactéricide, calmante, céphalique, digestive, énergétique, laxative, fébrifuge, tonique, stimulant de la mémoire….. Les fleurs et les feuilles, fraîches ou sèches, de S. officinale et S. sclarea dite « la toute bonne » étaient les plus utilisées en infusions ou décoctions.
Les Chinois échangeaient leurs feuilles de thé les plus précieuses contre des feuilles de sauge ; grecs, arabes, romains l’employaient comme tonique et en compresses contre les morsures de serpent. Au dix huitième siècle, les asthmatiques fumaient des feuilles de sauges roulées en cigarette.

De nos jours, les huiles de sauge sont utilisées en parfumerie (cosmétique et savon) ; les feuilles de S. officinale sont consommées en infusion et décoction ainsi que pour aromatiser des plats (porc, mouton, farce de volaille, paupiette, poisson, soupe... ). La sauge sclarée, cultivée à l’échelle industrielle, entre dans la fabrication du vermouth et de divers cosmétiques.

Marie-France Even - 17 novembre 2007

Présentation des sauges (Salvia)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic