Arrosoirs & sécateurs

Pyrus salicifolia ‘Pendula’

JPEG - 17.5 ko

FICHE D’IDENTITÉ

Nom commun : poirier pleureur à feuilles de saule

Origine : Caucase, Iran.

Famille : rosacées.

Caractéristiques : arbre de 5 à 6 m à port étalé et pleureur. 4 m d’envergure. Feuilles caduques de 8 à 10 cm de long, étroites, lancéolées couvertes d’un fin duvet gris-vert.

Floraison : en avril, floraison blanc-crème réunies en petits bouquets de 6 à 8 fleurs. Elles sont suivies de petites poires (c’est un poirier !) de 2 à 3 cm de long, vertes puis brunâtres à l’automne.

Espèces et variétés : le Pyrus salicifolia a un port étalé (hauteur 6 à 8 m) mais la variété ’Pendula’, qui a un port vraiment pleureur, est encore plus originale et à choisir en priorité.



EXIGENCES DE CULTURE

Sol : normal et bien drainé.

Exposition : soleil.

Rusticité : excellente.

PLANTATION

A l’automne de préférence.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Ne demande aucun entretien particulier. La taille est réduite au strict minimum en février-mars (suppression des branches mortes et éventuellement des petites branches en surnombre)

ENNEMIS


Je n’ai noté aucun ravageur ni aucune maladie particulière.

MULTIPLICATION


On l’obtient par greffage.
Ne connaissant pas particulièrement la multiplication de cet arbre, j’ai contacté Maurice Laurent (Monsieur Viburnum). Voici sa réponse :

"En général, on le greffe sur Pyrus communis, et là, deux questions se
posent, on le greffe où ? Moi, à l’époque où j’en "fabriquais", je les
greffais au pied, pour avoir un truc biscornu.
Mais, la plupart des collègues les greffent en tête pour avoir un beau
tronc bien droit, et la "moumoute" qui retombe au dessus.

Les deux écoles se valent, je crois, tout dépend de ce que l’on veut
obtenir. Ma façon de faire à moi donne une allure nettement différente,
un port beaucoup plus buissonnant, prostré, mais, on peut aussi tuteurer la branche principale pour en faire une sorte de tronc.

Le fait de greffer en tête, sur un tronc bien "policé", bien droit,
donne une plante plus structurée, mieux ordonnée..."

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Vous avez un petit jardin... vous recherchez un petit arbre original... vous aimez les feuillages gris... cet arbre est pour vous. Placez-le en isolé ou en tout cas bien en évidence en lui laissant assez de place pour qu’il puisse être mis en valeur.
Le fin du fin : laisser une clématite grimper dedans. Choisir une variété pas trop envahissante (sinon, ne laisser qu’une branche pousser dans le Pyrus). Pour le coloris, choisir :
- une couleur discrète (pas de rouge, bleu-violet...) : du blanc, du rose tendre ou mieux du bleu pâle,
- et à fleurs pas trop grandes (environ 15 cm de diamètre, pas plus).
’Huldine’, ’Blue Angel’, ’Natacha’, ’Prince Charles’... conviennent très bien.

JPEG - 25.1 ko
’Blue Angel’ dans le Pyrus
Sympa non ?


NOTES PERSONNELLES


C’est un petit arbre que j’aime beaucoup, plus pour son port et son feuillage que pour sa floraison.
Le hasard a fait que j’ai planté assez près une clématite ’Blue Angel’ au subtil coloris bleu lavande. Et comme le hasard fait bien les choses, une des branches s’est "perdue" dans le feuillage du Pyrus... superbe. Depuis, je triche et m’arrange pour diriger une branche vers l’arbre.

LE PLUS : son port, son feuillage.
LE MOINS : je cherche... mais je sais que je ne trouverai pas.

Pyrus salicifolia ‘Pendula’

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic