Arrosoirs & sécateurs

Quelques espèces et variétés de géraniums vivaces

JPEG - 14.7 ko
G. phaeum ’Lily Lovell’
JPEG - 16.3 ko
G. phaeum ’Album’

VIVACES BASSES (moins de 30 cm)

Petits couvre–sol ou petites touffes ne dépassant pas 30 cm et qu’il faut admirer de près.

Espèces et variétés Mois de floraison

Couleur

Ht

Exposition

Conditions de culture Associations

Remarques

x cantabrigiense ’Biokovo’

(macrorrhizum x dalmaticum)

5 à 6

Blanc rosé

25 cm

Toutes expositions, mais plutôt pour la mi-ombre

Terre ordinaire.

Peu exigeant

Aime la fraîcheur.

Couvre-sol (stolons souterrains) de mi-ombre.

Avec Fuchsia, Hosta, Dicentra formosa

Feuilles aromatiques et persistantes.

Boutures de tiges en fin d’hiver très faciles

cinereum ’Ballerina’

’Subcaulescens’

’Ballerina’ : Mi-mai à début septembre
Lilas veiné de pourpre
Mi-ombre

’Subcaulescens’ : 5 / 6
Magenta, veines noires, cœur noir
15 cm
soleil
Très longue floraison.

Détestent la sécheresse l’été et l’humidité stagnante l’hiver. Petit développement pour rocailles. Pour jardiniers soigneux. Avec des vivaces peu envahissantes : thymus lanuginosa, lin bleu, artémisia schmidtiana nana, rosiers buisson… Atténuer la couleur magenta du subcaulescens par du gris.
dalmaticum Rose clair

10 cm

Flo 5/7

Mi–ombre

’Album’ : blanc, soleil

Pour coins frais. Déteste la sécheresse Petit couvre-sol pour rocaille. Feuillage persistant.

Avec vivaces peu envahissantes (diascias, fuchsias…).

Au pied de petits arbustes de mi-ombre

renardii 5 / 6

Blanc veiné de bleu

30 cm

soleil

Tout sol drainé pauvre et sec Avec des feuillages argentés, des thyms, des lavandes

Forme une touffe régulière. Beau feuillage velouté, mais je le trouve peu florifère.

sanguineum 5 à 7
Refloraison possible en octobre
Rouge carmin

’Album’ :Blanc
’Lancastriense’ : Rose pâle veiné rose foncé

15 à 30 cm
Plein soleil.

Terre même pauvre et sèche. Avec des sedum, lavande, Nepeta, Linum, scabieuse et vivaces de coins arides

A admirer de près à l’avant des massifs.

l’un des plus résistant : résiste à la sécheresse et au froid : INRATABLE !

Raffiné mais robuste.

Très florifère


JPEG - 10.3 ko
’Rozanne’
Une nouveauté exceptionnelle.

VIVACES HAUTES (Plus de 30 cm)

Couvre-sol plus vigoureux à placer dans les massifs avec des vivaces, au pied d’arbustes et de rosiers

G. ’Ann Folkard’ (proccurens x psilostemon)
Floraison : Juin à l’automne, Magenta Centre et veines noires, 60 cm, Soleil|
Grand couvre–sol à planter en massif et au pied d’arbustes dans lesquels il peut monter
Etalement :1 m, Très florifère, Feuillage doré.

G. clarkei ’Kashmir white’
Flo : Juin, Blanc veiné de rose, 40 cm, Soleil Mi-ombre, Pas de terrain sec
Au pied d’arbustes (camélia…) en compagnie de vivaces de mi–ombre.
La variété ’Kashmir purple’ est également intéressante.

G. endressi
Flo : 6 / 7 puis fin d’été, Rose, 60 cm, Soleil Mi-ombre, éviter le soleil brûlant. Sol frais.
Impérativement à raser en juillet
Idéal pour habiller les pieds des rosiers roses et blancs. Couvre-sol non envahissant (étalement 80 cm minimum). Croissance rapide.
Wargrave pink’ est la variété à conseiller

G. himalayense
’Gravetye’ : Bleu cœur blanc (+ veinures rouges)
’Plenum’ syn ’Birch Double’ : Fleurs doubles mauves
Flo : Juin, puis tout l’été
40 cm, Soleil mi-ombre. Endroits pas trop secs. ’Plenum’ est plus exigeant (fumure, n’aime pas la concurrence, la chaleur abîme ses fleurs)
Tapis couvre-sol au pied des rosiers roses, blancs et jaunes. A associer aux vivaces de mêmes coloris à floraison estivale (coréopsis, diascias…)

G. ’Johnson’s Blue’ (pratense x himalayense)
Flo : 6 à 7 puis 9. Bleu clair, 50 cm. Soleil
Rabattre en juillet pour une 2ème floraison
A ne pas confondre avec G. himalayense.

G. macrorrhizum (rose)
’Album’ (Blanc), ’Bevan’s Variety’ (Magenta), ’Ingwersen Variety’ (rose pâle), ’Spessart’ (Blanc rosé)
Flo : 5/6, 40 cm. Persistant, feuillage odorant très beau à l’automne. Soleil, mi-ombre, ombre
Supporte la concurrence des racines des arbres
Couvre-sol au Nord : avec lamiums, hostas…

G. maderense
Flo : De mai à la fin de l’été, Rose magenta, 100 cm. Soleil
Non rustique, il doit être rentré en serre l’hiver.
A placer en bordure de massifs exposés plein sud ou en pot.C’est le géranium de Madère.

G. malviflorum
Flo : Mai. Bleu-violet. Soleil
Vivace tubéreuse entrant en dormance l’hiver. Aime le sec et le chaud l’été.
Dans un pavage ou devant une façade plein sud.

G. x oxonianum
’Claridge Druce’, ’Hollywood’, ’Mac Klintock’, ’Sherwood’, ’Summer surprise’ etc.
Flo : 6 à 8. Rose plus ou moins soutenu et plus ou moins veiné. 50 à 60 cm
Soleil mi-ombre Expo Nord
Tous poussent très vite, étouffent les mauvaises herbes, et prospèrent dans des sols médiocres. Rabattre en juillet.
Ils peuvent couvrir de grandes surfaces (1m² pour le plus vigoureux : ’Claridge Druce’). A placer près d’hostas, d’hémérocalles... et autres vivaces vigoureuses.

G. phaeum
Nombreux cultivars (’Album’, ’Lily Lovell’, ’Samobor’...)
Flo : 5 – 6 (très hâtif). Nombreux coloris (brun, blanc, bleu, mauve...). Petites fleurs
Jusqu’à 80 cm. Mi-ombre ombre.Le géranium de l’ombre humide. Pour sous- bois ou au frais au nord
Avec des vivaces d’ombre (lamiums, hostas, fuchsias…) devant des hortensias, des rhodos…

G. platypetalum
Flo : Juin. Violet Veines sombres. 40 cm
Soleil. Supporte le sec. Floraison courte (3 semaines) mais SUPERBE.
Avec des rosiers anciens non remontants jaunes, roses ou blancs ou remontants tel que ’Graham Thomas’
Avec des vivaces jaunes fleurissant en juin (limnanthes, halimium, alchémille, sédum acre…)
Très voisin de G. ibericum et G. x magnificum. On pourra les confondre.

G. pratense ’Mrs Kendall Clarke’
Flo : Fin mai début juin. Bleu très doux veiné de bleu et blanc. 80 cm. Soleil mi-ombre
Le tuteurer discrètement car, mi-mai, il se met à pousser tout en hauteur, et au moment de la floraison il s’écroule avec la pluie, le vent ou de lui même ! C’est son défaut. Terre pas trop sèche en été. Raser après la floraison.
Au pied de rosiers blancs (Iceberg) ou roses et des vivaces de même coloris. Ne pas l’associer à des coloris violents.
Un coloris délicat peu commun : superbe. Préférer la mi- ombre. Se ressème facilement.

G. psilostemon ’Bressingham Flair’
Flo : 6 à 8. Rouge magenta à cœur noir. 60 cm
Soleil (non brûlant). Plus majestueux en terrain frais et riche (apport régulier de compost). Son coloris peut-être considéré comme un peu violent : le noyer dans du gris (artémises ’Powis Castle’ ou arborescente, mélianthus…) ou du bleu (nepeta, perovskia, lavande…)
Croissance rapide surtout la 2ème année (envergure de près de 1 m). Le plus vigoureux de tous.

G x riversleaianum ’Russel Prichard’ (endressi x traversii)
Flo : Tout l’été à partir de fin mai. Magenta. 30cm
Soleil. Pas d’humidité l’hiver. Bon couvre- sol de soleil (largeur minimum 60 cm) à marier avec du gris (artémise ’Valérie Finnis’, senecio leucostachys…) ou du bleu. Très florifère

G. ’Salomé’
Flo : Milieu de l’été. Rose pourpré, veines et centre violine. 30 cm
Soleil mi-ombre. Démarre tard au printemps. Difficile à multiplier. On peut essayer de récupérer des tiges enracinées
A l’avant des massifs et au pied de rosiers roses ou blancs. Feuillage doré. Rampant, il peut s’étaler sur plus d’1m. Très beau.

JPEG - 16.2 ko
Geranium renardii ’Philippe Vatelle’
très beau feuillage mais la floraison n’est pas très abondante (comme tout geranium renardii)

Alain, 17 juin 2000

Quelques espèces et variétés de géraniums vivaces

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic