Arrosoirs & sécateurs

Quelques jardins des amis d’Arrosoirs et sécateurs

Ce sont des jardins de membres du groupe "Arrosoirs et sécateurs"


Ils sont souvent privés. C’est la raison pour laquelle les noms et les adresses ne sont pas tous communiqués.
Mais vous pouvez toujours les voir... en photos !

Les visites de jardin se terminent parfois autour d’une table... entre amis... dans la joie et la bonne humeur... cela va de soi ! Quand nous sommes de sortie, "c’est pas triste" ! Rejoignez-nous...


"Les Prés Gâteaux", un jardin dans le Calvados à l’Est de Caen

Sophie nous décrit son jardin :
La maison est située en bordure des marais de la Dives d’un côté, et sur le côteau de l’autre côté, en légère pente, avec un sol argilo-limoneux, riche, presque trop car en pâture depuis des siècles !
A l’achat en 2013, le jardin était à reprendre totalement, la mare était morte, une muraille de lauriers de 8 m d’envergure donnait de l’ombre dense dès 15 h. Quelques abattages et couchers de soleil récupérés plus tard, quelques beaux arbres traçaient déjà le cadre. Et surtout, nous avons repéré tout de suite depuis la fenêtre centrale une superbe ouverture vers le fond du pré, sur un tilleul centenaire et deux vieux frênes, situés hors propriété. Le pré a été annexé au jardin, mais un frêne est tombé, l’autre a été abattu car instable, et le tilleul a été taillé par le voisin... Mais j’ai gardé la perspective, ponctuée par le Cornus controversa et une alcôve… en devenir.


Cet axe central a déterminé tout le reste, et d’abord la reconstitution de la basse-cour d’origine encadrée de murs et de tilleuls têtards dont restaient 5 sur les 8 d’origine. Elle est reconstituée en partie, avec une petite haie de charmille remplaçant le mur manquant, des plates bandes en embrassade, une ouverture entre deux fusains ronds légèrement décalés de l’axe central. Un pommier ’Red Sentinel’ marque quand même le milieu de l’axe, au cas où l’on perdrait ses repères… Passés les deux fusains « portiers », une tonnelle de rosiers, chèvrefeuille, clématite aboutit au « petit salon bleu » sous les grands bouleaux. Le petit salon est prolongé par le jardin d’ombre sèche : épimediums, polygonum affine, miscanthus panaché, cotinus pourpre…
De l’autre côté la basse-cour a une compagne sous un vieux Tamaris, toujours des lignes rondes, avec une récente extension que j’ai baptisée « l’incendie » : rosiers, hémérocalles, agapanthes dans les rouge, orange, pourpre, bleu vif calmé d’un peu de blanc. L’avenir dira si l’incendie se change en feu de l’enfer… mais j’ai voulu oser.


Après l’ancienne haie de lauriers dégénérés taillés en gros cubes et encadrant la plate-bande de rosiers Mela-Rosa (rosiériste préféré), démarre dans l’axe la grande allée de mellifères qui fait le bonheur des abeilles du voisin (plantes sauvages, semis, vivaces). Elle est entourée de part et d’autre d’un jeune arboretum largement alimenté par les frères Hennebelle mais pas que, et d’un "papillon" de prairies théoriquement fleuries qui le seront (à part les narcisses de printemps) quand les graminées voudront bien céder la place. Il y a aussi le long d’un petit ruisseau hélas aussi souvent à sec un massif compartimenté par un tressage de saules maison, avec des hydrangeas Annabelle, divers H. paniculata, et des H. macrophylla qui me contrarient en permanence : gel en avril, dessèchement en juillet. On frôle le renoncement avec ceux-là.

J’oubliais la mare, ou plutôt l’ancien vivier en pierres sèches, malheureusement à sec en été (pas totalement cette année !), et une petite cour latérale qui est devenue le jardin d’aromates et de légumes perpétuels. Une partie du terrain reste encore en pré… mais juré, on s’arrête.

Le bonheur a été de voir la vie revenir progressivement depuis que nous avons réaménagé tout cela, bien sûr sans aucun traitement depuis 8 ans que nous y sommes. L’équilibre biologique est revenu, tritons et grenouilles, oiseaux, insectes divers. Tout ce petit monde fait son boulot. Avalanche de papillons cette année !

Je suis la jardinière « en chef », mais Jean-Paul garde ses « moutons », deux robots pour la tonte, tond à l’ancienne le reste et les allées, et s’occupe des haies.

Les photos sont de Sophie. En plus d’être une bonne jardinière, c’est une excellente photographe !

Le jardin d’un jeune jardinier à Guérande (44)

Entre les marais salants et le parc de la Brière... Le jardinier n‘a qu’une vingtaine d’années mais sa connaissance des plantes et son savoir faire a de quoi rendre jaloux plus d’un jardinier chevronné. 2 heures 1/2 dans ses 1 000m² ! Et malgré un vent glacial, ce n’est que du bonheur. Jardinier, mais aussi pédagogue.
Les conditions ne sont pas idéales car le jardin, s’il se trouve dans une région tempérée, est très exposé au vent (il se trouve tout proche de la mer) et l’été il se dessèche très vite.
Un vrai coup de coeur pour le jardin et pour le jeune jardinier si attachant !

JPEG - 53.8 ko
La visite commence sur le côté de la maison par la partie sauvage et ombragée.
Des plantes de sous-bois...
JPEG - 33.5 ko
De l’autre côté de la maison, le style est tout à fait différent...
JPEG - 45.4 ko
La pergola (fait maison)
... le jardinier est aussi bricoleur !!!
JPEG - 37 ko
Devant la maison
JPEG - 39.5 ko
Superbe harmonie de couleurs
Le jeune homme aurait-il de l’avenir dans le paysagisme ?


Chapeau l’artiste !!!


Le jardin de la Grenouillère (Les Essarts le Roi - 78)

Un terrain marécageux, gels fréquents : l’enfer... Françoise en a fait un paradis.
Devant la maison, où la terre est sèche, on trouve notamment des plantes de terre de bruyère. A l’arrière, on découvre le jardin d’eau avec 2 pièces d’eau et ses plantes de terrain humide.



Si vous voulez en savoir plus, lisez l’article consacré au jardin.

La Grenouillère
Françoise Lacaze
24, route de l’Yvette
78690 Les Essarts le Roi
www.jardin-lagrenouillere.fr/
lacaze.francoise3@wanadoo.fr
tel : 01 34 61 48 01

Les jardins de la Mansonière

à Saint Ceneri le Gerei (61)

C’est un jardin que je connais particulièrement bien pour l’avoir visité 4 fois. Et c’est toujours le même bonheur.





Ce jardin est une succession de jardins clos séparés les uns des autres par des haies. Et l’arrivée dans chaque jardin - un nouveau tableau végétal - crée la surprise et parfois un choc...




Voir l’article sur ce jardin

...et regardez la vidéo


Michèle et Philippe Manson
Les jardins de la Mansonière
61 250 St Céneri le Gérei
02 33 26 73 24
www.mansoniere.fr

’L’Eden du voyageur"

de Michel Damblant à Belle-île-en -mer


Michel se définit comme un jardinier voyageur (d’où le nom de son jardin). Pas étonnant qu’il nous fasse voyager dans son jardin en nous faisant découvrir ses plantes, mais aussi leurs origines, leurs exigences de culture et même les botanistes qui les ont introduites.


C’est un jardin de 3000 m² battu par les vents et les embruns.
C’est un jardin très coloré et dès que l’on y entre, on est saisi par tous les contrastes de couleurs.

Voir l’article sur ce jardin

Si vous voulez en savoir encore plus sur le jardin, regardez la vidéo du site "jardin-jardinier

"Eden du voyageur"
Michel Damblant
56360 Sauzon
Belle-île-en-mer
Tel : 02 97 31 63 37
www.edenduvoyageur.sitew.fr

Le clos du lavoir

 : le jardin de Jocelyne à Moréac

C’est un jardin alliant le minéral et le végétal sur 600 m² avec rocailles, rivière sèche, bassins. Les massifs sont plantés d’arbres et d’arbustes de terre de bruyère, de vivaces, de plantes de rocaille, de bulbes. Les éléments de décoration sont très nombreux et utilisés à bon escient.

JPEG - 27 ko
Une petite pelouse centrale entourée de massifs.




JPEG - 29.5 ko
Un adorable potager en carrés.

Le jardin n’a que quelques années. Le travail réalisé en si peu de temps est impressionnant. Le résultat est un petit bijou.
Le jardin de Jocelyne a obtenu le 3ème prix Bonpland 2015
Voir l’article sur ce jardin
Si vous voulez en savoir encore plus sur le jardin, regardez la vidéo du site "jardin-jardinier

Le jardin d’Anne-Marie à Plogastel Saint Germain (29)

Un jardin de 4000 m² où les arbres, arbustes, graminées et vivaces se mélangent harmonieusement. On circule sur une pelouse entre les différents massifs. Un potager parfaitement entretenu tient une place non négligeable.

JPEG - 80.3 ko
L’entrée du jardin


JPEG - 71.8 ko
Des éléments de décoration viennent compléter le décor.
JPEG - 58.2 ko
Ne soyez pas étonnés de croiser quelques poules, heureuses de se balader dans un si beau jardin.
Un jardin champêtre à Grandchamp.


Un jardin d’un hectare, bucolique et calme, autour d’une longère du XVIème siècle.


JPEG - 28.7 ko
Au fond, le four à pain.
d’époque et qui fonctionne...



Un jardin proche de la mer

près d’Etel


Un jardin de 1200 m² près d’ Etel.
Arbustes, vivaces, roses anciennes et... clématites. Une serre pour faire des boutures et une "cabane" pour se reposer. L’eau y est présente : petits bassins et fontaine.
Un jardin à moins de 2 kilomètres de la mer : Le vent et les embruns s’y invitent un peu trop souvent !

JPEG - 18.7 ko
Un carré de graminées





JPEG - 33 ko
Un circuit d’eau et... "les grosses" qui papotent.
JPEG - 34 ko
La cabane

Un jardin paysager de 4000 m²

à Pluvigner

arboré et dessiné par un couple de passionnés.

Une pelouse au naturel est bordée de divers massifs plantés d’arbres et arbustes qui se colorent au fil des saisons.
Nos plantes favorites : les Cornus à la floraison blanche, petite collection de Viburnum et d’heuchères. Les rosiers et les Hydrangeas ont également leur place au sein des massifs pour donner de la couleur et du parfum.
Nous attendons toutes les saisons avec impatience : le printemps pour l’éclosion des fleurs de Rhododendrons, Camellias et azalées. Mais nous ne sommes pas indifférents au feuillage du Cercis ou même du Ginkgo biloba à l’automne.

Un bassin a été creusé en 2004 en prolongement de la terrasse.

JPEG - 26.2 ko
Le bassin



Jardin de campagne au naturel

à Merlevenez


Le jardin, commencé il y a 10 ans dans une prairie en lisière d’un bois a une surface de 3600 m².

Il comprend :
- un jardin d’ornement à proximité de la maison
- un potager
- des arbres fruitiers
- un "mini bois"

JPEG - 27.6 ko
Le jardin près de l’entrée.

Les aménagements et les plantations se sont faits petit à petit en suivant l’inspiration du moment.

JPEG - 25.1 ko
On y trouve un potager... (avec de vrais légumes !) et un fruitier (avec de vrais fruits).
A n’en pas douter un jardinier haut de gamme ! !!
JPEG - 32.5 ko
Madame est artiste...
JPEG - 23.8 ko
Et Monsieur a de l’humour !
JPEG - 30.8 ko
Ingénieux et bricoleur...

Le jardin de Marie-Annie

à Colpo

Créé il y a 20 ans, le jardin de 1600 m2 se situe au bourg de Colpo. La pelouse est bordée de plates-bandes de petits arbustes, plantes de rocaille et de nombreuses vivaces. On y trouve, parmi ses favorites : des hellébores (200 environ), des heucheras, des hémérocalles, des hostas, des agapanthes et des graminées. De nombreux éléments de décoration en zinc, en bois, en fer couleur rouille et en verre habillent et personnalisent les lieux toute l’année en s’intégrant parfaitement dans les massifs.







"L’Eden d’Hélène"

à Fay de Bretagne (44)

Actuellement, le terrain comprend 3 parties : le verger, le potager et le jardin d’ornement.

JPEG - 43.9 ko
La maison est légèrement dissimulée derrière des arbres et des arbustes avec au pied des rosiers, des vivaces, des graminées...


C’est un jardin à 4 mains : Sylvain étant plus dans la conception, les gros travaux et dans la taille, Hélène s’occupant plus des semis, des plantations et du désherbage.

JPEG - 42.5 ko
Devant la maison, un bassin sur plusieurs paliers permet à l’eau de s’écouler en petites cascades.
JPEG - 43.5 ko
verger et potager


Voir l’article sur ce jardin

L’Eden d’Hélène
Hélène et Sylvain Jaworski
La haie Mériais
44130 Fay de Bretagne

Le jardin de la Porte

près de Rennes


Un terrain de 5 000 m² aménagé tout autour de la maison, une ancienne ferme familiale.

C’est un jardin composé d’une vaste pelouse entourée de massifs d’arbres, arbustes et vivaces, d’un potager et de quelques fruitiers.
Parmi les vivaces, Josée a un petit penchant pour les épimédiums, les Thalictrums, les pivoines et les Hellébores

Voir l’article sur ce jardin

Le jardin de la Porte
Josée et Auguste Pousset
1, La Porte
35220 Saint Jean sur Vilaine
02 99 62 38 17 / 09 65 11 34 97

Un jardin de plantes rares

à Moustoir-Ac

Quand vous visitez ce superbe jardin, vous avez l’impression de ne connaître aucune plante ! Daniel sait dénicher des plantes totalement inconnues dans des pépinières spécialisées en France et à l’étranger. Il est souvent présent sur les fêtes des plantes les plus cotées.
On se promène dans des allées engazonnées bordées de massifs plantés d’arbres, arbustes et vivaces. En fin d’hiver, les Hellébores fleurissent un peu partout et à l’automne les graminées sont superbes.

JPEG - 39.3 ko
De nombreuses vivaces dont des hellébores

JPEG - 34.9 ko
Une belle collection de graminées



Le jardin de Jacqueline

à St Jean Brévelay

Ouvert sur la campagne et parsemé de roches sculptées par le temps, c’est un jardin arboré de 3000 m², qui entoure la maison des années 70.

De grands arbres : vieux chênes, châtaigniers, bouleaux, noyer, noisetiers et pommiers, …


Des arbustes dans les massifs ou la pelouse : une trentaine de Caméllias, Viburnums, Magnolias, Rhododendrons, Azalées, pommiers d’ornement, Pittosporum, Abélia, Skimmia, rosiers (environ 300), Nandina, …

JPEG - 24.2 ko
Hydrangea ’Annabelle’


De nombreuses vivaces au pied des arbustes et en bordure des massifs : hellébores (plus de 300), heuchères, géraniums vivaces, alstroemères, pivoines, agapanthes…


Des bulbes disséminés parmi les vivaces qui surgissent à différentes périodes de l’année : narcisses, muscaris, perce neige, lis,…


Le jardin de Françoise et Jean

à Ploudalmézeau



C’est un jardin d’environ 2000 m² tout au fond du Finistère à quelques centaines de mètres de la mer. Les toutes premières plantations datent d’environ 2010, mais ce n’est depuis 2012/2013 que le jardin prend forme avec la création d’une petite mare naturelle et d’un mini sous-bois.


Ce sont essentiellement des plantes de climat doux qui doivent résister aux embruns et tempêtes hivernales qui sont retenues.

JPEG - 33.1 ko
Une superbe Euphorbe mellifera
JPEG - 36.2 ko
Ceanothe ’Concha’

Françoise et Jean ont un autre jardin en Franche-Comté : de la neige dans l’un, du vent et des tempêtes dans l’autre !!! Il faut vraiment aimer le jardinage !!!

"Regarde s’il est tout vert", le jardin de Marie-Françoise et Claude
Un jardin à Carquefou (44)

Marie-Françoise et Claude ont aménagé leur jardin de 1200 m² à partir de 1987, mais également les abords en plantant des haies en bordure de chemins et de plans d’eau.
On entre par une large allée dallée et bordée de murets de pierre recouverts de vivaces au pied d’arbres et arbustes, puis on découvre une vaste pelouse en forme de cuvette bordée de massifs abondamment plantés. Un jardin vert reposant et harmonieux.
Les 5 premières photos sont de Marie-Françoise et Claude
voir l’article sur ce jardin visité par le groupe A&S en 2021




----------------------
A lire également
_ Les amis d’A&S
_ Programme

Quelques jardins des amis d’Arrosoirs et sécateurs