Arrosoirs & sécateurs

Quelques vivaces pour jardin de bord de mer

Il reste donc la solution d’acheter des plantes dans les jardineries ou les pépinières… en évitant de trop se tromper ! Il est difficile de faire un tri dans les plantes commercialisées car d’un jardin à l’autre, d’un coin d’un jardin à un autre (parfois à quelques mètres près !), la même plante peut réagir différemment.

Cette sélection de plantes vivaces n’est faite que pour vous aider dans votre choix mais il est bien évident que…

la liste est loin d’être exhaustive !


Il faut essayer et parfois on a des bonnes surprises mais il ne faut pas être étonné de rater une plante supposée être excellente en bord de mer.
C’est la nature qui décide et sans doute est-ce là un des intérêts du jardinage.

JPEG - 18 ko
Agapanthe

QUELQUES VIVACES


Dans les pépinières et jardineries, au rayon des plantes vivaces, on peut trouver des plantes adaptées au bord de mer. Le nombre est important, aussi je me contenterai de citer les vivaces qui tolèrent bien
- les terrains secs et légers,
- le vent,
- mais surtout les embruns c’est-à-dire le sel.

Sinon, gare aux feuilles grillées par le vent de la mer ! Les vivaces couvre-sol et les feuillages gris sont prioritaires.
Certaines vivaces hautes sont utilisables si les tiges sont souples (Gaura…) ou rigides et résistant bien aux coups de vent (Verbena bonariensis, fenouil …).
En fait, il faut utiliser des vivaces qui ont des similitudes de morphologie ou de comportement avec les plantes indigènes de bord de mer.

JPEG - 12.3 ko
Achillée ptarmica ’La perle’
Nom botaniqueCaractéristiquesCulture
Acaena A.buchananii (10 cm, feuillage gris-argent), A. microphylla (feuillage bronze), A. microphylla ‘Kupferteppich’ (3 cm, akènes rouge vif), A. novae-zelandiae ( 15 cm, feuillage vert, très traçant). Feuillage persistant, Akènes épineux, décoratifs en été. Aime le bord de mer mais n’aime pas la sécheresse. Mi-ombre et sol léger. Couvre-sol assez envahissant.
Acanthus

(Acanthe)

Plante architecturale de 1 m formant des hampes florales de 1,50 m en août. Fleurs blanches et pourpres. A. mollis, A. spinosus, et A. hungarius. Endroits chauds et ensoleillés. Sol profond, riche
Achillea A. millefolium 60 à 80 cm.

Vivace rhizomateuse envahissante. Feuillage très découpé. Floraison blanche pour le type. Nombreux cultivars à floraison (juin-juillet) en corymbes aplatis rouge, rose, jaune, lilas…

A. filipendulina : 1,50 m, floraison jaune.

A. ptarmica : 60 cm, floraison blanche en juillet.

Sols médiocres, caillouteux, secs et bien drainés, voire sec (supporte mal l’excès d’humidité en hiver).

Plein soleil mais mi-ombre et terrain frais pour A. ptarmica.

Agapanthe 30 à 150 cm. Grosses touffes compactes de racines charnues. Nombreux cultivars caduques ou persistantes. Floraison bleue ou blanche en été. Sol riche, frais et bien drainé. Plein soleil, au Sud.

Arrosage copieux pendant la croissance. Plante gourmande (engrais, compost, fumier…)

Alcea rosea

(Rose-trémière)

2,50 m. Floraison pourpre, rose, blanche ou jaune en juin-juillet. Sol assez riche, plein soleil. Tuteurer dans les endroits ventés. Traiter impérativement contre la rouille (une plaie !)
Alyssum

(Alysse)

La plus connue est A. saxatile ou « Corbeille d’or ». Floraison jaune en mai, 20 cm Plein soleil, sol sec ressuyant vite. Rabattre après floraison.
Anaphalis triplinervis 30 à 50 cm. Feuillage duveteux gris. Floraison blanche en été. Soleil, mi-ombre. Sol sec et pauvre.
Anemone hupehensis var. japonica

(Anemone du Japon)

60 cm à 1 m. Floraison rose ou blanche fin août et septembre. Sol frais et bien drainé. Mi-ombre (à l’ombre légère des arbustes caducs) ou soleil. Si elle se plaît, elle peut devenir un bon couvre-sol un peu envahissant.



JPEG - 17.6 ko
Achillée millefolium ’Lilac Bell’
JPEG - 25.6 ko
Achillée millefolium ’Braise’
Anthemis A. punctata ssp. cupaniana : 30 cm, feuilles persistantes gris argenté, fleur de marguerite en juin.

A. tinctoria : 60 cm, floraison jaune ou orange suivant les cultivars.

Sol assez riche, sableux. Plein soleil. Rabattre après la floraison.
Arabis caucasica

(Corbeille d’argent)

15 cm. Persistante, tapissante. Floraison blanche en avril-mai Plein soleil. Accepte bien les conditions chaudes et sèches.
Argyranthemum

(Anthemis, appelé à tort Chrysanthème)

Sous arbrisseau persistant de 30 cm à 1 m. Très longue floraison d’été. Les fleurs ressemblent à des "marguerites" simples ou doubles (jaune, blanc, rose) Plein soleil, sol riche. Pailler le sol car la plante est gélive, (- 5°C)
Artemisia A. absinthium ‘Lambrook Silver’ 80 cm, en touffe.

A. alba ‘Canescens’ 50 cm, en touffe, feuillage semi-persistant très découpé.

A. arborescens ‘Little Mice’ 30 cm, feuillage persistant très découpé.

A. ludoviciana ‘Valérie Finnis’ et ‘Silver Queen’ 60 cm, feuillage lancéolé caduc.

A. pontica 30 cm, couvre-sol persistant.

A. stelleriana ‘Boughton Silver’ 20 cm, rhizomateuse, persistante, tapissante

etc

Le feuillage généralement gris argenté est le principal attrait. Il est souvent aromatique. La floraison est souvent sans intérêt.

Il existe des armoises arbustives (A. abrotanum, A. ‘Powis Castle’…)

Soleil, sol pauvre, sec et bien drainé. Supprimer les fleurs quand elles apparaissent. Retailler en cours d’été si le feuillage devient moins beau et pour obtenir un port compact. Raser à l’automne les caduques.

Asteriscus

(Syn. Odontospermum)

A.maritimus 20 à 30 cm. Vivace halophile au port étalé. Des marguerites jaunes en été.
A.sericeus : 60 cm
Plein soleil. Sol sec, léger et humifère. Idéal en bord de mer en situation aride.
Ballota pseudodictamnus 50 cm. Feuilles cordiformes gris-vert et duveteuses. Tiges blanches. Floraison blanc rosé en mai-juin. Plein soleil. Terre pauvre. Rabattre en fin d’hiver pour garder une forme compacte.
Calluna vulgaris

(Bruyère d’été)

Floraison d’été jusqu’à l’automne. De 10 à 50 cm suivant les cultivars. Sol léger, sans calcaire, riche en humus. Soleil ou mi-ombre légère. Tailler après la floraison.
Calocephalus brownii Syn. Leucophyta brownii

Boule gris argenté de 40 à 50 cm.

Sol bien drainé. Accepte bien la sécheresse et les embruns. A protéger du gel.
Catananche caerulea 50 cm, floraison bleu lavande tout l’été. Plein soleil. Sol léger et bien drainé. Aime le calcaire.
Centranthus ruber

(Valériane)

0,80 m (mais se couche). Floraison rose, rouge ou blanche de mai à septembre Sol ordinaire même pauvre. Plein soleil. S’adapte à la sécheresse.
Cerastium tomentosum 5 à 10 cm. Vivace tapissante au développement illimité. Floraison blanche en mai-juin. Plein soleil. Sol pauvre.
Coreopsis Des « marguerites » jaune en été

C. grandiflora : 30 à 60 cm,. Nombreuses variétés.

C. lanceolata : 20 à 60 cm suivant les variétés.

C. verticillata : Feuillage finement découpé. 30 à 80 cm suivant les variétés.

Plein soleil. Sol fertile et bien drainé. Couper les fleurs fanées régulièrement.



JPEG - 15 ko
Anémone du Japon



JPEG - 21.8 ko
Artemisia ’Boughton Silver’
JPEG - 13.4 ko
Ballota pseudodictamnus


Convolvulus C. cneorum : petit arbrisseau de 60 cm. Feuillage argenté. Fleurs de liseron blanches en juin.

C. mauritanicus : 10 cm. Couvre-sol. Fleurs de liseron bleues en été.

Pour rocaille, muret, talus, pots…

Plein soleil. Sol ordinaire voire pauvre.

Dianthus

(œillet)

deltoides : tapissante, fleurs blanches, rose foncé ou rouge avec œil plus foncé.

erinaceus : forme un coussin, fleurs roses en été.

Plein soleil.

Terre légère, pauvre et sèche. Sol très bien drainé. Pour auge ou rocaille.

Echinops ritro 1 m. Feuilles raides et piquantes vert foncé sur le dessus mais blanches au revers. Fleurs sphériques bleu acier en juillet. Tout sol même pauvre et caillouteux. Plein soleil
Erica

(Bruyère)

E. carnea : 15 à 25 cm, étalement 30 à 40 cm. Accepte l’ombre. Floraison de janvier à mars.

E. cinerea : de 20 à 40 cm. Pas de calcaire, soleil et chaleur. Résiste bien à la sécheresse. Floraison de juin à octobre.

E. x darleyensis : 25 à 60 cm. Floraison de décembre à avril ! Bon couvre-sol

E. tetralix : 30 cm, sol acide et frais. Pas de calcaire. Floraison de juillet à novembre.

E. vagans : 20 à 50 cm, sol acide, pauvre et sec. Accepte bien les sols lourds. Floraison de juillet à l’automne.

Les floraisons sont blanches, roses ou rouges.

Soleil ou mi-ombre. Sol léger et acide mais E. vagans et E. carnea tolèrent un sol modérément alcalin. Taille après floraison (pas sur le vieux bois)

Erigeron E. karvinskianus : innombrables petites pâquerettes blanc-rosé et coeur jaune de mi-mai à octobre. Pour murets, dallages...

E. glaucus : des ‘marguerites’ semi-doubles rose à centre jaune en mai-juin. 30 cm.

Plein soleil, E. karvinskianus accepte les pires conditions de sol et d’exposition.

Couper les fleurs fanées pour encourager de nouvelles floraisons.

Eryngium

( Panicaut, chardon)

Floraison en été

E. alpinum : Fleurs bleu acier ou blanches, 70 cm.

E. amethystinum : 70 cm, fleurs bleu acier, bractées vert argenté

E .giganteum : fleurs vert pâle puis bleu, bractées argentées, 90 cm.

E. planum : fleurs et bractées bleues, 90 cm.

E. proteiflorum : fleurs et bractées blanc argenté, 90 cm.
Etc.

Fe coriace.

Soleil, Sol sableux et bien drainé. Excellent pour bouquets séchés.

Erysinum

(Giroflée)

E. linifolium ‘Variegatum’ : 40 cm, touffe au feuillage panaché de crème. Fleurs mauves.

E. ‘Bowles Mauve’ : petit arbrisseau en boule de 60 cm. Feuillage persistant. Fleurs mauves.

Erysinum cheiri (Giroflée ravenelle) : 20 à 60 cm, floraison odorante en avril.

Très longue floraison tout l’été.

Plein soleil. Sol ordinaire et drainé.

Tailler après la floraison.

La giroflée ravenelle est cultivée comme une bisannuelle.



JPEG - 13.8 ko
Cerastium tomentosum



JPEG - 35 ko
Giroflée ravenelle



JPEG - 16 ko
Echinops ritro


Euphorbe characias : 1,50 m. Arbustive. grosses inflorescences cylindriques vert-jaunâtre. ssp. wulfenii est superbe

cyparissias : 20 cm, Très envahissante. Floraison jaune-vert en mai-juin. ‘Clarice Howard’ a un feuillage pourpre.

x martinii : 60 cm, floraison vert-jaune.

mellifera : 2 m, floraison orangée en mai.

myrsinites : 15 cm, rampante, floraison jaune en avril. Feuillage gris.

rigida : ressemble un peu à la précédente mais les feuilles sont lancéolées.

Eviter les Euphorbes de sol frais E. griffithii, E. palustris… et de mi-ombre E. polychroma, E. robbiae.
Foeniculum vulgare

(Fenouil amer)

1,80 m. Enracinement profond. Feuillage très fin à l’odeur anisée. En juillet, des fleurs jaunes en ombelles aplaties. La variété ‘Purpureum’ a un feuillage bronze superbe. Plein soleil. Couper les tiges florales avant la formation des graines car les semis spontanés peuvent vite devenir envahissants et pénibles à supprimer.
Frankenia laevis Vivace persistante couvre-sol. 20 cm. Feuillage ressemblant à la bruyère. Floraison rose en début d’été. Soleil, résiste aux embruns. Pour rocaille sèche.
Gaura 1 m. Vivace formant une touffe buissonnante à tiges fines et longues qui ont tendance à se coucher. De juin à octobre de nombreuses fleurs blanches Soleil. Sol bien drainé. Tailler au démarrage de la végétation et après chaque fin de floraison.
Geranium Le plus adapté est G. sanguineum (20 cm, magenta). Nombreux cultivars dont ‘Album’ (blanc), var. lancastriense (rose pâle veiné rose foncé. Syn. Striatum) etc. On peut faire des essais de géraniums vivaces, notamment ‘Johnson Blue’, himalayense ou endressi…

Plein soleil, sol sableux.

Hebe Il s’agit des Hebe naines : H. pimeloides ‘Quick Silver’, H. cupressoides ‘Boughton Dome’, H. ‘Nicola’s Blush’, H. pinguifolia ‘Pagei’, H. recurva, H. ‘Carl Teschner’ etc. Feuillage persistant. Floraison blanche, rose, bleue ou violette principalement en mai-juin. Une situation ensoleillée dans un sol drainé mais avec une humidité relative, elles détestent avoir les racines trop au sec l’été. Taille après la floraison. Toute plante endommagée par le gel doit être taillée au printemps.
Helianthemum

(Hélianthème)

10 cm. Couvre-sol persistant (étalement 60 cm). Floraison jaune, rose, rouge ; orange… vers juin. Nombreux cultivars. Plein soleil. Sol ordinaire, même caillouteux.
Helichrysum doerfleri : 20 cm, Petites feuilles persistantes, aromatiques, argentées et duveteuses. Forme un coussin. Fleurs jaune orangé en avril-mai.
italicum : sous-arbrisseau en boule de 60 cm. Feuillage argenté à odeur de curry.
orientale : 40 cm, vivace buissonnante, persistante à feuillage gris. Pompons jaunes réunis en corymbes en été.
‘Sulphur Light’ (‘Schweffellicht’) : 60 cm. Feuillage argenté à odeur de curry. Floraison en pompons jaune orangé en été.

tianschianicum (lanatum) : 40 cm, feuillage argenté.

Plein soleil. Supportent bien les embruns. Pas d’humidité hivernale (sol très bien drainé sablonneux.)
Taille au printemps pour H. italicum.
Taille après la floraison pour H. orientale et ‘Sulphur Light’
Helleborus H. argutifolius (H. corsicus)

Hellébore de Corse. 80 cm (et +) en tout sens. Feuillage coriace persistant. Floraison vert pâle.

H. foetidus : 60 cm. Feuillage fin

Soleil ou mi-ombre. Sol riche en humus restant frais l’été.

H. foetidus aime le calcaire mais est très tolérante (supporte même l’ombre sèche)

Leucanthemum

(grande marguerite)

En plus des fleurs simples blanches à cœur jaune, il existe des variétés semi-doubles et doubles. Nombreuses variétés de différentes hauteurs. Floraison en été. Soleil ou mi-ombre. Sol frais mais bien drainé.
Libertia Feuilles coriaces faisant penser à une graminée. Floraison blanche en mai-juin.

L. peregrinans : 60 cm. Feuillage brun-orangé très décoratif.

L. grandiflora : 90 cm.

Sol frais. Soleil.



JPEG - 27.1 ko
Eryngium
Le chardon bleu des Alpes


JPEG - 34.1 ko
Euphorne mellifera


JPEG - 19.5 ko
Euphorbe cyparissias



Liriope muscari

(Syn. L. platyphylla)

30 cm. Des épis serrés de fleurs violettes en été. Ombre ou mi-ombre. Sol acide et frais. Bon couvre-sol.
Linum

(Lin)

Floraison en mai-juin

Linum perenne (lin bleu) L. perenne : lin bleu, 40 cm, se balance au moindre souffle de vent. (semis en mai.)

L. flavum : 30 cm, lin jaune.

Plein soleil, pas d’humidité hivernale, sol léger. Craint l’humidité hivernale.
Lychnis L. chalcedonica : Cymes ombelliformes rouge ou rose. 1 m

L. coronaria : (Coquelourde). Floraison rouge ou blanche. 80 cm.

L. flos-jovis : cymes lâches. Floraison blanche, rose ou rouge. 60 cm

L. viscaria : 40 cm. Fleurs en épis rouges, roses ou blanches.

Floraison d’été.

Soleil ou mi-ombre. Supporte les endroits secs.

Sol ordinaire même pauvre. Couper les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Malva moschata

(Mauve)

90 cm. Buissonnante. Floraison (longue) rose ou blanche en été. Soleil. Accepte les sols pauvres et secs.
Oenothera

(Oenothère, Onagre)

O. missouriensis : vigoureuse et rampante, 15 cm, étalement 50 cm, floraison jaune en été.

O. perennis : en touffe de 20 cm, floraison jaune en été.

[O. speciosa’>728] ; 30 cm, floraison blanche ou rose.

Plein soleil, sol pauvre, même caillouteux ; bien drainé
Phlomis P. italica : sous arbrisseau de 30 cm et 60 cm de largeur. Floraison rose en juin-juillet

P. lanata : sous arbrisseau de 50 cm et 70 cm de largeur. Floraison jaune en été.

P. purpurea : sous arbrisseau à floraison rose en été. 60 cm.

P. russeliana : 90 cm, floraison jaune en juin.

P. samia : vivace de 1 m, floraison rose en fin de printemps.

Vivace ou petit arbuste à utiliser comme vivace dans les massifs. Feuillage persistant souvent recouvert de poils.

Aime les endroits ventés qui font sécher les feuilles après la pluie. Soleil mais P. russeliana et P. samia tolèrent un peu d’ombre. Sol fertile et bien drainé.

Phlox subulata 5 à 10 cm. Couvre-sol (40 cm). Floraison rose, mauve, rouge, blanc en avril-mai. Plein soleil, sol fertile.
Polygonum scoparius Plante poussant en touffe. hauteur 80 cm, largeur 80 cm. Elle a tendance à se coucher. Tiges très fines, rondes, lisses, sans feuilles et persistantes. Fleurs blanches minuscules de fin août à octobre. Soleil ou mi-ombre s’il y a risque de sécheresse l’été. Sol frais, riche et profond
Salvia

(sauge)

On citera particulièrement :

S. argentea (90 cm, feuillage gris, floraison blanche),

S. chamaedryoides (30 cm, floraison bleu foncé),

S. grahamii (90 cm, floraison rose, rouge ou pourpre),

S. officinalis (40 à 60 cm, différents feuillages persistants aromatiques : ‘Aurea’, ‘Purpurascens’, ‘Berggarten’, ‘Icterina’, ‘Tricolor’), S. sclarea (1 m, floraison rosée) etc

Floraison d’été, parfois jusqu‘à l’approche de l’automne (S. grahamii). Elles aiment un sol léger, poreux, pauvre, pierreux, sableux même calcaire, en plein soleil. Elles redoutent les sols lourds, riches, longs à se réchauffer, sous un climat humide. Toutes les sauges ne sont pas à conseiller et, notamment, il faut se méfier de la rusticité.



JPEG - 21.9 ko
Phlox subulata


JPEG - 13.6 ko
Phlomis italica
Santolina S. chamaecyparissus 50 cm (largeur 1 m) feuillage argenté, fleurs jaune. Certains cultivars sont plus compacts : ‘Lambrook Silver’ au feuillage argenté etc Ce sont en fait de petits arbustes nains que l’on taille régulièrement pour garder une forme compacte harmonieuse. Rabattre sévèrement en fin d’hiver et après la floraison. Plein soleil, sol bien drainé. N’aime pas les fortes gelées.
Sedum Pour la rocaille : S. album, S. reflexum, S. anacampseros, S. anglicum, S. kamtschaticum, S. pachyclados, S. spathulifolium, S. sieboldii etc

Les plus grands : S. spectabile, S. telephium, S. ‘Autumn Joy ‘, S. ‘Matrona’, S. ‘Purple Emperor’ etc

La plupart des sedums d’extérieur résistent bien à la sécheresse dans un sol sableux et demandent le plein soleil.

Impossible ici de citer toutes les espèces et variétés.

Senecio vira-vira

(syn. leucostachys)

60 cm. feuillage persistant, très découpé, gris argenté recouvert d’un duvet blanc.` Plein soleil. Aime la chaleur. A horreur de l’humidité hivernale. Pincements réguliers pour qu’il garde un port trapu.
Stachys lanata

(Syn. bysantina)

(Oreille d’ours)

30 à 50 cm. Feuillage gris et velu. Floraison rose en été. ‘Big Ears’ a de grandes feuilles. Excellent couvre-sol de plein soleil. Sol peu fertile et bien drainé.
Thymus

(Thym)

Les petits thyms rampants sont d’excellents couvre-sol : T. cilicicus, T. doerfleri, T. ‘Doone Valley’, T. herba-barona, T. serpyllum, T. praecox ‘Pseudolanuginosus’… Sol bien drainé, plutôt alcalin. Plein soleil.
Verbena bonariensis 2 m. Vivace rigide formant une touffe clairsemée. Tiges peu feuillées. Une impression de légèreté et une note verticale dans les massifs.

Très bonne résistance au vent. Tout l’été des fleurs pourpre lilacé réunies en cymes paniculées.

Plein soleil. Tout sol léger bien drainé (ne supporte pas l’humidité stagnante).

Accepte bien la sécheresse : est capable de pousser dans une petite poche de terre entre 2 pierres.



JPEG - 35.9 ko
Santoline



JPEG - 27.6 ko
Sedum fabarium

On aurait pu peut-être ajouter :
Alstroemeria (mais les plus basses car tendance à se coucher), Aster, Commelina coelestis, Dierama, Echium (mais problème de rusticité), Erodium (mais plante délicate pour jardinier délicat), Hesperis matronalis, Libertia, Papaver, Romneya coulteri (mais pas toujours simple à réussir), Veronica

ETC.

On laissera une place toute particulière aux...

SUCCULENTES


Dans leurs feuilles charnues elles stockent l’eau et des éléments nutritifs. On a souvent intérêt à les cultiver en pot car beaucoup sont gélives.
Elles aiment :
- la lumière
- un sol de type sableux, limono-sableux et argilo-sableux
- peu d’arrosage
- passer l’hiver dans une pièce fraîche
(mais certaines supportent très bien la culture en extérieur si les conditions sont bonnes)
Pour en savoir plus
Quelques plantes : Crassula, Sempervivum, Sedum, Echeveria, Aeonium…
Un conseil : lors de l’achat, renseignez-vous bien sur la rusticité des plantes.

JPEG - 31.4 ko
Graptopetalum paraguayense


Alain le 17 avril 2010

Quelques vivaces pour jardin de bord de mer

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic