Arrosoirs & sécateurs

Rhamnus alaternus ’Argenteovariegata’

FICHE D’IDENTITE

Synonyme : Rhamnus alaternus ’Variegata’
Nom commun : Nerprun panaché, Alaterne panaché.
Origine : Le Rhamnus alaternus provient principalement de la région méditerranéenne.
Famille : Rhamnacées

Caractéristiques : Arbuste buissonnant au feuillage gris-vert marginé de blanc persistant. 4 à 5 m de haut x 2 à 4 m de large (les dimensions dépendent évidemment de la taille qui est faite. Petites feuilles obovales de 2 à 5 cm de long

Floraison : minuscules fleurs en mars-avril sans grand intérêt. Elles sont suivies de petites baies légèrement toxiques rouges puis noires qui persistent une partie de l’hiver
Espèces et variétés voisines :
- Rhamnus californica : arbuste persistant
- Rhamnus cathartica : arbuste caduc

JPEG - 95.1 ko
Le Rhamnus frangula ’Asplenifolia’ avec ses feuilles étroites a beaucoup de grâce.


Mais le plus original est le Rhamnus frangula (Bourdaine). Arbuste caduc. Rhamnus frangula ’Asplenifolia’ aux feuilles étroites est une merveille.


EXIGENCES DE CULTURE

Sol : ordinaire (voire pauvre), bien drainé et plutôt alcalin (mais supporte très bien un sol acide)
Exposition : Plein soleil ou mi-ombre. Une fois installé, il supporte très bien la chaleur et la sécheresse. Excellent en bord de mer car il accepte bien les embruns.
Rusticité : très bonne (jusqu’à -15°C)

PLANTATION

Plutôt à l’automne. Bien arroser après la plantation et pailler le sol pour le garder frais.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Se taille très bien. Le faire en fin d’hiver pour lui conserver une forme harmonieuse. Accepte même une taille très sévère si nécessaire (voir plus bas).
Supprimer complètement les branches avec des feuilles vertes. Impératif !

ENNEMIS

Parfois des taches foliaires qui entraînent la chute des feuilles. Traiter avec un fongicide dans le courant de l’hiver.

MULTIPLICATION

La plus simple est le bouturage semi-ligneux à faire vers août-septembre.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Excellent arbuste dont le feuillage rappelle de loin celui du Pittosporum tenuifolium ’Garnettii’. Etant persistant, il est tout indiqué pour les haies variées. Il est plus facile à contrôler que le Pittosporum tenuifolium car il se taille facilement. Son comportement en bord de mer est excellent.
On peut bien sûr le planter en isolé.
Le feuillage tient bien dans les compositions florales.

NOTES PERSONNELLES

Plusieurs années de suite, j’ai pu constater des taches foliaires durant l’hiver (des taches brunes et rondes). En fin d’hiver : plus une feuille ! Il faut donc le tailler plus que sévèrement pour qu’il ne reste en fait que les gros troncs... mais plus une branche. Quelques semaines plus tard de jeunes feuilles apparaissent et il se "remplume" pour se "déplumer" à nouveau. Une fois, ça passe mais quand c’est tous les ans, il y a de quoi se poser des questions quant à l’intérêt de garder cet arbuste pourtant très joli... quand il a des feuilles ! Je me suis donc décidé à le pulvériser d’un fongicide anti-taches foliaires. Depuis, il est superbe.
LE PLUS : beau feuillage persistant
LE MOINS : taches foliaires

Rhamnus alaternus ’Argenteovariegata’

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic