Arrosoirs & sécateurs

Techniques de semis des vivaces

EN PLEINE TERRE

Dès que les gelées ne sont plus à craindre et que le sol s’est suffisamment réchauffé (mi-avril).

- Semis en place :

Les plus simples et les plus pratiques.

Les plantes vont effectuer tout leur cycle végétatif à l’endroit où elles ont été semées (très employé pour les annuelles).

Aucun repiquage.

- Semis en pépinière :

On produit du plant qui sera ensuite repiqué en place.
La pépinière est un endroit privilégié, abrité des vents dominants, bien exposé du point de vue lumière et qui doit pouvoir recevoir un tunnel ou un châssis.
Un coin du potager est tout indiqué.

On choisira un semis en ligne ou à la volée.

On pourra changer complètement la structure du sol du carré pépinière sur 15 cm de profondeur avec un substrat spécial semis.

De toute façon, on accordera une très grande importance à la préparation du sol.

SOUS ABRI

Récipients : terrines (terre cuite, polystyrène, plastique…), pots, godets (plastique, terre cuite…)
La caissette en polystyrène du poissonnier est une excellente terrine.
Un carreau posé dessus et on obtient une petite serre.

Comment semer en terrine ?

Préparation :
- vérifier qu’il existe des trous de drainage,
- épandre un lit drainant de 1 à 2 cm d’épaisseur de billes d’argile expansé ou de gravillons,
- remplir de substrat et tasser : le niveau supérieur doit se trouver à 1,5 cm du bord de la terrine.

JPEG - 19.5 ko
On sépare les différents semis par des petites baguettes



JPEG - 13.9 ko
Application et sérieux.
20/20 Chantal !


Semis à la volée :
- recouvrir d’une couche de terreau finement tamisé équivalente à deux fois l’épaisseur des graines,
- tasser légèrement avec une batte (ne pas recouvrir les graines très fines : Campanules, Chrysanthème, Gaillarde, Lobélia…),
- arroser généreusement en brumisant sous forme de fin brouillard avec un pulvérisateur,
- recouvrir la culture avec une feuille de verre (et éventuellement ombrer avec un papier journal),
- laisser à l’étouffée jusqu’à la levée des plantules (15°C est une bonne température).

JPEG - 17.8 ko
Un petit coup de pulvérisateur.
surtout pas d’arrosoir !

Soins :

- dès l’apparition des plantules, aérer et donner le maximum de lumière ; arroser régulièrement,
- pour les semis faits à la maison, placer la culture juste devant une fenêtre ; retourner régulièrement la culture de manière que les plants ne s’infléchissent pas en direction de la lumière.

Semis des grosses graines (Ricin, Pois de senteur…) en pots ou godets :
- semer en poquets de trois à cinq graines par pot,
- disposer les godets dans des terrines dont le fond a été recouvert de terreau.

Alain

A lire également :
Les clés de la réussite
Epoques et mode de culture

Techniques de semis des vivaces

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic