Arrosoirs & sécateurs

Tinantia pringlei

FICHE D’IDENTITE

Origine : Mexique (elle a été découverte assez récemment par Tony Avent, célèbre horticulteur passionné de plantes, dans les montagnes de la Sierra de Agua Chiquita,
Famille : Commelinaceae. Elle est de la même famille que les Tradescantia. D’ailleurs, on la trouve aussi sous le nom de Tradescantia pringlei. Quand on regarde notamment ses fleurs et les tiges, on comprend pourquoi.
Caractéristiques : Vivace au feuillage caduc vert moucheté (plus ou moins) de violet suivant les conditions de culture. De la souche partent de longs rameux qui courent sur le sol. C’est un excellent couvre-sol à mettre en haut d’un muret d’où elle pourra retomber. Hauteur : 10 à 20 cm (guère plus car elle a plutôt tendance à s’étaler)

Floraison : Très longue floraison en été et en automne (sans problème jusqu’en novembre). Les fleurs à 3 pétales d’un bleu-mauve (étamines orange) se détachent bien du feuillage. Elles ressemblent à celles du Tradescantia. Elles apparaissent à l’aisselle des feuilles le long des tiges. Elles ne sont pas parfumées.

Espèces voisines : Tinantia anomala, T. caribaea, T. erecta, T. glabra, T. leiocalyx, T. longipedunculata, T. macrophylla, T. parviflora, T. sprucei, T. standleyi, T. umbellata, T. violacea...
Ce sont des plantes très peu connues et très difficiles à se procurer. Certaines sont parfois dénommées Tradescantia (ex : Tradescantia erecta, T. pringlei)

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : Sol frais mais accepte bien un sol sec (mais fleurit moins).
Exposition : Plutôt la mi-ombre ou le soleil (non brûlant).
Rusticité : bonne (- 15°C). Elle est originaire d’une région en altitude.

PLANTATION

Fin d’hiver ou automne. Pailler le sol après plantation.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Aucun. Eventuellement quelques arrosages si elle est plantée en situation trop ensoleillée.

ENNEMIS

Aucun

MULTIPLICATION

Se ressème abondamment
Bouturage

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Il faut utiliser au maximum sa capacité à retomber. C’est donc la plante idéale pour les dessus de muret. On l’oubliera une partie de l’année et elle repartira en fin de printemps pour fleurir l’été et l’automne. Plantée à l’ombre, elle pourra accompagner fougères ou hellébores et toute autre plante d’ombre. Il faut la considérer comme une plante d’accompagnement.
Autre utilisation intéressante : plante d’accompagnement dans les potées de mi-ombre ou ombre. Avec un Fuchsia par exemple.

JPEG - 42.8 ko
Elle pousse ici entre des fougères.

NOTES PERSONNELLES


C’est un ami-jardinier amoureux des plantes rares... et presque introuvables qui m’a donné cette petite merveille il y a quelques années. D’année en année, elle augmente son territoire mais c’est un couvre-sol non envahissant.
C’est une plante que l’on oublie une partie de l’année mais qui étonne quand elle est en fleurs. Ce n’est pas une plante spectaculaire. Il faut donc la mettre dans un endroit dégagé au milieu de plantes basses (des petites graminées etc). Elle devrait être superbe avec des feuillage gris ou argenté (Liriope muscari ‘Silver Ribbon’, Leucostachys vira-vira etc).
LE PLUS : très longue floraison
LE MOINS : aucun parfum

Retour aux floraisons de septembre (mais j’aurais pu choisir août, octobre et même novembre...

Tinantia pringlei

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic