Arrosoirs & sécateurs

Tulbaghia violacea

Tulbaghia violacea

FICHE D’IDENTITÉ

Origine : Afrique du Sud
Famille : Alliacées / Liliacées
Caractéristiques : vivace bulbeuse formant des touffes de feuilles vert grisâtre d’une hauteur de 40 à 50 cm. Elles sentent l’ail, ce qui n’est pas sa qualité première. Son bulbe est comestible (mais il faut vraiment être très affamé pour déguster sans remords les bulbes d’une aussi belle plante !)
La plante est généralement vendue en godets. Elle est d’ailleurs souvent fleurie (on est alors en septembre).
Floraison : de l’été à l’automne, des hampes florales pouvant atteindre 70 cm forment des ombelles de petites fleurs couleur lavande.
Un beau plant peut fournir un nombre impressionnant de tiges florales durant tout l’été jusqu’à fin septembre.
On peut lui trouver une vague ressemblance avec l’Agapanthe, qui d’ailleurs est de la même famille, mais le feuillage est plus fin et l’ombelle moins fournie en fleurs.

JPEG - 16.2 ko
une ombelle de fleurs lavande.

Espèces et variétés voisines
Tulbaghia violacea ‘Alba’ : floraison blanche
Tulbaghia violacea ‘Silver Lace’ (syn. ‘Variegata’) : feuille veinée de crème, fleur lavande.

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : riche, léger et bien drainé.
Exposition : soleil (éventuellement mi-ombre claire), à l’abri des vents froids. C’est une plante excellente en bord de mer car elle supporte bien les embruns.
Rusticité : moyenne. Supporte pendant une période assez courte des températures allant jusqu’à –10°C. Plus le sol est sec, plus la plante résiste au froid. Attention à l’humidité stagnante du sol en hiver. Dans les régions à hiver froid, il est préférable de cultiver le Tulbaghia en pot pour le rentrer à la période froide.

PLANTATION

De préférence au printemps, surtout dans les régions froides. On peut également planter en septembre (une période où on la trouve à la vente alors qu’elle est en fleurs... elle ne passe pas inaperçue dans les foires aux plantes !)
Planter les touffes à 20 cm de distance les unes des autres.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Arroser durant la croissance des feuilles (le sol doit rester frais), limiter cet arrosage pendant la floraison et le cesser complètement pendant le repos végétatif.
Étendre un paillis durant l’hiver.

ENNEMIS

Aucun. Toutefois, si on la cultive en serre, il faudra se méfier des pucerons et des aleurodes.

MULTIPLICATION

On peut faire des semis en pot à la maturité des graines ou au printemps, mais le moyen le plus simple est la division des touffes au printemps. Il est préférable d’attendre plusieurs années avant de diviser les touffes.

JPEG - 11 ko
Tulbaghia violacea et le rosier ’Irène Watts’

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

A planter en bordure de plate-bande ensoleillée au milieu de vivaces basses fleurissant plutôt en fin d’été. Excellente également dans les rocailles.

NOTES PERSONNELLES

Il y avait déjà eu dans le jardin un plant de Tulbaghia violacea, malheureusement il n’a pas tenu longtemps. Mais lassés de l’admirer sur les foires aux plantes où elle est aguicheuse, on a préféré l’avoir à nouveau à domicile ! C’est vraiment une plante gracieuse et superbe avec un coloris délicat. C’est une plante de bord de mer... et la mer est à un kilomètre !
LE PLUS : plante gracieuse, longue floraison.
LE MOINS : odeur d’ail

Retour aux floraisons de septembre
(j’aurais très bien pu la classer dans les floraisons de juillet-août, mais c’est en septembre qu’elle est la plus intéressante, car les floraisons sont moins nombreuses, ce qui la met encore plus sur le devant de la scène)

Tulbaghia violacea

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic