Arrosoirs & sécateurs

Types de végétaux à utiliser dans un jardin de bord de mer

Quelques conseils lors du choix des plantes



JPEG - 23.3 ko
Un Choisya ternata entre deux Pittosporum tenuifolium

- Les plantes de bord de mer sont des plantes résistant au vent et aux embruns. Il ne suffit donc pas qu’elles apprécient le climat tempéré du littoral. De plus, certaines plantes résistant aux vents marins doivent aussi parfois subir les vents froids du nord ou de l’est. Ce qui limite encore le choix.
- Planter des sujets petits n’ayant pas trop de prise au vent, avant les grandes tempêtes. Ainsi, il est préférable de planter les persistants au printemps et les caducs à l’automne.
- Choisir des plantes originaires des régions du globe ayant des ressemblances du point de vue climatique.
Ainsi, sur la côte Atlantique et la Manche, les plantes appropriées sont celles de Nouvelle-Zélande, du Chili (les Fuchsias en sont originaires), de Chine, du Japon, de Californie et des îles de l’Atlantique (Madère…)
- Planter des végétaux au feuillage fin et léger. Les Tamaris, les Olearia virgata, les Bambous et les Graminées sont indiqués.
- si le feuillage, caduc ou persistant, est formé de grandes feuilles, elles devront être coriaces, et vernissées pour résister aux dépôts de sel (Pittosporum tobira, Griselinia littoralis, Houx, Hebe…)
- Ne pas abuser des persistants et éviter les haies taillées.
- Pour les plantes vivaces, penser aux couvre-sol (Bruyères en sol acide, Sedum, Dimorphoteca…) Par contre, on évitera les plantes fragiles au vent qui demandent un tuteurage (Delphinium, Campanule pyramidalis…)
- Penser aux feuillages gris qui sont souvent recouverts de petits poils protecteurs qui leur permet de résister aux attaques du vent. C’est aussi une protection contre la luminosité intense qui règne généralement en bord de mer. De plus ce sont des plantes, souvent de terrain pauvre, qui résistent bien à la sécheresse. Parmi les arbustes, on pensera au Senecio greyi, parmi les vivaces, à la Ballota pseudodictamnus.
- Fréquenter les pépinières spécialisées en arbres, arbustes et vivaces de bord de mer. Il en existe dans toutes les régions. J’ai bien dit "pépinières" ! Je n’ai rien contre les jardineries mais rien ne vaudra les conseils d’un pépiniériste qualifié.
Mais si on a bien pris soin de protéger efficacement le jardin, rien n’interdit de créer des massifs fleuris avec des vivaces ou des arbustes qui, dans un jardin mal protégé, ne résisteraient pas au premier "coup de tabac".
- Il faut laisser du temps aux plantes pour s’adapter à ces conditions parfois très difficiles. Il faudra donc éviter de condamner trop vite un jeune arbuste qui vient de subir une grosse tempête (d’où l’intérêt d’une protection individuelle temporaire).

Alain, le 21 novembre 2009

JPEG - 32.4 ko
Un Morus Kagayamae
au dessus d’un Prunus lusitanica ’Variegata’, d’un Phillyrea angustifolia et d’un Choisya ternata.

Types de végétaux à utiliser dans un jardin de bord de mer

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic