Arrosoirs & sécateurs

Un jardin d’hellébores dans le Finistère

Cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran.


22 février 2011
Pour la 4ème fois, nous venons visiter ce jardin d’hellébores. Nous sommes une quarantaine et pour nous la pluie s’arrête à notre arrivée !

C’est un très grand jardin en pente exposée nord.
A chaque visite, nous découvrons de plus en plus de touffes d’hellébores. On les compte par milliers.

JPEG - 67.6 ko
La balade durera plus de 3 h
de quoi en prendre plein les yeux !


Il y en a partout dans les massifs entre les arbustes à feuillage caduc.

Il ne faut pas chercher des noms car la plupart sont achetées sans nom chez des spécialistes ou obtenues par semis.

C’est le jardin d’une passionnée (on l’a compris !) qui n’hésite pas à aller directement choisir ses hellébores sur place.
Quelques milliers de kilomètres pour ramener quelques petites merveilles... et alors ? Il suffit d’un grand coffre de voiture !

Il n’y a pas 2 plantes donnant des fleurs identiques.
Les semis spontanés donnent des plantes différentes du pied-mère. Mais Marie-Thérèse les hybrident elle-même, ce qui explique le nombre de plus important de plants. Si vous voulez en savoir plus sur la technique d’hybridation, suivez la leçon donnée par Marie-Thérèse...
Et essayez d’en faire autant !

Un jardin d’hellébores dans le Finistère

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic