Arrosoirs & sécateurs

Un petit jardin de ville au cœur d’Orléans

13 août 2009
C’est un petit jardin d’une centaine de mètres carrés qu’Anne Fontaine a créé à partir de 1996 au cœur d’Orléans. Elle venait de Haute-Savoie où elle avait un jardin de 3000 m².
La terre argileuse a été remplacée par de la bonne terre végétale.
Il ne faudrait pas croire que créer un tout petit jardin soit facile à réaliser. Bien au contraire... La moindre petite erreur dans les associations de plantes ne pardonne pas. De plus, il faut constamment veiller à gagner de la place et éviter que les plantes ne prennent plus d’espace que celui qui leur était alloué. Un vrai casse-tête.
Le résultat ici est au-dessus de ce que l’on pourrait espérer : ce jardin est un petit bijou...

JPEG - 26 ko
Le jardin est dissimulé derrière la grille.



En fait, il faut parler de deux jardins séparés par la maison. Effectivement, on entre dans un premier jardin –tout petit– situé devant la façade. Il faudra traverser la maison pour arriver dans un deuxième jardin plus grand.

Jardin d'Anne Fontaine

Vivaces et annuelles, rosiers, petits arbustes et grimpantes. Le jardin est une succession de floraisons.

Jardin d'Anne Fontaine Jardin d'Anne Fontaine

Jardin d'Anne Fontaine

Jardin d'Anne Fontaine

JPEG - 14.1 ko
Thalictrum ‘Elin’
JPEG - 11.2 ko
Malva ‘Park Allée’





Et l’on arrive dans le deuxième jardin...

JPEG - 24.8 ko
Un coup d’œil de la fenêtre de l’étage
Les murs du fond sont recouverts de grimpantes (Lierres, Clématites...). Les arbustes ne manquent pas.



JPEG - 36 ko
Une petite terrasse pavée invite à s’asseoir un moment au salon de jardin


Le jardin est une succession de scènes où chaque plante est soigneusement choisie. Le nombre de plantes dans un aussi petit espace est impressionnant mais à aucun endroit on ne ressent une impression d’étouffement. Le centre du jardin est complètement dégagé et les plantes sont sur le pourtour.
Le danger d’un jardin de cette surface est de très vite ne plus maîtriser les plantes. Anne Fontaine taille donc continuellement. Les arbres ont des troncs bien dégagés (le bouleau par exemple) et certains arbustes sont montés sur tige pour gagner de la place au sol. C’est le cas notamment d’un Buddleia alternifolia.
Jardin d'Anne Fontaine

Jardin d'Anne Fontaine

Jardin d'Anne Fontaine

Jardin d'Anne Fontaine Jardin d'Anne Fontaine

JPEG - 25.4 ko
Artemisia vallesiaca
JPEG - 24.7 ko
Betula utilis



JPEG - 10.9 ko
Clématite ‘Aljonushka’



JPEG - 32.9 ko
Artemisia vallesiaca (à gauche), Sedum et Phlomis (feuillage gris)



Jardin d'Anne Fontaine

JPEG - 24.3 ko
Des tuteurs décoratifs apportent une note d’humour
ou mettent l’accent sur une plante voisine ou un endroit du jardin
JPEG - 15.8 ko
Des potées de succulentes

Une belle leçon de jardinage pour les jardiniers qui ont un petit jardin d’environ 100 m² et qui se désespèrent de ne pas pouvoir planter beaucoup de végétaux.

Anne Fontaine

9, rue Émile Biscara

45000 ORLÉANS

tél. : 02 38 62 67 95

Le jardin se visite

sur rendez-vous

Un petit jardin de ville au cœur d’Orléans

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic