Arrosoirs & sécateurs

Verbena bonariensis (verveine de Buenos-Aires)

C’est la verveine du Brésil ou verveine de Buenos-Aires.

FICHE D’IDENTITE

Verbena bonariensis
Origine :
Amérique du Sud (du Brésil à l’Argentine)
Famille :
Verbénacées
Caractéristiques :
Hauteur 2 m, largeur 45 cm.
Vivace rigide formant une touffe clairsemée.
Les tiges ramifiées, rugueuses sont peu feuillées.
Verbena bonariensis
Floraison :
Tout l’été (jusqu’à l’automne) des fleurs lilas réunies en cymes paniculées.
EXIGENCES DE CULTURE
Sol :
Tout sol léger bien drainé (ne supporte pas l’humidité stagnante).
Accepte bien la sécheresse : est capable de pousser dans une petite poche de terre entre 2 pierres.
Exposition :
Plein Soleil
Rusticité :
Moyennement rustique : Z 8. Plus rustique qu’on ne le croit : un manteau de neige protège la souche. La plante peut disparaître mais se ressème abondamment.
Préfère les climats doux. Adore la Bretagne !

PLANTATION

Au printemps, de préférence. A planter à plus de 30 cm les unes des autres. Peu importe la distance car c’est une plante bouche-trou que l’on peut planter par groupe ou en isolé.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Verbena bonariensis
Couper les tiges défleuries au cours de l’été et rabattre en fin de floraison, c’est à dire en début d’automne. Laisser quelques cymes de fleurs se ressemer pour s’assurer de floraisons prochaines.
En fait c’est une plante qui ne demande pratiquement aucun entretien.

ENNEMIS

Aucun

MULTIPLICATION

Il suffit de planter un pied et laisser se ressemer.
Attention, les graines, transportées par le vent, se ressèment où bon leur semble, et la nature faisant parfois bien les choses, les plants germent un peu n’importe où dans des endroits inattendus (milieu d’une allée, plate-bande de potager...).
La plante ne prenant pas beaucoup de place au pied, réfléchissez bien avant d’arracher le petit plant : un peu de fantaisie ne nuit pas.
Les petits plants apparaissent au printemps. Surveillez bien !

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Verbena bonariensis
C’est une plante qui donne une impression de légèreté et une note verticale dans les massifs. On peut la planter à l’arrière des massifs (derrière des rosiers arbustes), au milieu des massifs entre les autres vivaces qu’elle ne gênera pas, mais on peut laisser des plants pousser en bordure de massifs.
Comme le gaura, c’est la compagne idéale pour les rosiers.
Excellente aussi au milieu de graminées.
Se comporte très bien en gros pots associée à d’autres vivaces de plein soleil.

NOTES PERSONNELLES

J’ai noté qu’elle est de plus en plus présente dans les massifs des villes.
On comprend pourquoi : peu d’entretien et résistance étonnante à la sécheresse.

Verbena bonariensis (verveine de Buenos-Aires)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic