Arrosoirs & sécateurs

Vivaces, annuelles, bisannuelles et bulbes : travaux de mars

IMPORTANT : Ce calendrier de travaux a été établi pour un jardin en Bretagne, ou toute autre région au climat tempéré.

Continuer certains travaux de février


- Planter des bisannuelles.
- Bouturer des grosses racines d’acanthes, de pavots…
- Semer des cobées sous châssis froid (hâtez-vous si vous voulez une floraison dès le milieu de l’été).
- Planter des agapanthes et des lis en pots.
- Démarrer les bégonias tubéreux.
Toiletter les massifs. (Mais si ! ! ! une fois de plus ! ! ! attention … la nature « explose » de partout, les massifs doivent être remis à neuf : des narcisses et les premières vivaces en fleur dans un jardin négligé c’est du gâchis.
- Rabattre, nettoyer ou redonner une forme équilibrée (du doigté !) aux fuchsias rustiques, graminées, artémisias « Powis Castle » « arbrotanum »…, sauges officinalis, potentilles, ballota, senecio leucostachys… etc.
- Rabattre sévèrement à 15 cm ruta graveolens, penstémons, gaura, peroskia…(on en profitera pour tenter sous châssis froid des boutures avec les restes de tailles)

Attention toutefois car des gelées tardives sont encore à craindre…

- Aérer le sol par un griffage. Mais attention où l’on met les pieds car une multitude de jeunes plants sortent de terre (lupin, hémérocalle, pivoine, hosta, delphinium…) ainsi que des bulbes (tulipe…).
- Le gel peut avoir déchaussé certaines plantes : regarnir le pied de terre et tasser pour que celle-ci adhère aux racines.
- Epandre ensuite un engrais complet.
- Pailler (compost, fumier…) si cela n’a pas été fait. Il s’agit d’enrichir le sol en matières organiques, mais aussi, à cette époque, de limiter la levée des mauvaises herbes.
- Enfin, protéger les jeunes pousses vertes et tendres de la voracité des limaces et escargots (attention ces « charmantes » bestioles adorent vos hostas et delphiniums !). Chacun ses méthodes… mais soyez vigilants utiliser des granulés anti-limaces est la solution la plus efficace mais la moins écologique (le Ferramol est un produit à conseiller)..

JPEG - 19.6 ko
Aconit carmichaelii ’Arendsii’

Diviser les vivaces d’automne (Aster, Aconit, Chrysanthème, Rudbeckias, Sedum spectabile…)
C’est une cure de jouvence !


Se précipiter dans les jardineries à la recherche de nouvelles vivaces. Elles arrivent !…
Planter des lis speciosum, tigrinum, regale…et les hybrides en sol bien drainé à 20-25 cm de profondeur mais attention… dernière limite… Dépêchez-vous, le plus tôt sera le mieux.
Surveiller les châssis
Les jeunes plants (semis et boutures) sous châssis fermé risquent d’attraper « un coup de chaud » fatal.
Ombrer légèrement pour protéger du soleil et aérer de plus en plus souvent pour endurcir les plants.
Diviser les touffes de perce-neige (replanter aussitôt et bien arroser)
Repérer les touffes trop denses défleuries de crocus ou de narcisses ; on pourra les diviser un peu plus tard (mai-juin) quand le feuillage aura jauni, signe que les nouveaux bulbes sont mûrs.
Semer en pleine terre des annuelles rustiques directement en place si le sol est un peu réchauffé et le terrain préparé : alysse, centaurée barbeau (bleuet), clarkia, cynoglosse, erysinum, eschscholzia, gilia, godetia, houblon du Japon, julienne de Mahon, muflier, némophile, nigelle, pied d’alouette annuel, pois de senteur, scabieuse, souci…
Démarrer les dahlias dans une caissette remplie de terreau humide, dans une pièce éclairée, à 15°.
Fabriquer une topiaire dans un pot avec du lierre décoratif à petites feuilles que l’on trouve en godets dans les jardineries au printemps.
Choisir un de ces lierres pas trop poussant que l’on vend pour potées ou rocaille dont le feuillage pittoresque (panaché ou non, frisé, ondulé ou découpé) sera particulièrement décoratif.
Rapide, simple et amusant à réaliser…
Pour un prix dérisoire…

MATERIEL :

* 1 pot de diamètre 30-40 cm
* 3 fers ronds flexibles (longueur 90 cm
et diamètre 5 mm),
* fil métallique d’attache (diamètre 1 mm).

REALISATION :

* Remplir le pot de terre et planter les 3 lierres
* Piquer les trois fers ronds le long de la paroi
du pot (jusqu’au fond)
* Cercler le pot avec le fil métallique
* Relier les fers au fil de cerclage
* Attacher au sommet les 3 tiges avec le fil
* Enrouler en spirale du fil métallique 6 autour de
la pyramide.
Le lierre pourra couvrir la pyramide ainsi constituée, mais aussi retomber le long du pot.
Planter le Galtonia candicans (« jacinthe du Cap ») : sorte de jacinthe géante aux clochettes crème pendantes sur une hampe florale de 1,20 m (floraison cet été).

Vivaces, annuelles, bisannuelles et bulbes : travaux de mars

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic