Arrosoirs & sécateurs

Vivaces, annuelles, bisannuelles et bulbes : travaux de juillet-août

IMPORTANT : Ce calendrier de travaux a été établi pour un jardin en Bretagne, ou toute autre région au climat tempéré.

C’EST LE MOMENT DE...

- Nettoyer les massifs
Enlever régulièrement les fleurs fanées (primordial pour le côté esthétique mais aussi pour éviter d’épuiser inutilement les plantes).
Tailler les tiges défleuries (penstemons, phlox…).
Désherber sans relâche (à la binette !).
Rabattre après la première floraison en vue d’une éventuelle remontée en fin d’été  : Helenium, Diascia, Erysinum « Bowles mauve », Phlox, Rudbeckia (fulgida…), Achillée, grandes campanules, Delphinium…
Dès que le feuillage devient moins beau et la floraison moins belle, raser les géraniums vivaces (endressi, ’Johnson’s Blue’, psilostemon, sanguineum, pratense…), les diascias… et tailler Alchémille, Népéta, Valériane… et, à mi-hauteur, les Gaura. Arroser et dans peu de temps, la floraison n’en sera que plus généreuse avec un feuillage « tout neuf ».

JPEG - 27 ko
Au jardin des "Vieilles vignes" en Franche-Comté

- Lutter contre la sécheresse

. Biner sans trop d’efforts les massifs en arrosant copieusement la veille de façon que le sol ne soit pas trop sec.

. Pailler le sol après arrosage : compost, fumier (de cheval), déchets de végétaux broyés, écorces de pin - mais attention, toutes les plantes (les rosiers, par exemple) n’aiment pas trop alors : méfiance ! -, paillettes de lin, tontes de gazon non traité chimiquement… Griffer régulièrement la terre non paillée.

. Arroser à bon escient (tôt le matin à la fraîche ou mieux : tard le soir) ; éviter les arrosages des feuillages en plein soleil (effet de loupe, maladies) ; éviter les arrosages superficiels qui développent de multiples radicelles en surface très sensibles à la sécheresse. (On arrose abondamment ou pas du tout !).

- Tuteurer (dahlia, cosmos…). On a tort de tuteurer au dernier moment lorsque les plantes sont couchées par le vent ou la pluie. Il faut impérativement le faire lorsque la plante pousse avant les premiers dégâts.

- Traiter contre les attaques de pucerons mais surtout contre les maladies, en particulier l’oïdium qui attaque régulièrement les asters, les phlox, les achillées (ptarmica)…
Profiter des traitements sur les rosiers pour agir sur les vivaces.

- Diviser les touffes d’hémérocalles, éventuellement de pivoines (seulement en cas d’extrême nécessité) et d’iris (tous les 3 ou 4 ans). Bien surveiller la reprise. Pour les iris qui restent en place, supprimer les hampes florales ainsi que les feuilles sèches.
Les iris remontants ont une végétation vigoureuse et pour assurer une deuxième floraison en fin d’été demandent un arrosage régulier tout l’été ainsi qu’un apport d’engrais sans azote en fin d’été.

- Apporter de l’engrais régulièrement aux potées fleuries et jardinières (ne pas oublier d’arroser !). Enlever systématiquement les fleurs fanées.

- Bouturer Fuchsia, géraniums vivaces, érysinum « Bowles mauve », Penstemon, Gaura, phlox… et autres vivaces dès le début d’août, dans un terrain frais à mi ombre (voile d’ombrage). Faire les boutures dans des godets que l’on enterrera plutôt qu’en pleine terre.
Il est préférable de bouturer dans le courant de l’été pour profiter de la chaleur estivale, les rameaux s’enracinant alors très vite (moins de risque de pourriture à la saison froide).

- Semer vivaces
dès juillet : aubriète, alysse arabis, lin vivace, pavots d’orient et d’Islande, muflier, thlaspi, Viola cornuta, ancolies
Fin août : aconit…
et bisannuelles dès le début juillet : pensées, myosotis, œillets de poète, giroflées ravenelles, pâquerettes, campanules « médium »…

JPEG - 64.2 ko
Limnanthes douglasii ssp. nivea ’Meringue’

Après avoir récolté en juin les graines mûres (noires) des Limnanthes douglasii, les semer dans le courant de l’été, directement en place si cela n’a pas été fait au moment de la récolte.

- Couper les fleurs de lavande début juillet lorsque les fleurs ne sont pas
entièrement ouvertes. Rassembler en bouquets à faire sécher tête en bas dans un en-
droit ombré, aéré et sec ; une fois les bouquets floraux bien secs, remplir des sachets de tissu.

- Planter les bulbes d’automne [Colchique, crocus à floraison automnale
(C. Speciosus, Sativus…), Cyclamen de Naples, Sternbergia lutea (ressemble à un grand crocus jaune).

JPEG - 24.9 ko
Sternbergia lutea

- Eboutonner les grands dahlias à grosses fleurs (ne garder que le bouton floral central).
Ne pas laisser monter à fleur avant le 14 juillet (pincer les tiges).
Attention aux attaques de pucerons et ne pas oublier d’arroser abondamment.

Vivaces, annuelles, bisannuelles et bulbes : travaux de juillet-août

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic