Arrosoirs & sécateurs

Zantedeschia aethiopica (Arum d’Ethiopie)

FICHE D’IDENTITE

Nom commun : Arum d’Ethiopie
Origine : Afrique du Sud
Famille : Aracées
Caractéristiques : Vivace rhizomateuse persistante sous climat doux. Grandes feuilles sagittées vert foncé et brillantes. Hauteur : 1 m (en fleurs). Le contact de la sève provoque des irritations de la peau.

Floraison : De mai à juillet de grandes spathes blanc pur entourent un spadice jaune. Les fleurs sont spectaculaires.

JPEG - 18.9 ko
Une photo envoyée par Joëlle


Espèces et variétés voisines :
’Apple Court Babe’ (60 cm), ’Crowborough’ (plus rustique, plus résistante à la sécheresse, Spathe plus grande), Green Goddess’ (Spathe vert et blanc) etc.

JPEG - 15.3 ko
A. ’Green Goddess’

Autres espèces
Elles sont peu rustiques (minimum 10°C).
A. albomaculata (Spathe blanche, crème, jaune ou rose), A. elliottiana (Spathe jaune d’or), A. pentlandii (Spathe jaune d’or à tache pourpre à la base), A. rehmanii (Spathe passant du rose pâle au violet).

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : terre profonde, riche et restant constamment humide. C’est une plante de berge.
Exposition : Plein soleil
Rusticité : Au moindre gel prononcé ou un peu long, la partie aérienne devient de la bouillie. Mais on peut aussi le faire à l’automne. La souche repartira au printemps. Dans les régions froides, il faudra déterrer et mettre la souche en serre durant l’hiver.

PLANTATION

Plutôt au début du printemps, surtout dans les régions où il y a de forts risques de gel. Il est impératif de planter dans une terre ameublie en profondeur. Apporter si possible du fumier. Arroser abondamment et pailler.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

- Pailler ou surfacer de compost ou même de fumier dès le début du printemps.
- Apporter un engrais organique liquide (engrais spécial bulbes ou plantes fleuries) tous les 15 jours du printemps à la fin de l’été.
- Arroser fréquemment toute la belle saison. De l’eau... de l’eau...
- Enlever les fleurs fanées (on tire sur la tige)
- Dans les régions tempérées (littoral atlantique, pourtour méditerranéen), protéger l’hiver par une bonne couche de paille ou de feuilles mortes (voire de compost). A moins de déterrer la souche pour l’hiverner sous serre dans les régions froides.

JPEG - 24.4 ko
Une photo envoyée par Mireille

ENNEMIS

Virus de la mosaïque, pourriture, virose (taches foliaires)

MULTIPLICATION

Division des touffes à l’automne ou au début du printemps. On peut même prélever un petit éclat du rhizome. On le met dans un godet rempli de terreau riche que l’on place dans une serre.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

JPEG - 50 ko
Une photo envoyée par Joëlle

- Les arums sont des plantes dont la floraison est particulièrement spectaculaire dans les massifs. On les associera avec des petits arbustes et des vivaces à grand développement (Delphinium, Hémérocalle, pivoine...).
- L’Arum est une plante de berge : on le plantera dans un contenant de 30 cm de diamètre rempli de terre lourde qui sera en partie immergé (profondeur de 20 à 30 cm).
- C’est une excellente fleur à couper (les fleurs tiennent longtemps en vase).
- L’Arum se cultive très bien dans un pot assez grand. Mais il y a 2 impératifs : le terreau doit être riche et il faut arroser régulièrement (pas de sécheresse !). L’avantage de la culture en pot est de pouvoir hiverner la plante à l’abri du gel sans avoir à déterrer la touffe.

JPEG - 34.9 ko
Une photo envoyée par Françoise

NOTES PERSONNELLES

L’Arum est une des premières plantes du jardin que j’ai connue. C’était il y a très longtemps (!) quand j’étais gamin en vacances dans le jardin de mon grand-père. Il y avait un massif de plusieurs m² d’Arum près de la cabane au fond du jardin entourée de lavande (!). La terre n’était pas du tout une terre pour arums car très sablonneuse (pour ne pas dire du sable ! le jardin dans le Cotentin était proche de la mer). J’ai le souvenir de mon grand-père arrosant tous les jours à la belle saison, et pourtant ses Arums étaient magnifiques. Je devais avoir moins de 10 ans et pour moi les Arums étaient des plantes gigantesques. Mais depuis j’ai bien grandi !!!
Bien entendu, l’une des premières plantes du jardin a été un plant venant de son jardin. Il y est toujours mais je le bichonne moins que lui !
LE PLUS : plante majestueuse
LE MOINS : pas de gel

Retour aux floraisons de Juin (mais j’aurais pu choisir mai, voire juillet)

Zantedeschia aethiopica (Arum d’Ethiopie)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic