Arrosoirs & sécateurs

... en juillet 2011

Vendredi 1er

Début du nettoyage de la dernière plate-bande qui laisse à désirer. Le mot nettoyage est certainement l’un des mots que j’utilise le plus souvent. En fait il n’y a rien d’étonnant car le jardinage, c’est 90% de nettoyage !

Samedi 2

Fin du nettoyage… mais vous commencez à connaître la chanson : quand c’est fini… il n’y a plus qu’à recommencer !
Quand il n’y en a plus, y’en a encore ! Il s’agit des rosiers à tailler. Aujourd’hui, j’ai réalisé que ‘Iceberg’ grimpant attendait impatiemment la visite du sécateur. Il n’a pas été déçu !
Quand les boutures sont bien enracinées, je sors les pots de la serre. Ils sont mis sur une plate-bande du potager réservée à cela. Il est évident qu’avec la chaleur qu’il fait, il y a des risques que les boutures dessèchent. Les pots sont donc enterrés, un bon moyen de les protéger de la chaleur pour ne pas avoir de mauvaises surprises au retour des vacances. A noter que parmi ces pots, il y a environ une bonne dizaine de clématites dont quelques-unes sont des boutures réussies.

Lundi 4

Après un tour à la plage (faut bien faire sa BA !), un peu de jardinage en fin de journée :
Le Leptospermum lanigerum ‘Silver Sheene’ a fini sa floraison. Il est taillé assez sévèrement. Dans un jardin, j’en ai vu un taillé en boule un peu comme du buis. Ce qui prouve qu’il supporte parfaitement les tailles sévères. Mais dans le jardin, il fait partie d’une haie.
C’est le bon moment de diviser les Iris. Ici en Bretagne, on peut le faire jusqu’en septembre. On avait repéré des Iris germanica qui, pour des raisons de coloris, étaient mal placés. Ce sont tous ceux dont la couleur est plus ou moins orange, abricot, jaune… Ils sont déplacés et replantés dans une plate-bande où la dominante est jaune.
Plantation des dernières boutures de Senecio vira-vira. Il fut une période où il y avait beaucoup de Senecio dans le jardin et puis un jour… plus rien car c’est une plante qui vieillit assez mal si on ne la taille pas régulièrement. J’avais envie d’en avoir à nouveau car c’est une plante au feuillage blanc très lumineux.

Mardi 5

De la pluie ce matin ! Non, ce ne fut pas le déluge mais tout est bon à prendre…

Taille en vert des pommiers en espalier. Ce qui m’a permis de découvrir que le pommier en double U qui avait perdu 2 troncs est en train de perdre le 3ème et sans doute le dernier dans un an. J’ai compris : sa mort est annoncée.

Les deux pommiers qui donnent satisfaction (bien que l’un d’entre eux m’inquiète) sont deux ‘Granny Smith’ 1/2 tige. J’éclaircis les fruits, c’est-à-dire que je supprime les fruits en trop. Un comble quand on sait le mal que j’ai pour avoir des fruits ! Mais si on ne le fait pas, les pommes ne grossissent pas.

Il y a un mystère concernant la fontaine. Le problème des fuites d’eau n’est absolument pas résolu. 2 fois de suite la semaine dernière, il n’y avait plus une goutte d’eau. De toute façon, il faut ajouter de temps en temps de l’eau.
3 hypothèses :
- les fuites viennent des tuyaux (j’avais pourtant démonté le haut et remis du silicone)
- les fuites viennent du bac
- y’a quelqu’un qui vient s’abreuver… une bestiole ?
une certitude : en septembre il faudra revoir ça : soit changer le bac, soit revoir l’étanchéité des tuyaux. Bref, c’est la prise de tête et en attendant j’ai coupé la circulation d’eau. On va voir si le niveau d’eau baisse dans le bac.

Et si on reparlait de clématites ? Cette année encore, la palme de la meilleure floraison revient ex-aequo à ‘Huldine’ et viticella ‘Etoile violette’. Mais il y en une qui m’impressionne, c’est ‘My Angel’. Elle colonise tout un Physocarpus ‘Diabolo’ mais au pied j’avais remarqué des petits plants et j’ai d’abord cru à des semis spontanés. Or les fleurs sont les mêmes que celles du pied-mère. Il s’agit en fait de rejets car elle drageonne. Mais cette année c’est l’invasion : il doit y avoir 2m² recouverts de feuillage. Combien y a-t-il de plants ? Aucune idée mais il va falloir s’en débarrasser à l’automne. Je pense faire des heureux et des heureuses à la SHPA très bientôt. Mais il va falloir être très très gentil avec moi !!!

Mercredi 6

L’allée d’helxine doit être désherbée régulièrement. Il suffit de se mettre pratiquement à plat-ventre et prendre son temps. Mais comme cette allée est coincée entre la haie et les pommiers en espalier, on y est bien. Et quand il fait chaud, on pourrait presque y piquer un roupillon !
Broyage des tailles des derniers jours.
Ce sera tout pour aujourd’hui : manque d’énergie… Les piles ont besoin d’être rechargées !
En ce moment on déguste les salades du jardin (Pain de sucre et Romaine). C’est pas beau la jalousie !

Jeudi 7

Et maintenant c’est le vent ! J’ai d’ailleurs de grosses inquiétudes pour la glycine en arbre. Elle avait été re-tuteurée en catastrophe il y a une quinzaine de jours. Mais combien de temps tiendra-t-elle car le tronc est pratiquement à 45°…
Il est grand temps de vider le compost. Mais pour ça il faut un minimum d’énergie et en ce moment je suis largement en dessous du minimum. Au bout de la 4ème brouette, repli vers la maison.

Vendredi 8

On a eu juillet en avril… Depuis quelques jours, c’est avril en juillet ! Sans commentaire…
Aujourd’hui, la pluie est à nouveau là. Tant mieux pour deux raisons : c’est bon pour le jardin et c’est bon pour moi (aucune envie de faire le moindre effort !).

Samedi 9

17ème tonte du gazon. Il est redevenu très beau.
Le trou du compost est complètement vide. Il reste à vider le 2ème trou avant la fin du mois. Cette fois, le compost est proche du terreau. Il faut dire que la chaleur du printemps y est pour quelque chose. Rappel : ce compost là a été commencé fin février, donc il n’a que 4 mois ½… Je n’ai jamais bien compris pourquoi certains jardiniers attendent 2 ou 3 ans. Bref…
Il y a quelques années, une pépiniériste m’avait donné un plant de son jardin : un Dianthus barbatus ‘Sooty’. En clair, un œillet de poète « noir ». Je n’aime pas les œillets de poète mais celui-là est superbe… et vigoureux. Bien entendu, quand une plante est vigoureuse et se plait, une fois sur deux, elle a été plantée dans un endroit où elle ne peut pas s’étendre. Je l’ai donc déplacée et depuis… elle « rame ». Scénario bien connu ! Je me suis donc décidé à la bouturer dans trois pots. Si cela réussit, l’un des pots sera pour la pépiniériste (retour à l’envoyeur !) car entre temps, elle a perdu la plante.
J’avais dit qu’un jour je ferai un jardin "noir". C’est là qu’il ira. Mais je n’ai toujours pas trouvé l’endroit !

JPEG - 16 ko
Dianthus barbatus ’Sooty’

Dimanche 10

Dans la vie, il faut savoir prendre de temps en temps de la hauteur. C’est ce que je fais deux fois par an… quand je monte sur le toit du bureau pour tailler la glycine. Il était temps de le faire car les jeunes tiges fines qui se forment s’immiscent partout (sous les plaques de zinc notamment) et si on n’y prend pas garde, il pourrait y avoir des dégâts. Elle pousse à l’Est, sur un côté de la maison, longe le toit et passe entre le toit du bureau et une fenêtre de chambre. Il y a donc intérêt à surveiller.
J’en ai profité pour nettoyer la gouttière remplie de chatons du bouleau. Et à l’automne ce seront les feuilles !

Lundi 11

Broyage des tailles d’hier.
J’ai acheté un tuteur en châtaignier pour le tuteurage de la glycine en arbre. Il est recouvert d’un produit de protection et sa pointe par du goudron.

Mardi 12

J’ai de l’aide pour faire du nettoyage dans la serre (suppression des boutures ratées, nettoyage des boutures réussies, nettoyage des tablettes, arrosage…)
A propos d’arrosage le « touzouzoir »* a bien été utile (à arroser tout et n’importe quoi, même le pantalon et les godasses).
* le « touzouzoir », vous l’avez compris, est l’arrosoir. Mais à 2 ans on peut se permettre quelques approximations !

JPEG - 27.5 ko
Pour certains l’arrosage est une corvée...
pour d’autres, c’est un jeu !

2 nouvelles pensées dans le jardin...



Mercredi 13

Rectification ; ca ressemblerait plutôt à « Atouzoir » !
J’ai brusquement une envie d’un pied de lavande. Mais de la lavande qui se tient sans faire du vieux bois et qui sent bon… la lavande. Et j’ai trouvé ce que je voulais ! J’ai donc prélevé discrètement quelques petits rameaux. Ne le répétez pas… Que celui ou celle qui n’a jamais fait ça me jette la première pierre. Mon apprentie-jardinière de 5 ans a fait ses premières boutures.
Ca y est, je connais le nom de deux clématites inconnues du jardin. L’une m’avait été offerte (concours photos) pour ‘Pink Dwarf’. Mes faibles connaissances de la langue de Shakespeare me permettaient de douter de son nom car elle est pourpre foncé et pas du tout pink. En fait, c’est ‘Dark Eyes’. Superbe. L’autre a été achetée en 2004 et je ne l’ai jamais vue. Mais je l’avais gardée dans mon listing. Cette année, elle a décidé enfin de pousser et fleurir. C’est ‘Gabrielle’.

JPEG - 16.6 ko
’Dark Eyes’

Jeudi 14

Un petit peu de nettoyage vite fait (le jardinage reprendra vraiment samedi).
Plantation de 4 Salvia patens (issues des semis d’avril… pas mécontent de moi ! Je progresse…). Il y a trois S. patens ‘Chilcombe’ (bleu-mauve d’après mes renseignements) et une S. patens ‘Alba’.
Plantation en pleine terre de plantes obtenues par bouturage : Erysinum linifolium ‘Variegata’, une Salvia chamaedroides (violette) et un Penstemon ‘Black Bird’.

Vendredi 15

J’avais du petit personnel à disposition. J’en ai profité pour haubaner correctement (j’espère) la glycine en arbre. Elle a été plantée pour mes 50 ans. Autant dire qu’elle a de la bouteille !
Une clématite viticella ‘Margot Koster’plantée récemment m’inquiètait très très sérieusement : il n’y avait plus rien hors sol. Je l’ai déterrée et, Ô miracle, elle est bien vivante. Elle a été mise en pot pour l’été dans le « coin convalescence »...
Plantation d’une nouvelle clématite ‘Margaret Hunt’. A 4,49 €, fallait-il résister ?

Samedi 16 juillet

J’étais dans les starting-blocks… et il a plu toute la journée ! Pas le déluge mais une petite pluie fine, juste suffisante pour s’abstenir de jardiner. Et pourtant il va bien falloir que je m’y mette très sérieusement car il y a encore du boulot et le départ approche.
Cela dit, on ne va pas bouder notre plaisir de jardinier de voir le jardin arrosé ! (par contre, à moins de 2 kilomètres d’ici, les touristes accros de la bronzette sur la plage, doivent tirer une tronche !).

Une nouvelle bestiole a élu domicile dans le jardin. Après les hérons, les hérissons, le coq, les pintades, les oiseaux... quelle ménagerie ! Mais au moins quand je jardine, je me sens moins seul !

Dimanche 17

Par moment j’ai envie de m’applaudir tellement je suis bon ! Si, si… J’ai découvert dans les semis de printemps de beaux petits plants et l’étiquette indique Salvia patens ‘Guanajuato’. Une grande sauge patens bleu-roi. Je m’impressionne !!! Je devrais donc avoir 4 sortes de sauge patens. Trop fort ! Ca mérite de prendre un petit moment pour remercier la personne du forum qui m’a donné les graines. Pour ceux qui me lisent depuis peu, il faut que vous sachiez que je suis particulièrement nul pour les semis (je sème et j’oublie de surveiller). Mais parfois je m’étonne moi-même…
La Leptinella squalida ’Platt’s Black’ est un petit couvre-sol découvert il y a un an. J’ai failli la perdre par négligence (comme toujours !). Une petite touffe a été plantée sur la fontaine mais elle est maintenant à l’étroit. On avait racheté un 2ème plant qui se porte bien. Le mois dernier, dans un jardin on a pu découvrir plusieurs m² de ce couvre-sol étonnant d’une couleur bronze superbe. Bref, j’ai transplanté des petits plants dans 2 coupelles. J’ai envie de la multiplier sans retenue.
Il est temps que je m’active car le départ approche. Au programme : remettre le jardin en bon état mais aussi le préparer à notre absence. Il faut donc couper les vivaces défleuries ou carrément les rabattre, tailler certains arbustes etc. Pour en savoir plus …. J’ai donc commencé… par le commencement, c’est-à-dire devant la maison.
Il y a justement dans ce coin, dans la haie, un Elaeagnus pungens ’Maculata’ qui est plus ou moins revenu au type. Il est placé sous le cognassier (fruit). Il pousse trop, il pique, il est moche… bref, je ne le supporte plus donc j’ai commencé à le rabattre (en évitant les échardes ! car je ne sais pas travailler avec des gants). Mais à l’automne il va connaître une mort brutale et rejoindre l’Aralia elata au paradis des arbustes !!! Quoi que… avec toutes les piqûres que je me suis fait à cause de ces deux là, il n’est pas sûr qu’ils méritent le paradis !

Lundi 18

Devant et sur le côté Ouest de la maison, le jardin est nettoyé. L’Hebe microphylla qui vient de finir sa première floraison a été taillée : de 1 m de diamètre elle n’en fait plus que la moitié. Elle a bien senti le sécateur passer ! Quant à l’Elaeagnus, il s’est ramassé une 2e claque avant le coup fatal à l’automne.
Il reste à trouver deux arbustes persistants qu’il est possible de maintenir à 1,50 m sans problème et avec un feuillage clair. J’en connais bien un, c’est le Leptospermum lanigerum ‘Silver Sheen’ au feuillage gris. Il a toutes les qualités pour être là mais on l’a déjà. A voir…

Mardi 19

Ce fut un grand moment de bonheur… un moment d’extase… On a dégusté les deux choux-raves (il en reste pour un deuxième repas mais je ne vous dis pas quand car ça se déguste en égoïste !!). Pourquoi seulement 2 ? Parce que j’étais tellement persuadé que ce serait encore un fiasco que je n’ai transplanté que 2 plants. Un manque de confiance en moi… faut que je me fasse psychanalyser !!! J’ai re-consulté la fiche sur le chou-rave d’un excellent site que je vous recommande et j’ai lu qu’on pouvait en semer à nouveau maintenant. Coup de chance : j’ai trouvé des graines tout près d’ici. Le semis est fait. On verra bien en septembre-octobre. Ceci dit, bientôt, on va pouvoir en manger autant qu’on veut : il y a quelque part en Alsace un potager qui nous attend avec des choux-raves !
J’avais donné des graines à des membres de la SHPA. Ce serait vraiment drôle si j’étais le seul à avoir réussi !
C’était la rubrique « promo d’un légume trop peu connu ».

Le nettoyage n’a guère avancé, mais il faut dire que j’ai passé un bon moment à broyer (notamment avec un certain plaisir l’Elaeagnus). C’est aussi l’occasion de tailler les clématites d’été en fin de première floraison. Cette année, j’ai bien envie de les tailler pratiquement toutes (pas les viticella ni celles de printemps évidemment), même les non-remontantes, et on va bien voir le résultat. Un petit mot aux jardiniers pas très kamikazes : une taille n’a jamais fait crever une clématite ! (voyez ce que je veux dire ?). Donc, par exemple, une clématite de 3 m en fin de floraison sera taillée à moins d’un mètre (je pense à ‘Huldine’).

Mercredi 20

Plantation d’une lavande. Ne me demandez pas pourquoi j’ai envie de lavande en ce moment !
On avait ramené d’Irlande un géranium ‘Blue Cloud’ et, mal placé car étouffé par les plantes voisines, il dépérit. Comme j’y tiens tout particulièrement, il est enlevé et mis en pot pour une convalescence estivale. On verra à l’automne où le replanter.
Le nettoyage continue mais je n’avance guère… Il faut dire que je me suis amusé à faire un mini-hôtel à insectes avec une boîte de conserve et des tiges creuses de bambou. Il est placé dans la brande de clôture du côté du potager. Ne me dites pas que je suis astucieux. D’une part parce que je le sais (modeste aussi !) et d’autre part parce que j’ai copié bêtement l’idée dans le dernier numéro de l’Ami des jardins ! Mais j’ai une idée en tête pour faire un petit hôtel 5 étoiles toujours avec le même principe. Ce sera en septembre, mais il va falloir manger des conserves d’ici là !

Jeudi 21

Pierrot boutonne ! (mais non, Pierrot n’est pas un jeune ado en pleine poussée d’acné !). Je veux dire que le rosier ‘Pierre de Ronsard’ fait une poussée de boutons qui vont bientôt éclore. Ca promet… mais nous n’en profiterons pas ! Consigne a été donnée à une voisine de venir se servir (comme en persil et ciboulette et tout le reste !)
‘Huldine’ a pris une grosse claque. De 3 m elle est passée à 1 m. Les quelques fleurs restantes font un joli bouquet.

JPEG - 15 ko
Les clématites sont d’excellentes fleurs à bouquets


Sinon, rien d’exceptionnel : je continue de nettoyer mais ça n’avance guère. Il va être difficile de tout faire.

Vendredi 22

Nettoyage suite avec notamment quelques tailles d’arbustes (en particulier un camellia qui prend un peu trop de hauteur).
Broyage.

JPEG - 15.4 ko
’Margaret Hunt’ plantée il y a quelques jours est en fleurs.
En fait, je la découvre car je ne la connaissais pas. Elle me semble bien sympathique.

samedi 23

18ème tonte du gazon. Cela aurait pu être fait plus tôt (l’herbe commençait à être un peu haute) mais j’ai attendu le dernier moment. Le gazon est superbe, beaucoup plus beau qu’en mai ou juin. J’étais assez inquiet il y a un mois mais l’été caniculaire que l’on nous avait prédit s’est transformé, en juillet, en une succession de journées pluvieuses et parfois ensoleillées. Le temps idéal pour le jardin et ça se voit. C’est vert et d’un vert qu’on aime.
Le Morus kagayamae déborde, comme tous les ans, sur la rue. Il est donc, comme tous les ans, taillé légèrement côté rue. Il va falloir que je me décide à le tailler beaucoup plus sévèrement en fin d’hiver.
Bien entendu… broyage.
Nettoyage (rapide) des trottoirs. Pas le temps de trop soigner mais j’ai découvert dans l’après-midi qu’ils n’étaient pas trop propres. Pas prévu au programme !
Nettoyage côté potager. A propos de potager, toutes les salades sont passées dans l’assiette. J’ai bien dit toutes ! Mais oui, je deviens bon… Les « Pain de sucre », un régal. Fort de cette réussite, 24 batavias ont été plantées. Récolte prévue en septembre ?

Dimanche 24

Derniers préparatifs… Pour la première fois, je n’aurais pas tout à fait terminé car j’ai trop perdu de temps ces jours-ci. Tant pis.
Quelques clématites (‘Prince Charles’, ‘Hagley Hybrid’, une 2ème ‘Huldine’ etc.) subissent une coupe plus que sévère. A l’automne, je pourrai faire le bilan et répondre à certaines questions et notamment quelles sont les clématites taillées sévèrement en cours d’été, qui refleurissent bien. Je connais déjà la réponse pour ‘Huldine’ et jackmanii.
Derniers nettoyages… très approximatifs (faute de temps) et derniers arrosages (des plantes qui pourraient manquer d’eau car nouvellement plantées et des potées). Mais comme tous les ans, le jardin est sous surveillance.
Bref une journée sans grand intérêt : aucun plaisir de travailler dans l’urgence...
Promis... je reviens avec des centaines de photos, notamment de jardins (au minimum 4 au programme).

JPEG - 24.7 ko
Mais la principale activité sera celle-là !
entre une choucroute, un Amer-bière et quelques flammekueche !!! (jardinage interdit...)



Retour
Juillet 2010
Juillet 2009
juillet 2008
juillet 2007

... en juillet 2011

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic