Arrosoirs & sécateurs

... en octobre 2010


Vendredi 1er


Au printemps, dans un des jardins visités dans le Cotentin, le propriétaire nous avait montré comment il lutte contre les limaces et escargots qui dévorent sans aucun scrupule les hostas, notamment. Il fait un tapis de… cheveux ! Certain(e)s, dont je fais partie ont été plutôt étonnés quoique l’explication est facile à deviner.
Fin juin, après avoir fait raccourcir mon abondante ( ?) chevelure, j’ai donc tapissé la surface d’un pot d’hosta. Au retour d’Alsace, mi-août, une seule hosta était indemne de toute attaque de gastéropodes. Vous avez compris laquelle. Y a-t-il un lien ? C’est à vérifier, mais pourquoi pas ?
La coiffeuse « de Madame » nous a donc fourni un petit sac de cheveux (il en faudra d’autres) et vu le temps pourri annoncé, je mets les cheveux au pied de plusieurs plants d’hostas car les bestioles sont déjà sur le pied de guerre !

Samedi 2


sans commentaire...

Dimanche 3

Quelques achats lors d’une manifestation horticole Mais franchement on a été raisonnables. La preuve :
- Aster cordifolius ’Little Carlow’
- Aster ericoides ’Blue Wonder’
- Rudbeckia triloba ’Prairie Glow’
- Helianthus salicifolius
- Rabdosia longituba ’Noshoku’

Ben oui, c’est tout. Hé, hé, çà vous en bouche un coin !

A propos de l’Helianthus salicifolius : on l’avait acheté aux Plantes en fête de l’an dernier. Durant l’hiver, je l’ai déplacé pour mettre à la place une Euphorbe mellifera. Et ce qui devait arriver est arrivé : il n’a pas aimé du tout.
Jeudi, j’ai donc téléphoné au pépiniériste…
Dialogue :
_ Pourriez-vous m’apporter un autre Helianthus car celui que je vous ai acheté l’an dernier est mort ?
_ Ah bon ! Mais c’est increvable !
Et de lui expliquer ma mésaventure…
Dimanche après-midi, je rencontre un éminent spécialiste…
Dialogue :
_ Qu’est-ce que t’as acheté ?
_ … un Hélianthus acheté l’an dernier et perdu cet hiver.
_ Ah bon ! Mais c’est increvable !
Bon, vous me lâchez ? Oui, je fais aussi des âneries. Pas la peine d’en rajouter et de me coller la honte. M’en fous d’abord et en plus, si je perds le 2ème, je ne vous le dirai pas… ou alors pas trop fort !

Lundi 4


Mais si, après deux jours de pluie, IL a osé se montrer à partir du milieu de l’après-midi ! Qui ? Mais l’autre là-haut qu’on aurait bien aimé voir ces trois derniers jours. Si je n’avais pas d’aussi petits bras, c’est sûr qu’il s’en ramasserait une et pour le coup pour la 1ère fois il ferait 3 tours sur lui-même en moins de 2 minutes.
Et maintenant il faut s’occuper des plantes achetées…
Plantation
- de l’Aster cordifolius ‘Little Carlow’
(il est mauve pâle). Il rejoint la plate-bande d’automne et notamment les autres asters et les Colchiques qui sont de la même couleur. Les Colchiques détestent la pluie, on peut s’en apercevoir aujourd’hui !
- de l’Aster ericoides ‘Blue Wonder’. Même destination…
- de l’Helianthus salicifolius. Cette fois, j’ai bien réfléchi car il n’est pas question de le changer de place dans l’hiver. Je veux bien passer pour un âne une fois… mais pas 2 fois de suite !
Il reste à planter les 2 « coups de cœur » du week-end : le Rudbeckia et le Rabdosia.
Il y a peu de temps, j’ai dû écrire que j’avais envie à nouveau de Cerinthe major ’Purpurascens’. Durant ce week-end, on m’a apporté des graines (merci Laetitia), des petits plants (merci France) et des plants en pots (merci Claude et Christiane). Alors, « pas belle la vie ? »

Mardi 5



Quand on a connu un week-end arrosé comme il y a 2 jours, ce n’est pas le petit crachin ridicule (qui a tout de même duré pratiquement toute la journée) qui m’empêchera de jardiner. Depuis plusieurs jours je baigne dans l’humidité !

Rabdosia longituba ‘Noshoku'.
- Plantation du Rabdosia longituba ‘Noshoku’. Une vivace d’ombre qui fleurit en septembre-octobre. Des petites fleurs bleues. 1,20 m. Et ne me dites pas que vous connaissez, je ne vous croirai pas ! C’est vraiment notre coup de cœur du week-end. Il est planté au milieu du parterre d’hellébores à la sortie du sous-sol. A mon avis c’est sa place idéale car ses fleurs sont toutes petites et là où il est, il devrait être bien mis en valeur.

Rudbeckia triloba 'Prairie Glow'
- Plantation du Rudbeckia triloba ’Prairie Glow’. Il est planté près des Asters mauve pâle.

- Bouturage dans 3 pots de l’Helianthus decapetalus qui a terminé sa floraison.
- On m’avait donné il y a plusieurs années un plant de Luzula sylvatica ‘Aurea’. C’est une graminée jaune pour l’ombre (pour en savoir plus). Le plant s’étoffe et j’en profite pour récupérer deux petits bouts enracinés sur le côté de la plante. Ils sont mis en pots dans la serre. Au printemps il y aura deux plants supplémentaires.
- Dans la collection d’arrosoirs, il y en a un qui n’a plus de fond (plus du tout). Il est donc enterré d’une dizaine de centimètres et je mets dedans une graminée bleue (Agropyron magellanicum) pas très fringante mais qui devrait très vite s’étoffer. Devant, plantation d’un Leptinella squalida ‘Platt’s Black’ au feuillage pourpre. A voir au printemps…

Mercredi 6


Aujourd’hui, j’ai jardiné et bricolé dans moins de 10 m². C’est à la sortie du bureau au Nord, à l’arrière de la maison. Un coin pas évident car situé au pied d’une glycine et d’un jasmin nudiflorum. Mais un coin important car c’est ma vue du jardin quand je suis à l’ordinateur.


J’ai commencé par nettoyer la gouttière (les feuilles de bouleau !!!), le regard et le tuyau qui passe sous le bureau pour rejoindre la rue. Ensuite j’ai fait quelques plantations dans ce coin ingrat : les 2 plants de Luzula sylvatica ‘Aurea mis dans la serre hier, un plant de Chiastophyllum oppositifolium (une bouture du printemps) et des plants de giroflée ravenelle (semis de juin). Il y a déjà des cyclamen de Naples et aussi du Dicentra eximia (le feuillage n’est plus visible à cette période).

JPEG - 31.8 ko
Photo prise de l’intérieur du bureau
G : glycine J : Jasmin nudiflorum On aperçoit la gouttière et le regard. Pas évident à aménager.


A propos de Giroflée ravenelle, j’en profite pour en planter dans tous les trous sur le dessus du mur de clôture. J’aime beaucoup cette plante qui se marie bien avec les vieilles pierres.
On m’a donné il y a peu de temps des bulbes de tulipes botaniques ‘Little Beauty’. Ils sont plantés près d’un massif d’hellébores. On verra…

JPEG - 9.8 ko
photo prise sur internet
pour les miennes, il faudra attendre un peu...


Je continue à relever dans le jardin toutes les plantes à déplacer, supprimer, planter etc. Les coins à réaménager… Mais ce n’est pas terminé car c’est un peu pénible à faire. Cela m’a permis de constater que je n’allais pas manquer de boulot dans les semaines à venir (sans parler des levées de mauvaises herbes dues à la pluie !)

Jeudi 7


Scarification des ¾ de la pelouse. Une corvée mais quand le résultat est là… Demain je termine et je tonds.
Le matin, la température est assez fraîche. Je comptais remettre le chauffage dans la serre (attention, il est évident que le radiateur soufflant a un thermostat et se met en marche dès que la température descend en dessous d’une température pré-réglée). Petit problème : il débloque complètement ! Dans « mon » magasin de bricolage où je l’ai acheté (et où je suis un peu chez moi !), il semblerait que ce soit dû à un problème d’humidité (il était au sous-sol cet été) qui a endommagé l’écran. Bref, une seule chose à faire : chasser l’humidité en l’exposant à la chaleur (pour un appareil qui doit donner de la chaleur, c’est un comble !). En tout cas, j’ai perdu beaucoup de temps…

Vendredi 8


Le radiateur de la serre fonctionne même si l’écran en a pris un coup à cause de l’humidité. Il est donc placé derrière la porte-fenêtre face au soleil. Chauffer un appareil de chauffage… on aura tout vu ! Je vais attendre encore un peu pour le mettre dans la serre car en ce moment les températures sont douces.
Scarification (fin) et 20ème tonte du gazon.
Demain, il y a une bourse d’échanges de végétaux. Je passe une bonne heure à récupérer les touffes d’Allium triquetrum. J’aime bien cet ail d’ornement à clochettes blanches. Mais quelle calamité car il se multiplie à une vitesse… trop, c’est trop.

Samedi 9


Bourse d’échanges… Encore un bon moment consacré à enlever des plantes. En plus de l’Allium, j’amène des plants de bourrache, d’Euphorbe robbiae et 2 cagettes de coings. 2 personnes pourront donc se régaler avec de la gelée et de la pâte de coing (voir recette).
Je reviens avec un plant de Silphium perfoliatum (rien à voir avec la bourse d’échanges, c’est un plant qui m’avait été promis). J’avais flashé sur cette plante majestueuse qui fait penser à un Helianthus.
En fait à la bourse d’échanges... je donne.

JPEG - 21.8 ko
Silphium perfolatium
2 photos prises début septembre...le jour où j’ai succombé.



Silphium perfolatium
Au retour, je passe comme toujours dans les jardineries du coin (c’est pas tous les jours que je vais « à la ville » !). Et à cette époque, c’est pour les bulbes. Et là j’ai fait fort… mais vous en saurez plus dans les jours à venir.
Hier, en enlevant l’Allium triquetrum, j’en ai profité pour récupérer des plants de Schizostylis colonisé par l’ail (c’est dans un endroit sec qui convient bien à l’ail mais moyennement au Schizostylis). Ils sont replantés dans un lieu plus humide : la plate-bande d’automne avec colchique, aster etc.
Une heureuse découverte : il y a ENFIN des cobées en fleurs ! Comme quoi, c’est parfois bon de s’entêter !

Dimanche 10


Pas beaucoup de temps pour jardiner mais faut bien se dégourdir les jambes !
Mise en place des plantes rapportées de la bourse d’échanges : un lamium maculatum ‘Beacon Silver’ au feuillage argenté, un Aster ercoides mauve et surtout du Silphium perfolatium.
Où planter cette merveille ? Le seul endroit est à la place d’un rosier ‘Graham Thomas’ qui est en train de dépérir (trop d’ombre). Il faut donc d’abord replanter ailleurs le rosier. Il est vraiment en piteux état mais j’en ai sauvé plusieurs in-extrémis, alors pourquoi pas celui-là ?
On a parfois dans le jardin de bonnes surprises : les cobées sont enfin en train de fleurir ainsi que la clématite lasiandra. On l’avait achetée en septembre 2007 à la pépinière des Farguettes et depuis, on avait droit à des tiges car elle est très vigoureuse et je commençais sérieusement à désespérer. Et puis, il y a 8 jours on a vu apparaître plein de petits boutons. Les premiers s’ouvrent. Une merveille. La fleur a une forme d’urne de 2 cm de long dans les tons roses. A voir de près. Si vous n’aimez que les hybrides à grandes fleurs, cette clématite n’est pas pour vous.

JPEG - 10.2 ko
C. lasiandra


Lundi 11


Le jaune est, pour moi, une couleur de printemps et d’automne. Les Sternbergia pour l’automne. Les narcisses pour le printemps. Plus de 200 bulbes de narcisses à planter… Comme je n’ai pas beaucoup de temps pour jardiner, je commence les plantations. Des touffes de 5 un peu partout (au printemps, j’avais noté les plates-bandes sans narcisses… j’en veux partout)

Mardi 12


Quand c’est fini… on recommence !
Donc reprise du nettoyage systématique du jardin en notant tout ce qui ne va pas (gros boulot !), les trous à boucher, les plantes à supprimer, à déplacer…
Aujourd’hui, le jardin devant la maison a été remis en état (même le trottoir !). Et bien sûr, plantation de touffes de narcisses.

Mercredi 13


Plantation de narcisses (suite), mais je me dis que… direction le magasin. Des fois que je regretterais de ne pas avoir profité de la promo. Réflexion de la caissière « Encore ! ». Ben oui, quand on aime, on ne compte pas ! (surtout à ce prix-là).
Taille au taille-haie d’un volumineux Elaeagnus ebbengei ‘Gilt Edge’. Il est taillé en épaisseur parce que pour le dessus j’ai de trop petits bras !
Broyage (mais ce n’est pas terminé car le tas était un peu trop important).
J’espérais en faire plus aujourd’hui... c’est raté !

Jeudi 14


J’ai reçu ce matin par la poste des boutures du rosier d’une personne rencontrée lundi dernier. Ce rosier, pour l’instant, n’a pas de nom (message sur le forum). Les boutures sont faites. Peut-être un jour saurai-je son nom !!!
Ci-dessous, 2 photos de ce rosier que j’appellerai moi aussi pour le moment "le rosier de Mémère Jeanne" !!!



Sinon, rien d’extraordinaire :
- Broyage
- 21ème tonte du gazon
- Nettoyage côté Ouest de la maison.
Je viens de vous le dire : la routine en somme !

Vendredi 15


D’après ce qu’on me dit, il ne fait pas bien chaud le matin. D’après ce qu’on me dit… car le matin je dors ! Mais les thermomètres dans la serre me le prouvent et je me décide donc à installer le petit radiateur qui, en fait, semble très bien fonctionner.
Je n’ai guère de temps pour jardiner car, entre autres, il y a demain la conférence et les à-côtés à finir de préparer. A la tombola, je donnerai un Hoheria sextylosa et une Spirée media ‘Snow Storm’ (une adorable petite spirée provenant d’un jardin visité l’an dernier).
Pas beaucoup de temps mais assez tout de même pour nettoyer un petit carré et planter quelques narcisses.

Samedi 16


Pas beaucoup plus de temps aujourd’hui et je me contente de nettoyer un petit bout.

Ophiopogon 'Nigrescens'
Dans un panier en métal, il y avait 2 graminées mais elles sont un peu « fatiguées ». Elles sont remplacées par une plante que j’adore : l’Ophiopogon ‘Nigrescens’. Pas difficile d’en trouver car il y a dans quelques potées bien fournies. Il suffit de se servir !
Ophiopogon 'Nigrescens'

Je me sens moins seul depuis trois ou quatre jours : un rouge-gorge ne me quitte pas. Un peu cabot car j’ai pu le photographier à moins d’un mètre sous toutes les coutures. Il y prenait goût et j’ai dû cesser la séance de photos car j’y serai encore.

JPEG - 8.9 ko
Je sais... je suis plutôt beau mec
et un peu cabot !

Conférence sur les oiseaux du jardin très intéressante. Je regrette d’avoir une connaissance très très limitée de ces « bébêtes » qui nous entourent. Sans parler de la reconnaissance des chants. Entre le coucou et la tourterelle, çà va… mais ensuite ! Il y a un site de référence que je devrais consulter plus souvent : www.oiseaux.net/. Le jardinage mène à tout !

Dimanche 17


Il était là ! Je parle du rouge-gorge. Je sens bien qu’il veut qu’on devienne potes, à moins qu’il n’ait pris goût aux séances photos !
Nettoyage (suite). J’ai horreur de vider le compost (aïe mon dos !). C’est pourquoi j’étale quelques brouettes de compost dans les massifs nettoyés. De temps en temps, c’est moins pénible.
Une bonne partie de l’après-midi est consacrée à la remise en état des bassins. Tous les pots sont enlevés pour supprimer les algues vertes et un bon tiers de l’eau est renouvelée. J’en profite pour passer de l’huile de lin et ensuite un vernis de protection sur la grande libellule en osier qui vole au-dessus des tonneaux.
Je suis assez étonné : la Savia patens qui est en fleurs depuis août n’a jamais eu autant de fleurs qu’en ce moment. Décidément, c’est une plante géniale et vraiment magnifique.

JPEG - 19.9 ko
Ce bleu !!!

Lundi 18

JPEG - 31.4 ko
Tonneaux nettoyés... libellule remise en place...
mais...


Rubrique fait divers :
« Nous avons à déplorer un accident qui s’est produit dans la nuit de dimanche à lundi : une des « grosses » est tombée dans un des tonneaux. Elle s’est cassé le bras. Nous tenons à rassurer ses 5 copines : le pronostic vital n’est pas engagé. Actuellement, elle reprend ses esprits à l’abri dans la serre transformée en clinique provisoire. Un chirurgien éminent devrait opérer demain. Une enquête est en cours : "La Glu" nie farouchement être responsable de l’accident... A suivre. »

A part çà, nettoyage d’une plate-bande ou plus exactement d’une partie car elle est assez importante.
La Salvia patens est tout de même une petite merveille. J’ai récupéré des graines. En fait assez peu car elles sont pour la plupart déjà tombées. Il faudra surveiller les levées au printemps. Super !

Mardi 19


La plate-bande est nettoyée complètement. Il reste à supprimer dans l’hiver les branches mortes de l’Aralia elata ‘Variegata’ (qui n’est plus ‘Variegata’ ! Mais quelle idée d’avoir acheté cet arbre !!!

Mercredi 20


Le potager est remis en état et, en particulier, je supprime les tiges fleuries des fraisiers. Il paraît que l’on se dirige vers l’hiver. Par contre, je garde les fruits bien formés mais je n’y crois guère…
Il y a plusieurs jours, j’ai enlevé dans le potager un plan de myrtillier. Aujourd’hui il est remplacé par un groseillier à maquereaux qui n’était pas très bien placé.
Plantation de 2 gros bulbes d’Allium ‘Mount Everest’ (des grosses têtes blanches) et de narcisses (mais il en reste encore !).


Il va bien falloir passer l’hiver. En prévision, et pour aider de futurs invités à garder le moral, je prépare de la liqueur de prunelles et pour la 1ère fois de la liqueur de coings !


JPEG - 24.9 ko
La "grosse" a retrouvé son bras...
Félicitations au chirurgien !


Jeudi 21


La journée avait vraiment mal démarré ce qui explique que j’ai moins jardiné que prévu.
J’ai organisé un nouveau week-end de visites de jardins autour de Rouen. Tout aurait dû fonctionner comme sur des roulettes… sauf que la situation actuelle avec les problèmes d’approvisionnement de carburant fait que depuis le début de la semaine je me pose des questions et ce matin c’était le grand point d’interrogation : on y va ? on annule tout ? J’ai donc passé des coups de téléphone dans les jardins, à l’hôtel. Bref, le problème n’est pas de savoir si on peut aller, mais si on peut revenir ! Bien que Normand d’origine, j’aimerais bien revoir la Bretagne un jour ou l’autre ! Ma décision a été, après mûre réflexion, d’y aller malgré tout. Il y aura même un jardin qui n’ouvrira que pour nous… « parce que nous le valons bien » ! Donc, Si vous entendez à la radio ou à la TV qu’une bande de 25 Bretons est en perdition en Normandie, sur le bord de l’autoroute ou dans la campagne Rouennaise avec des bidons d’essence à la main, soyez sympas, aidez les recherches. Le système de co-voiturage a du bon : il y aura bien par voiture, un ou deux volontaires pour pousser ! Vous nous imaginez pousser un car ? Même à 25 !

Rigolez pas, si vous voulez des articles sur les jardins, faut bien qu’on revienne !

Je n’ai donc pu commencer à jardiner qu’en milieu d’après-midi… au pas de course.


- 22ème tonte du gazon
- Broyage de tailles
- Plantation de tulipes blanches et de tulipes noires
- Plantation des derniers narcisses
(en tout, j’ai dû en planter pas loin de 300).
J’ai pratiquement fait ce que j’avais à faire mais il n’a pas fallu rêvasser et regarder les petits oiseaux.
J’ai oublié de dire que ce matin il y a eu les premières petites gelées et ce soir, il ne fait pas chaud du tout. Conclusion : les potées de plantes peu rustiques (Aeonium, Salvia discolor, Plectranthus argentatus) sont mises à l’abri sous le couvert d’arbustes pour le temps de notre absence. Je n’ai pas envie de les rentrer dès maintenant dans la serre. Mieux vaudrait attendre encore un peu.

Une surprise : ou plutôt deux : 2 clématites fleurissent pour la 1ère fois !

JPEG - 11.4 ko
Princess Diana



JPEG - 14.2 ko
C. cirrhosa ’Lansdome Gem’


Jeudi 28


Oui je sais, vous piaffez d’impatience et vous vous dites « Mais que fait-il donc ? ». L’inquiétude monte que çà en devient insupportable… Je vous comprends !
J’étais parti avec plus d’une vingtaine d’aventuriers (et …rières !) sur les routes* qui conduisent dans des jardins autour de Rouen. Il en était prévu 5… on en a visité 6.
On en a encore pris plein les mirettes car je ne compte pas le nombre de scènes superbement colorées par les feuillages d’automne. Plus de 850 photos en 2 jours !!!
Pour moi, il y a deux périodes exceptionnelles au jardin : le printemps jusqu’au 15 juin (maximum) et l’automne du 15 octobre au 15 novembre. Une période pour les fleurs, une période pour les feuillages. Pour clôturer les visites de 2010, une dernière journée est prévue le 6 novembre. Je pense d’ailleurs systématiquement organiser des visites de jardins à l’automne.
Visitant dimanche le « Jardin Plume », bien connu comme jardin de graminées, comment pouvait-on ne pas revenir avec quelques-unes de ces plantes ? Impensable !
Il reste donc à planter :
- Molinia caerulea ssp arundinacea
- Molinia caerulea ‘Transparent’
- Miscanthus sinensis ‘Sioux’
- Achnatherum brachytrichum
- Panicum virgatum ‘Squaw’

Les endroits pour les planter devraient être faciles à trouver car les graminées sont des plantes de compléments faciles à utiliser.
Pas possible de jardiner cette après-midi, donc je me suis contenté de faire ce matin des petites bricoles, notamment dans la serre. Mais je vous en parlerai demain.

* sans problème de carburant ! Personne n’a eu à pousser sa voiture !

Vendredi 29


C’est peu de dire que j’avais envie de faire un tour au jardin. Il est vrai qu’il y a une semaine que je n’y ai rien fait.
C’est bien connu : je suis le roi du semis ! Et il me faut donc avoir des petites graines bien rangées et bien protégées. Elles étaient dans la serre dans des petits pots en plastique bleu. Et le bleu choque ici ! Pendant ces quelques jours quelques petits pots vides de confiture ont même été récupérés à l’hôtel à Rouen !).
Les graines sont donc stockées et un feutre permanent pour rétroprojecteur permet de faire un étiquetage discret. J’en profite pour faire un peu de vide et de nettoyage. J’apporte un soin tout particulier au rangement de la serre. Ben oui, c’est mon côté « fée du logis » ou « ménagère de plus de 60 ans » ! Ne le répétez pas à ma femme, elle s’étranglerait de rire !




Le reste de la journée est consacré au nettoyage d’une grande plate-bande. Celle qui est envahie de petits plants d’anémone du Japon. Quelle plaie. Si je n’y prends pas garde elle va envahir complètement la plate-bande. Impossible de compter le nombre de petits plants supprimés.
Une clématite ‘Minuet’ qui a colonisé un pommier est rabattue à 50 cm.
Obligation d’écourter la journée en raison d’un petit crachin. Je rentre un peu... humide ! mais pas mécontent de mon boulot. J’aimerais terminer assez vite le nettoyage, car il va falloir déplanter, replanter, réaménager...

JPEG - 56.4 ko
Quand "La Glu" prend la pose...



JPEG - 56.5 ko
Un nouvel arrivant au jardin...



JPEG - 32.4 ko
Clématite cirrhosa ’Winter Parasol’
une clématite d’hiver, en fleurs actuellement.


Samedi 30


Nettoyage d’une petite plate-bande. La clématite viticella ’Etoile violette’ est rasée à 50 cm.
Plantation de 2 gros plants de Chrysanthème à petites fleurs (qu’on appelle parfois « marguerite d’automne »). Il y a bien une quinzaine d’années qu’il n’y en avait pas eu dans le jardin mais je me suis laissé tenter car les plants sont beaux et pour 2,59 € !!!
Plantation d’une Euphorbe ‘Efanthia’ qui m’a été donnée par ma « bécasse » préférée. Le plant est superbe et dans son jardin elle s’est ressemée donc j’ai hérité d’un des plants. Ses jeunes pousses rouges et ses fleurs vertes sont originales. Aucune difficulté pour lui trouver une place : près d’un rosier ‘Ghislaine de Féligonde’.
Je sais bien que l’on s’est beaucoup gaussé dans les chaumières, quant à mon incompétence pour faire fleurir des cobées. Mais j’ai ma revanche car depuis un bon moment il y a des fleurs. Bon, d’accord ce n’est pas la débauche attendue, mais tout de même je progresse... Juste de quoi ravir ma femme, si bien que je devrai certainement en ressemer l’an prochain ! Dans quelques années, on viendra se traîner à mes pieds pour que je donne des bouquets de cobées !!!

JPEG - 23.7 ko
Certainement l’annuelle que je préfère...



JPEG - 16.8 ko
Mais la belle se fait beaucoup désirer !


Dimanche 31


J’avais prévu de nettoyer la grande plate-bande du fond du jardin… c’est raté car une bonne partie de la journée a été consacrée à tailler un très grand sureau. En fait je ne l’ai pas limité en hauteur (derrière la clôture, c’est un champ) mais j’ai supprimé les vieilles branches dont certaines étaient colonisées par du lierre. C’est presque une mini taille par transparence. Presque, parce que la vue qui se trouve derrière n’a rien d’intéressant. Entre parenthèses, il devait se construire une EPAD, mais le projet a été annulé (après début des travaux de la route pour y accéder !!! La connerie dans toute sa splendeur !). Et que deviendra ce champ ? Mystère !
Bref ! C’est bien de tailler, mais après il faut débiter le petit bois pour la cheminée. Il reste les troncs à couper en tronçons toujours pour la cheminée. Je m’amuse comme un petit fou ! (en fait pas très enthousiasmant).


RETOUR
N’oubliez pas de refaire un tour en...
Octobre 2009
Octobre 2008
Octobre 2007

... en octobre 2010

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic