Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Oiseaux, grenouilles... mais aussi vers gris ou crapauds. N'hésitez pas à mettre des photos.

Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 17 Oct 2013, 07:23

J'ai hésité entre la rubrique des bêbêtes au jardin et celle des ravageurs, mais j'ai opté pour celle-ci parce que les plathelminthes terrestres ne s'attaquent pas directement aux plantes. Ils n'en sont pas moins extrêmement nocifs (oui, oui, c'est bien moi qui dis ça d'une p'tite bête) et sont en voie d'expansion en France.

Plathelminthe Photo Pierre Gros.jpg
Photo Pierre Gros
Plathelminthe Photo Pierre Gros.jpg (22.55 Kio) Vu 1985 fois


Pour ceux qui ne seraient pas au courant, il s'agit d'une espèce invasive (plusieurs variétés, en fait), qui nous arrive de Nouvelle-Zélande et qui est déjà bien présente en Bretagne, mais aussi dans le Tarn, l'Essonne, les Landes, la Marne, les Alpes-Maritimes... Ces prédateurs se nourrissent de vers de terre ; si, dans leur pays d'origine, les vers ont appris à leur échapper, chez nous ils ne connaissent pas ce prédateur et n'ont donc aucune façon de s'en protéger. Ce n'est pas à des jardiniers qu'on apprend que la présence de vers de terre est indispensable pour maintenir un sol en bonne santé.

Ouvrons donc l’œil, pour chercher les vers d'une part, mais aussi leurs pontes, de petites billes noires assez dures, d'un demi-centimètre de diamètre, qui contiennent chacune 5 à 10 jeunes et qui leur permettent de passer l'hiver...

Pour en savoir plus et signaler toute découverte, une mine : http://bit.ly/Plathelminthe
Modifié en dernier par Yo71 le 17 Oct 2013, 11:43, modifié 1 fois.
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 17 Oct 2013, 07:32

J'ajoute qu'il semble que les plathelminthes, en cette saison, aiment à se cacher dans les fruits tombés (pommes, prunes) : une piste pour les repérer.

Et j'ajoute encore, en citant directement Jean-Lou Justine, parce que l'info n'est pas visible de prime abord dans son site :

"Que dois-je faire si je trouve ce ver?

D'abord, bien vérifier que c'est bien ce ver: comparer avec les photos de cette page.
Ensuite, noter l'endroit (votre jardin? ailleurs? dans la terre? sous un pot de fleurs?)
Faire des photos de près - un bon smartphone vous fera une photo tout à fait convenable - et me les envoyer.
Récolter le ver avec beaucoup de soin (ne pas l'écraser, le casser).
Le mettre dans une boîte fermée avec un peu de terre humide, mais pas dans l'eau.
Garder la boîte au frais (cave, pièce fraîche) mais ne pas le congeler.

Me contacter pour savoir quoi faire ensuite. (Email: justine@mnhn.fr; Téléphone: 01 71 21 46 47. Je ne suis pas toujours dans mon bureau mais vous pouvez laisser un message)

Ce ver est-il dangereux pour l'homme?
Je vais encore me répéter mais... nous n'en savons rien. A priori, les Plathelminthes terrestres ne sont pas connus comme dangereux pour l'homme. Mais ils ont des glandes qui secrètent du mucus, qui est répulsif pour leurs ennemis. Si vous prenez un de ces vers en main, lavez-vous bien les mains ensuite. Ne laissez pas les enfants jouer avec ce ver."

Bonne chasse... :?
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Lolo87 » 17 Oct 2013, 08:28

Un grand merci Yo de relayer cette information très importante. J'ai vu le reportage sur France 3 sur la bestiole. Sa propagation est inquiétante et mérite effectivement une grande vigilance. Ouvrons l’œil :!:

Lolo87

Avatar de l’utilisateur

Messages: 952

Enregistré le: 06 Fév 2013, 21:40

Localisation: Sud Haute-Vienne


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Mélusine » 17 Oct 2013, 09:53

;) Ouvrons l'œil et le bon... mais ça fait froid dans le dos ! :?
A chacun son jardin

Mélusine

Avatar de l’utilisateur

Messages: 1906

Enregistré le: 06 Fév 2013, 00:02

Localisation: Côtes d'Armor à 8 km de la mer


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Elisabeth » 17 Oct 2013, 10:40

merci Yo, j'étais allée sur le site par hasard et c'est vraiment l'horreur pour moi qui ait en fin dominé ma phobie des lombrics ! ....
"La terre qu'on ouvre n'a plus de passé, elle ne se fie qu'au futur"
Colette

Elisabeth

Avatar de l’utilisateur

Messages: 901

Enregistré le: 30 Aoû 2013, 10:59

Localisation: sud Bretagne, presqu'île de Rhuys


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Françoise » 17 Oct 2013, 12:31

Merci Yo, je vais faire attention.. :(

Il ne me semble pas l'avoir vu jusqu'à présent chez nous..

Quand je lis des choses comme ça..
J'ai envie de me limiter aux plantes qui sont ici et de ne plus prendre de risques supplémentaires d'aller chercher de nouvelles plantes..

mais bon.. après quelques jours.. évidement je craque... :D

Françoise

Avatar de l’utilisateur

Messages: 1057

Enregistré le: 14 Fév 2013, 17:44

Localisation: Tongeren, Limbourg Belge


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Alain » 17 Oct 2013, 21:52

Nom d'un chien, j'ai déjà vu cette bestiole... mais où ?
“La couleur dominante du jardin est le vert et tout le reste n’est qu’une question d’ornement assez secondaire” (Robert Dash, peintre américain et jardinier)
Alain

Alain

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

Messages: 4012

Enregistré le: 05 Déc 2012, 15:54

Localisation: Morbihan. 1 km de la mer.


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

fuchsia » 17 Oct 2013, 22:22

Merci Yo pour cette information :) nous allons surveiller cela de près.

fuchsia

Avatar de l’utilisateur

Messages: 588

Enregistré le: 05 Fév 2013, 23:55

Localisation: près Chartres - Eure-et-Loir-


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 18 Oct 2013, 05:56

Je rajoute les photos des trois autres variétés de plathelminthe trouvées pour le moment en France :

Plathelminthe 2 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG
Photo Jean-Lou Justine
Plathelminthe 2 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG (26.74 Kio) Vu 1871 fois


Plathelminthe 3 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG
Photo Jean-Lou Justine
Plathelminthe 3 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG (30.27 Kio) Vu 1871 fois


Plathelminthe 4 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG
Photo Jean-Lou Justine
Plathelminthe 4 Photo Jean-Lou Justinebis.JPG (17.03 Kio) Vu 1871 fois


En fait, quand on a l'habitude de regarder des lombrics et des limaces, je pense que ces bêtes-là choquent notre œil, elles en sont bien différentes. Même avec les sangsues, légèrement annelées, la confusion est difficile.
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Nounise » 18 Oct 2013, 08:45

Il est utile de remettre cette info en évidence... Nos mémoires ont oublié que j'avais déjà posté sur cette alarme le 23 avril dernier (Maladies et ravageurs : WANTED - Appel à témoin !)

Nounise

Avatar de l’utilisateur

Messages: 364

Enregistré le: 06 Fév 2013, 09:50

Localisation: Finistère Nord (Haut Léon)


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 18 Oct 2013, 09:01

Mais oui, Nounise - il me semblait bien qu'il y avait eu quelque chose, mais je ne savais plus où chercher !
Le sujet en question : http://arrosoirs-secateurs.com/forum/viewtopic.php?f=38&t=502

Les choses ont avancé depuis, puisqu'on commence à avoir des photos et des cartes de signalisation.
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Multiblue » 18 Oct 2013, 17:44

Merci pour les infos Yo :) mais voilà encore une bébête qui fait peur.
Moi qui me réjouis toujours de voir de beaux gros vers de terre quand je jardine en me disant que c'est bon pour ma terre, je n'aimerais pas qu'ils disparaissent.
Bon! je n'en ai pas encore vu par ici ....mais je pense qu'avec tout ce que tu nous a montré je le reconnaîtrai ce vilain ver :evil:

Multiblue

Avatar de l’utilisateur

Messages: 977

Enregistré le: 06 Fév 2013, 11:46

Localisation: Basse Normandie 61


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

calou » 19 Oct 2013, 17:30

Merci YO71, je vais ouvrir l'œil moi aussi mais pour le moment rien vu qui ressemblait à cela et c'est heureux car il ne m'est pas sympathique du tout ;) .
Calou
"Le bonheur vient de l'attention aux petites choses" Liou-hiang

calou

Avatar de l’utilisateur

Messages: 2003

Enregistré le: 18 Mai 2013, 17:55

Localisation: Eure et loire


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

tibouchina » 20 Oct 2013, 10:55

pouvez vous m'indiquer si je n'amène pas de terre ou de plantes d'ailleurs , j'ai un risque de trouver ces bestioles dans mon terrain ?. Comment se fait la contamination ?

tibouchina

Avatar de l’utilisateur

Messages: 420

Enregistré le: 11 Fév 2013, 10:09

Localisation: banlieue de Chambéry


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 20 Oct 2013, 16:16

Malheureusement, Tibouchina, je ne crois pas que qui que ce soit puisse s'estimer à l'abri, une fois que l'animal est dans le secteur, introduit par d'autres ou par ses propres moyens.

J'ai trouvé ce lien écossais qui explique un peu ce qu'on sait de la biologie de ces vers plats : http://www.snh.org.uk/publications/on-line/advisorynotes/7/7.htm

Pour les non anglophones, je traduis quelques points qui me semblent spécialement intéressants :

"- les pontes, au sol, se présentent, fraîches, sous forme de billes rouge vif, avant de rapidement foncer jusqu'au noir. Les jeunes qui en sortent (jusqu'à une dizaine) sont d'un rose crémeux au départ et mesurent environ 3 cm. Les plathelminthes peuvent se reproduire dès qu'ils atteignent 5 cm.
- ils sont sensibles au dessèchement et sont donc confinés à des habitats humides. Lors des sécheresses en Nouvelle-Zélande, ils migrent dans le sol et passent l'été à l'abri de "nids" de mucus jusqu'à ce que l'humidité revienne.
- ils sont surtout actifs la nuit et évitent la lumière, se cachant sous des objets à la surface du sol ou dans le sol lui-même.
- ils meurent rapidement quand la température dépasse 20°C et peuvent geler - mais normalement, ils évitent d'en arriver à ces extrémités en se cachant dans le sol.
- ils sont originaires de régions forestières, mais en Ecosse et dans le nord de l'Irlande, où le climat est plus humide que le suddela Nouvelle-Zélande, ils ont colonisés des habitats ouverts, comme des prés.
- ils peuvent survivre lorsqu'il n'y a plus de proie disponible, pendant de longues périodes, en diminuant de taille.

Méthodes de contrôle :
- limiter leur dissémination (dans les pots de fleurs) : planter racines nues ou semer dans un sol propre ; il est possible d'immerger les pots de fleurs dans l'eau pendant la nuit : la plupart des plathelminthes sortiront et pourront être capturés, mais les œufs resteront en place.
- rien côté pesticide
- contrôle biologique : certains insectes, comme les staphylins et les carabes, peuvent manger des plathelminthes ; mais ils n'agissent qu'à la surface du sol et ne semblent pas avoir un impact important sur les populations de vers plats existant en Écosse. Rien ne dit d'ailleurs qu'il existe, dans leur pays d'origine, un prédateur qui leur est spécialement associé.
- piégeage : avec des tuiles posées au sol, des sacs de plastique noir lestés ou des objets similaires. Tout ce qui possède une surface lisse et qui crée une zone sombre et humide à la surface du sol est susceptible d'attirer les plathelminthes. Il faut relever ces pièges régulièrement, éliminer tous les vers plats et les tuer (par écrasement ou en les laissant tomber dans de l'eau chaude ou dans de l'eau très salée). Toute boîte utilisée doit être hermétique car ils peuvent s'échapper par des trous extrêmement petits. Cependant, personne n'a étudié l'efficacité de ces méthodes pour réduire les populations de plathelminthes."
Modifié en dernier par Yo71 le 20 Oct 2013, 18:54, modifié 1 fois.
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Mélusine » 20 Oct 2013, 18:30

:( Merci Yo mais c'est très démoralisant car je crois que le peu que nous ferions au cas où nous aurions ces bestioles dans notre jardin ne servirait à rien au regard de leur mode de vie et des nombreux territoires qu'ils pourraient coloniser... Le monde de demain peut faire peur ! :evil:
A chacun son jardin

Mélusine

Avatar de l’utilisateur

Messages: 1906

Enregistré le: 06 Fév 2013, 00:02

Localisation: Côtes d'Armor à 8 km de la mer


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 26 Nov 2013, 18:07

Pour avoir un petit point sur les signalisations de plathelminthes terrestres en France jusqu'à présent :

https://sites.google.com/site/jljjustine/plathelminthe-terrestre-invasif/cartographie-provisoire-des-plathelminthes-terrestres-invasifs-en-france

A noter qu'aujourd'hui, un nouveau département vient rejoindre la liste, avec l'espèce rayée jaune, en Corrèze...
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

Yo71 » 08 Déc 2013, 09:15

Jean-Lou Justine poursuit sa collecte de données sur les plathelminthes terrestres invasifs. Il vient de publier une info à ne pas prendre à la légère et qui justifie que l'on ne touche surtout pas les plathelminthes, si on en trouve, et qu'on empêche les enfants d'y toucher (les animaux aussi) : chez certains d'entre eux (la variété qui peut mesurer jusqu'à 40 cm de long), on a mesuré "des quantités notables de tétrodotoxine : 30 à 40 nanogrammes dans un ver". La tétrodotoxine est une toxine mortelle, "100 fois plus active que le cyanure". On n'en trouve heureusement pas assez dans un seul plathelminthe pour passer de vie à trépas, mais la précaution est de mise. Surtout que ces bêbêtes ont probablement encore d'autres cordes désagréables à leur arc.

Pour en savoir plus, l'article source :

https://sites.google.com/site/jljjustine/plathelminthe-terrestre-invasif/tetrodotoxinechezlesplathelminthesterrestres

Et, par pure curiosité : vous en avez trouvé chez vous, finalement ? Ici, rien (pour le moment).
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3470

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

calou » 08 Déc 2013, 09:51

Décidemment, de moins en moins sympathique la bestiole :evil:
"Le bonheur vient de l'attention aux petites choses" Liou-hiang

calou

Avatar de l’utilisateur

Messages: 2003

Enregistré le: 18 Mai 2013, 17:55

Localisation: Eure et loire


Re: Plathelminthe terrestre : un ravageur de lombrics

marielo » 08 Déc 2013, 13:32

Je n'en ai pas vu non plus.
Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses.

marielo

Avatar de l’utilisateur

Messages: 2060

Enregistré le: 06 Fév 2013, 12:30

Localisation: Moselle


Répondre
33 messages - Page 1 sur 2 - 1, 2
cron