Inondation (passée)

Le jardinier breton sous son parapluie reste solidaire du Franc-Comtois sous la neige ou du Provençal suant à grosses gouttes sous la canicule !

Inondation (passée)

stéphane » 30 Mar 2018, 12:06

J’aimerais vous faire part d’une expérience un peu traumatisante (toutes proportions gardées) vécue cette hiver : Pendant la crue de la Seine pas loin de chez moi, la nappe phréatique est remontée et a inondé un quart de mon jardin, qui est resté sous 10 à 40 cm d’eau selon les endroits pendant bien trois semaines. J’ai donc commencé par arracher deux rhodos qui selon ce que j’ai lu détestent réellement se baigner. Au bout d’une semaine, il s’est mis à geler (première fois de l’année !) et à neiger… Donc nouvelle expédition en bottes pour extirper mes dernières plantations dont la rusticité est douteuse (Eucryphia, Hohéria, Hedychium) a fortiori dans l’eau. La plupart des plantes étant en dormance il était difficile de se rendre compte de l’étendue des dégâts. Maintenant je me rends compte que la plupart a bien réagit :
Acers palmatum, hydrangea macrophylla, paniculata et aspera, débourrent maintenant ; un des deux iris ensata n’a pas bougé. L’osmunda regalis montre ses frondes, une autre fougère (Athyrium filix femina Frizelliae ?) frémit etc… (heureusement)
Par contre les vivaces aimant la fraîcheur et plantées là exprès ne montrent aucun signe de vie (Tricyrtis, ligulaire, actaea, brunnera). J’avais également planté à l’automne un tapis d’anemones blanda dont pas une n’est sortie. Sans être submergée, une/un hellebore de Corse prometteuse s’est flétrie, heureusement de nouvelles pousses se montrent. Je pense la déplacer pour qu’elle soit bien au sec. Elle était si belle l’an dernier.
Voilà, je pensais intéressant de partager ceci car ce ne sont pas les plantes auxquelles on pense qui ont résisté ou passé l’arme à gauche. Bien sûr il est trop tôt pour se prononcer définitivement, en plus ou en moins, d’autant qu’on a toujours beaucoup de pluie, et je peux avoir des séquelles pas encore visibles.

stéphane

Avatar de l’utilisateur

Messages: 266

Enregistré le: 15 Mar 2018, 11:29

Localisation: Essonne


Re: Inondation (passée)

Yo71 » 31 Mar 2018, 09:06

Brrr, voilà une expérience que je n'aimerais pas connaître - sur notre "montagne", elle est fort peu probable, nous sommes plus concernés par les longues sécheresses, dans le genre calamités...

C'est intéressant en effet de constater comment les plantes réagissent. Quant tu parles d'"arracher" tes deux rhodos, tu évoques une transplantation d'urgence, j'imagine ? Tu les as mis en pot en attendant le printemps ? A ta place, je serais patient pour les plantes qui n'ont pas encore montré leur nez, ce n'est que le début du printemps (même au sud de Paris).
"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas" (Hugo Pratt, dans "Jesuit Joe")

Yo71

Avatar de l’utilisateur

Messages: 3812

Enregistré le: 06 Fév 2013, 08:35

Localisation: Entre Morvan et Charolais, Bourgogne du Sud, alt : 375 m


Re: Inondation (passée)

stéphane » 31 Mar 2018, 09:16

Oui arrachage pour mise en pot, dehors pour les rhododendrons, dans sous-sol vitré pour les plantes fragiles.
Pour le brunnera et le kirengeshoma, on voit la souche qui a une très sale mine. J'ai un autre brunnera ailleurs, qui est en fleurs.
J'avais planté une astilbe l'an dernier, je ne sais pas à quelle époque c'est censé sortir, mais ce serait un comble qu'elle n'ait pas supporté l'humidité!

stéphane

Avatar de l’utilisateur

Messages: 266

Enregistré le: 15 Mar 2018, 11:29

Localisation: Essonne


Répondre
3 messages - Page 1 sur 1