Arrosoirs & sécateurs

Jardin des Frédaumières à Céton

Lundi 24 mai 2021


Heike et Pierre Bourlier sont arrivés de Paris il y a plus de 20 ans. Le bâtiment est une ancienne ferme. Le terrain acheté fait 1 hectare mais la surface vraiment aménagée a une superficie de 3000 m². Sur cette propriété il y avait (et heureusement il y a toujours !) un marronnier de plus de 150 ans. C’est d’ailleurs près de ce marronnier majestueux que Heike recevra notre groupe des amis d’A&S et nous parlera de son jardin.

JPEG - 55.3 ko
Le marronnier
JPEG - 21.5 ko
Heike


Deux mots qualifient très simplement ce jardin : naturel et sauvage.
Après avoir suivi un petit chemin dans les bois, on arrive à la maison de couleur ocre comme beaucoup de maisons percheronnes et l’on découvre une vue superbe sur les collines du Perche. Ou sont les limites du terrain ? Aucune idée. Ici la propriété s’intègre parfaitement dans le paysage. C’est ce que l’on avait déjà observé au jardin perché de Claire Stickland

JPEG - 45.2 ko
Les collines du Perche vues du jardin
Décidément le Perche est une bien belle région.


Devant la maison, un jardin sauvage constitué de plantes annuelles, de vivaces et de graminées. A l’arrière, quelques arbustes et rosiers... nous sommes venus trop tôt pour la floraison des rosiers.






Puis nous passerons par le jardin blanc. Malheureusement à cette époque cette partie n’est pas à son apogée. J’ajoute une photo de ce jardin blanc prise autour du 15 juin par Heike.

JPEG - 72.5 ko
Le jardin blanc 15 jours après notre passage


Et nous entrons dans le potager.

JPEG - 59.6 ko
En arrière-plan, on aperçoit les arbres du bois alentour.


Je ne peux pas oublier de préciser que Heike est très active au sein de l’association HORTUS PERTICA dont le but est de promouvoir l’art des jardins du Perche. Elle et son équipe organisent fin mars une fête des plantes du Perche à Bellou le Trichard.
Pour en savoir plus

Un grand merci à Heike et Pierre pour leur accueil chaleureux et la visite guidée.

JPEG - 53.1 ko
Pierre et Heike
JPEG - 48.1 ko
Ce n’est pas une averse à la fin de la visite et au moment du pique-nique qui nous sapera le moral !
--

Jardin des Frédaumières à Céton