Arrosoirs & sécateurs

Le jardin d’Odile

Samedi 19 juin 2021


Si vous souhaitez découvrir d’autres photos du jardin, regardez le diaporama plein écran. Cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre).


Ce fut une grand honneur de pouvoir visiter le jardin d’Odile, un jardin trop peu connu, mais Odile ne recherche pas particulièrement les visites. C’est bien dommage mais c’est son choix, par ailleurs très respectable.

JPEG - 45 ko
Bien bel accueil !


Je m’attendais à voir un beau jardin. J’étais loin de penser que je découvrirai un véritable petit bijou. Et pourtant, il fallait bien s’en douter car le fils d’Odile avait stupéfait le groupe par la beauté de son jardin. On peut penser que certains dons doivent se transmettre de génération en génération car le groupe a, à nouveau, été admiratif du jardin d’Odile. Même si le style est différent, on retrouve les mêmes recherches dans les associations de couleurs ou entre les végétaux. Et le même soin est apporté pour mettre en valeur les plantes.

C’est un jardin de 6000 à 7000 m² qui a été créé au début des années 80. Il se trouve à 2 kilomètres de la mer (région de Douarnenez) et ici les vents dominants viennent du Nord-Ouest. Et en Bretagne, quand ça souffle, inutile de faire un dessin !
La visite du jardin est une longue balade sur une superbe pelouse bordée de nombreux massifs abondamment plantés
- d’arbres : notamment de nombreux bouleaux, Cornus, sans oublier les Rhododendrons et bien sûr les Camellias (on en compte plus de 100... le Finistère est le pays du Camellia !).
- d’arbustes : des Azalées mais évidemment aussi de superbes Acers... et tout le reste !
- de rosiers
- de graminées
- de vivaces : notamment des hémérocalles... Comme c’est bizarre !
- de bulbes

Une superbe mare est parfaitement intégrée dans le jardin. Elle est bien sûr plantée de nénuphars et de plantes d’eau.

Impossible de ne pas dire deux mots sur le potager qui se trouve un peu à l’écart. Comme le reste du jardin, c’est la classe ! Je ne doute pas qu’il donne de bons légumes, mais ce que j’ai surtout aimé c’est son côté esthétique.

JPEG - 66.9 ko
Un coin du potager


En visitant le jardin d’Odile, j’essayais de l’imaginer à l’automne ou a début du printemps. Et pourquoi pas en hiver ? Je suis certain que ce jardin est beau toute l’année.
Sans doute l’avez-vous compris : ce jardin a été une superbe découverte et le groupe, unanimement, a adoré.

JPEG - 68.4 ko
Difficile de résister à l’envie de s’assoir... et regarder.


Quant à l’accueil d’Odile et son fils, il a été à la hauteur du jardin. Un grand moment pour les arrosoirs et les sécateurs ! Dommage qu’à la fin de la visite, la pluie s’est invitée (une belle averse) mais cela ne nous a pas empêché d’apprécier le petit coup de cidre (breton) et les petits gâteaux.
Merci Odile. Merci Guénolé.

Le jardin d’Odile